Enquête : Evolution du nombre de places en CPGE par école depuis 10 ans

Le nombre de places en CPGE évolue constamment. Stratégies des écoles, taux de remplissage qui doit évoluer, montée dans le classement SIGEM, Mister Prépa vous présente l’analyse de l’évolution du nombre de places ouvertes aux CPGE par école !

 

Lire plus : Enquête sur l’évolution des frais de scolarité : combien coûte une Grande Ecole en 2022 ?

 

ECRICOME : Evolution du nombre de places par école depuis 10 ans

nombre de places prepa ECRICOME

Dans un premier temps, on voit clairement que les écoles de la banque d’épreuves ECRICOME se détachent en deux groupes. Les écoles historiques d’ECRICOME, NEOMA et KEDGE, ont toutes les deux un grand nombre de places ouvertes, avec une légère baisse de la part de KEDGE (-10% en 10 ans). De son côté, NEOMA reste l’école qui a le plus de places destinées aux préparationnaires. 

Les nouvelles écoles de la banque ECRICOME (Rennes SB, EM Strasbourg et Montpellier BS) forment un deuxième groupe, qui propose moins de places aux étudiants de prépa, avec une croissance de 25% du nombre de places ouvertes par RSB et MBS, et un nombre relativement constant pour l’EM Strasbourg. On remarque que l’EM Strasbourg a réduit son nombre de places accessibles post-prepa suite à son entrée dans la banque ECRICOME (-25 entre 2019 et 2020). Malgré la réduction de son nombre de places disponibles, l’EM Strasbourg a tout de même perdu une place au classement SIGEM en 2022, aux dépens d’Excelia. 

 

Evolution du nombre de places CPGE par école de la BCE depuis 10 ans

place prepa BCE

De son côté, les écoles du Top 10 de la BCE se séparent aussi en deux groupes, qui se distinguent réellement à partir de la session 2017. Dans le groupe des écoles qui proposent une majorité de places aux étudiants venant de classe prépa, on retrouve SKEMA, Grenoble EM, emlyon, Audencia et EDHEC. Avec 550 places ouvertes, en moyenne, par chacune de ces écoles en 2022, elles se séparent du deuxième groupe d’écoles, qui ouvraient, en moyenne 400 places en 2022. Dans ce second groupe, on note HEC, l’ESSEC, l’ESCP et TBS.

Dans les croissances les plus remarquables, on peut souligner emlyon, qui a ouvert 35% de places en plus entre 2013 et 2022, GEM, qui en propose 32,5% de plus et Audencia, avec 27,1% de places supplémentaires pour les prépas. 

A l’inverse, TBS a considérablement réduit son nombre de places ouvertes aux étudiants de classe prépa, avec 16,7% de places en moins par rapport à 2013. 

place prepa BCE

Pour ces écoles, les évolutions sont globalement assez stables, à part l’ISC Paris et l’INSEEC GE qui ont réduit de, respectivement 82,2% et 62,9%, leur nombre de places. Avec un nombre moyen de 130 places, ces écoles proposent moins de places aux CPGE puisqu’elles ont une proportion d’étudiants venus d’AST plus important. 

 

Lire plus : Proportion de CPGE / AST dans les Grandes Ecoles en 2022 – 2023

 

Analyse de l’évolution du nombre de places attribuées aux prépas depuis 10 ans

Le nombre de places proposées par les Grandes Ecoles aux étudiants issus de classes préparatoires est révélateur quant à leur stratégie de développement et de recrutement. En effet, les écoles qui ont une majorité de rouge / orange sur le tableau (de MBS à Brest BS) ont un nombre de places ouvertes pour les prépas assez faible. Or, cela ne signifie pas que ces écoles ont, pour autant, des promotions plus petites. En effet, toutes ces écoles offrent, en réalité, beaucoup de places aux étudiants issus d’AST. 

A l’inverse, les écoles qui ont une majorité de bleu / vert ont, globalement, plus de places destinées aux étudiants de prépa que d’AST. 

Par exemple, TBS a réduit son nombre de places entre 2021 et 2022 (-25 places) mais cela lui permet de remplir sa promotion cette année, alors que l’école toulousaine n’avait rempli que 90% de sa promotion en 2021. De même, IMT-BS n’avait pas rempli sa promotion en 2021 (seulement 67% de taux de remplissage) et a donc décidé de réduire de 20 places son offre aux prépas, mais l’école se maintient toujours à un taux de remplissage de 65%. 

De son côté, SKEMA réussit à gagner des places au classement SIGEM, tout en ouvrant des places (+40 entre 2020 et 2021), ce qui témoigne de l’attractivité de son programme. En effet, l’école lilloise n’a eu pas besoin de réduire son nombre de places, pour ainsi rehausser sa barre d’admissibilité et évoluer dans le classement. 

Le duel entre l’EDHEC et emlyon ne se joue pas non plus au niveau du nombre de places, puisque les deux écoles maintiennent un nombre de places constant depuis 2019. Cependant, on remarque que emlyon a ouvert 40 places en l’espace de 2 ans entre 2017 et 2019, ce qui a participé, lors des deux années, à une légère baisse de domination sur son duel avec l’EDHEC. 

 

Une évolution de 10% du nombre de places dédiées aux CPGE en école depuis 10 ans

On voit que les écoles peuvent jouer sur leur nombre de places pour impacter leur évolution au sein du classement SIGEM et ainsi remporter leur duel face aux écoles concurrentes. Avec, en moyenne, 10% de places disponibles en plus sur 10 ans, cela confirme que la classe prépa est bien la voie royale d’accès aux Grandes Ecoles. En effet, le nombre d’étudiants en prépa est globalement stable depuis 10 ans (il y avait même plus de préparationnaires en 2013 qu’en 2022), alors que leur nombre de places dédiées augmente en école. 

Pour conclure, plus que jamais en 2022, la classe prépa est bien la voie d’accès privilégiée aux grandes écoles de commerce. 

 

Lire plus : Classement SIGEM 2022 : résultats officiels, explications et analyse

Elise Casado

J'ai intégré TBS après 2 ans de prépa ECS. J'ai à coeur de partager avec vous mon expérience "prépa" afin de vous aider à profiter à 100% de ces deux ou trois années inégalables de votre vie !

Vous pourriez aussi aimer