Etats-Unis – Chine : Rivalités de pouvoir et d’influence

Dernière ligne droite avant les concours BCE et ECRICOME 2021! Vous devez être stressés (c’est normal), paniquer pour un rien toutes les trente secondes (encore plus normal). Bref, la période n’est pas à la joie. Pour vous rassurer et entrer sereinement  dans vos révisions, un moyen très simple: s’attaquer aux annales des années passées. Pour vous aider dans cette démarche, voici le neuvième numéro d’une vaste série de reprise d’annales destinée à vous proposer une piste de réflexion sur les nombreux sujets déjà tombés aux concours. Attention: l’idée n’est pas ici d’avoir la prétention de fournir un corrigé parfait, mais simplement de vous guider dans votre réflexion! Bon courage à vous et bonne lecture! Aujourd’hui au programme, le sujet tombé il y a trois ans à l’épreuve ESCP d’HGGMC et qui proposait un intitulé comparatif des plus original.

 

NB: alors qu’ils étaient très rares jusqu’à il y a quelques années, les sujets comparatifs entre deux ensembles géopolitiques ou en tout cas ceux concernant plusieurs d’entre eux fleurissent aux concours BCE et ECRICOME ces dernières années. Il peut donc être utile d’en avoir passé un ou deux au minimum en revue.



Sujet: “Etats-Unis – Chine : Rivalités de pouvoir et d’influence”

 

Définition des termes du sujet

  • La Chine: Tient, après être déjà tombée en 2019 et 2020, revoilà la Chine dans notre rétrospective d’annales, cette fois en 2018, preuve que ce pays est toujours plus sollicité dans les sujets d’HGGMC aux concours BCE comme Ecricome, il convient de savoir quelques informations précises de base à savoir replacer dans une dissertation en cas de besoin le jour J! La Chine est donc un pays comptant un peu plus de 1,4 milliard d’habitants répartis sur la superficie du pays qui est de 9,597 millions de km2. Ici il faut penser la Chine dans son rapport aux États-Unis. Seulement, il convient aussi de remarquer que dans ce sujet, il faut discuter la lutte entre ces deux pays pour le titre de première puissance mondiale. Il conviendra donc de rappeler dès l’introduction la fantastique émergence de la puissance chinoise depuis les 4 Modernisations de Deng Xiaoping en 1979. Il faudra aussi rappeler les éléments de l’histoire commune entre les deux pays avec les grandes dates (reconnaissance, entrée à l’ONU…)
  • Les États-Unis: pays d’une superficie de 9,8 millions de km2 et comportant une population de 325 millions d’habitants. Il s’agit d’une république instaurée à la fin de la guerre d’indépendance de 1983. Devant ce sujet, il faut voir la puissance américaine comme la puissance hégémonique en place, ressortie grande vainqueur de la Guerre Froide après l’implosion, challengée par la jeune puissance chinoise qui est beaucoup plus récente, face à laquelle elle essaie de conserver sa place.
  • Rivalité: opposition entre deux pays autour d’un domaine où leurs intérêts sont opposés (ou en tout cas pas identiques). Ici il faut bien voir qu’il existe une multitude de rivalités que l’on devra aborder dans le devoir. Premièrement, des rivalités de différentes intensités (guerre ou conflit ouverts, conflits diplomatiques, simples frictions occasionnelles…) existent. Ensuite, il faut également penser la diversité des rivalités dans les thèmes qu’elles recouvrent. Celles-ci peuvent être géopolitiques, économiques, diplomatiques, culturelles….
  • Pouvoir: Il s’agit de la capacité d’une entité (ici des deux pays les États-Unis et la Chine) à diriger et à commander. Ici, il faut clairement comprendre que cette précision derrière la rivalité montre bien le terrain de la rivalité: le monde! En effet, même si cette rivalité peut s’exercer à l’échelle locale et régionale, elle existe avant tout à l’échelle mondiale, pour le “leadership” du nouvel ordre mondial.
  • Influence: il s’agit de la capacité d’un état à intervenir et à avoir un impact sur un pays étranger avec l’accord de celui-ci (c’est en cela qu’elle se différencie de l’ingérence où l’accord est absent). Il faudra donc voir dans quelle mesure les États-Unis et la Chine tentent de défendre ou d’étendre leur pouvoir à travers un vaste réseau d’influence.

 

Problématique: Alors que le monde semble de nouveau depuis les années 2010 accueillir à nouveau deux superpuissances, risque-t-il de sombrer dans un conflit dû à l’opposition entre elles ? 

 

Plan détaillé

I- Un fait, les États-Unis et la Chine dominent le monde sous de nombreux aspects

  • Économiquement, deux puissances qui dominent totalement le commerce mondial et la mondialisation
  • Géopolitiquement, vers une égalisation des puissances des deux états, la fin de l’hégémonie américaine face à l’émergence fulgurante de la Chine
  • Deux pays aux ambitions et visées clairement mondiales 

 

II- Des ambitions et des projets contraires qui peuvent amener clairement à un conflit

  • Des projets qui à un moment ou un autre vont s’entrecroiser et des ambitions qui vont forcément un jour être contraires
  • Une défiance mutuelle grandissante des deux états l’un envers l’autre
  • Pour l’instant le conflit n’est qu’économique, pourrait-il un jour devenir militaire et plonger le monde dans un nouveau conflit destructeur ?

 

IIINéanmoins, une opposition à relativiser donc un conflit qui demeure encore aujourd’hui improbable

  • Les États-Unis et la Chine, des puissances qui ont des problématiques internes à gérer avant de penser à se lancer dans un duel de grande ampleur
  • D’autres puissances internationales ont les moyens de résister à ce grand duel en s’interposant et en protestant
  • Les États-Unis et la Chine, des intérêts communs trop grand et une interdépendance qui limite les risques de guerre
Julien Vacherot

Étudiant en première année à HEC Paris et rédacteur géopolitique, j'ai pour but de vous faire partager ma passion et de vous aider dans cette matière et partout où c'est possible

Vous pourriez aussi aimer