L’Espagne : entre la mémoire et l’histoire

La mémoire et l’histoire font partie intégrante de l’Espagne. En effet, la transition démocratique de 1977 marque un tournant dans l’histoire de l’Espagne, toutefois, malgré les années qui s’écoulent, les blessures du passé sont difficiles à oublier et refont surface.

 

Bilan sur les dates importantes en Espagne

L'Espagne : entre l'histoire et la mémoire

En 1977, le gouvernement de Suárez approuve la Ley de Amnistia General. Cette loi forme un pacte de l’oubli, ainsi, elle permet la libération des politiques en charge et préconise de passer au-dessus du franquisme.

En 2007, la Ley de Memoria Histórica apparaît,, dès lors, le dilemme de l’exhumation de Franco de la Valle de los Caídos surgit. À la suite de cette loi, des avancées ont été observées comme le corrobore le changement de nom de rue comme la Plaza Del Caudillo, dans le but de réparer les victimes et leurs familles tout en cessant de rendre hommage à des criminels.

Plus récemment, en 2021, le conseil des ministres a approuvé la Ley de Memoria Democrática visant à réparer les victimes et punir les actes commis sous la dictature de Franco. Finalement, c’est le 6 octobre 2022 que cette loi est approuvée pour de bon avec 128 votes en faveur au Sénat. Cette nouvelle loi vise à défendre les droits et libertés fondamentales des citoyens, renforcer les valeurs démocratiques de l’Espagne et surtout rendre justice aux victimes.

 

Lire plus : Dictature espagnole : entre oubli et mémoire

 

Deux points de vue en opposition 

D’une part, certains pensent qu’il faut revisiter le passé. Évidemment, pour les victimes et les familles des victimes du franquisme, oublier et tourner la page est une chimère. En effet, « las victimas con razón no olvidan ». Comment oublier ces crimes contre l’humanité, les tortures dans les locaux de la direction générale de la sécurité à Madrid ? Les épisodes de bébés volés à l’hôpital général de la Línea ? Les crimes du tortionnaire Billy el Nino ?

Il s’avère important de souligner que les victimes en grande majorité ne veulent pas se venger mais, elles revendiquent la justice pour calmer leurs douleurs vives.

Toutefois, le temps est leur ennemi. En effet, plus le temps passe, plus il emmène avec lui des témoignages. De ce fait, il pourrait bientôt se produire le phénomène de la desmemoria, qui est déjà en marche avec le manque de connaissances de l’histoire des jeunes, ce qui donne lieu à une brèche intergénérationnelle.

D’autre part, certains pensent qu’il faut aller de l’avant pour sortir de la malédiction du passé. Un grand nombre d’historiens différencient la chronologie qui est linéaire et le temps qui est cyclique. Ainsi, il ne faut pas faire d’amalgame ou d’anachronisme lorsque nous étudions l’histoire. Rappelons que l’histoire est objective et que la mémoire est subjective et s’apparente à une vision d’une vie en communauté. Ceci corrobore parfaitement les propos de l’historienne Nora : « la memoria divide, la historia reúne ».

Tips : voir le film « El silencio de otros » de Robert Bahar, et Almudena Carracedo qui dénonce le retard de l’Espagne dans la libération de la mémoire.

 

Les défis actuels autour de la mémoire et de l’histoire

Aujourd’hui, l’Espagne est dans un labyrinthe de mémoires et d’histoire. La Ley de la Memoria Democratica s’apparente à un pas vers l’avant dans le domaine social. Cependant, d’un point de vue politique, les tensions progressent notamment entre el PSOE y el PP. En effet, selon le PP, cette loi conduit vers « la sectaria historia ».

Finalement, comme nous pouvons le constater, il y a une accumulation d’opinions qui freinent le progrès et qui donne l’impression de ne pas avancer, comme si l’Espagne se retrouvait dans un cercle vicieux. Ainsi, il faudra suivre de très près l’avancer de cette loi et ses conséquences au niveau social et politique. Et vous, vous quel point de vue défendez-vous ?

 

Vocabulaire utile

  • Un problema endémico a España
  • Detener la sangría de la población
  • Anacronismo
  • Una espiral de violencia
  • El agotamiento de la población
  • Reparar a las victimas
  • Pasar la pagina
  • El pacto del olvido
  • Estar atrapado en la maldición del pasado
  • La desmemoria
  • Lesa de plaga de humanidad
  • La dictadura (avec un d!)
Vous pourriez aussi aimer