5 exemples d’ESH pour sortir du lot

Voici 5 exemples originaux en ESH pour illustrer tes propos et faire sortir ta copie du lot.

Lire plus : Les Bonnes Copies de Mister Prépa

 

1. La nouvelle bataille de Poitiers

Bien moins connue que la première bataille de Poitiers de 732, la nouvelle bataille de Poitiers, si elle a vu moins de sang couler, n’en perd pas pour autant en importance. Sous la présidence de F. Mitterrand, le gouvernement français mène une politique de relance visant à recoller avec la croissance à l’encontre des actions du reste des pays européens où les politiques restent austéritaires. De fait, cette relance stimule le pouvoir d’achat des ménages français qui importent alors davantage de biens (notamment des produits japonais) creusant ainsi le déficit extérieur de la France.

Un produit à forte valeur ajoutée en particulier attire le gouvernement français : le magnétoscope. En 1981, 260 000 magnétoscopes sont vendus en France. Ce chiffre monte à 665 000 en 1982 (90% des magnétoscopes importés sont d’origine japonaise). Le 22 octobre 1982, Laurent Fabius, alors ministre du Budget, modifie les règles concernant l’arrivée des magnétoscopes importés en France. Dès lors, ils ne sont plus dédouanés dans les ports mais à Poitiers. Là-bas, seuls deux douaniers doivent contrôler les milliers de magnétoscopes qui arrivent. En conséquence, cela freine considérablement leurs importations (elles sont divisées par 10 avec cette mesure protectionniste non-tarifaire, un blocage administratif).

Cette mesure prend fin sous Edith Cresson l’année suivante en échange d’un accord d’autolimitation des exportations des Japonais avec les Français. Les industriels français n’en auront pas bénéficié. Ils jugeaient que la différence des coûts de production entre la France et le Japon était trop élevée et aucune filière de l’électronique grand public n’a décollé en France.

 

2. Le développement des panneaux solaires grâce à la course à l’espace

Au cours de l’épisode de la course à l’espace de la Guerre Froide, l’armée américaine cherche à devancer les soviétiques en utilisant l’énergie solaire dans le déploiement de ses satellites. Elle lance le 17 mars 1958 Vanguard I, le premier satellite équipé de panneaux solaires qui lui permet de rester plusieurs semaines supplémentaires dans l’espace.

Si la NASA ne retient pas tout de suite l’idée de les utiliser pour équiper tous les satellites malgré les résultats probants, la course à l’espace a tout de même dynamisé la recherche pour l’énergie solaire. En effet, entre 1958 et 1969, l’Etat américain dépense 50 millions de dollars en R&D pour développer cette filière. Elle siège aujourd’hui parmi les énergies renouvelables.

 

3. L’entreprise Ben & Jerry

En 1978, Ben Cohen et Jerry Greenfield créent l’entreprise Ben & Jerry’s qui produit des crèmes glacées. L’entreprise entend respecter trois principes qui fondent son identité :

  • Baser sa production sur du circuit court
  • Redistribuer ses bénéfices à des actions locales
  • Préserver l’emploi local

Après son rachat par le groupe Unilever en 2000 et la mise à l’écart des deux fondateurs, victime de la Corporate Governance, l’entreprise voit ses principes changer :

  • Le lait utilisé pour les crèmes glacées est acheté à l’international rompant alors avec le circuit court
  • Le conseil d’administration met fin au versement des bénéfices aux associations locales pour des raisons financières
  • Des plans de licenciements sont mis en place

Cette entreprise compte parmi les nombreux exemples de victimes de la corporate gouvernance en ESH.

 

4. Le développement de la photo selon Aghion 

Selon Philippe Aghion (Le pouvoir de la destruction créatrice, 2020), la croissance économique et les gains de productivité sont aujourd’hui mal mesurés voire cachés. Pour illustrer son propos, il utilise l’exemple de la photographie.

En 2000, 80 millions de photographies ont été prises pour un coût marginal de 50. Aujourd’hui, ce sont 1 600 millions de photographies qui sont prises pour un coût marginal de 0. Toutefois, si la production de richesses (ici de photographies) a augmenté dans d’immenses proportions, dans le même temps l’auteur note une baisse du dynamisme de l’industrie photographique et donc de sa contribution à la croissance économique. Il prend pour exemple le déclin de Kodak, hautement symbolique dans ce secteur, ou encore les photographes au chômage.

Cette mauvaise mesure de la croissance est un des nombreux exemples qui peut être utilisé dans des sujets d’ESH sur la croissance économique.

 

5. Les ateliers nationaux en France 

En réponse à la crise économique de 1848 en France, le 27 février 1848, l’Etat crée les Ateliers nationaux. Ils visent à donner du travail aux chômeurs parisiens (nivellement de la place de l’Europe, prolongement des lignes de chemin de fer, creusement de la tranchée de Clamart…) en échange d’une rémunération. Ces ateliers illustrent la solidarité et la fraternité qui peuvent émerger pendant les crises.

Cependant, ils font rapidement face à des vagues de chômeurs toujours plus importantes (6000 en mars, 117000 fin avril). Le travail disponible pour ces chômeurs ne suivant plus (certains ouvriers avaient pour mission de dessoucher des arbres pour les remplacer par de nouveaux, ce qui est improductif), de nombreuses révoltes de chômeurs éclatent.

Un changement de direction a lieu en avril 1848 et la façon de considérer les ateliers nationaux change radicalement. Ils sont vus comme un gouffre financier par un gouvernement libéral qui souhaite réduire au maximum l’intervention étatique dans l’économie. Les ateliers nationaux ferment en juin 1848.

Les ateliers nationaux comptent parmi les exemples les plus facilement mobilisables sur le thème des crises en ESH.

Vous pourriez aussi aimer