Misterprepa

Faut-il réviser entre les épreuves du concours ?

Sommaire

Il s’agit d’une question qui divise : faut-il continuer à réviser même entre les épreuves ? Si les partisans du repos vous répondront que votre cerveau a besoin de répit intellectuel pour rester performant pendant toute la semaine du concours, d’autres rétorqueront à cela que c’est le moment ou jamais de donner son maximum. Entre ces deux extrêmes, il y a sans aucun doute un juste-milieu à adopter… On vous explique dans cet article si vous devez travailler entre vos épreuves du concours !

 

Lire plus : Comment gérer son stress à l’approche des concours ?

 

 

 

Ce n’est plus le moment

Une chose est sûre : vous n’êtes pas en capacité d’assimiler tout un cours ou une partie de celui-ci en seulement quelques heures la veille d’une épreuve. Passer une nuit blanche n’y changera rien, à part vous fatiguer et donc altérer votre performance du lendemain. Autrement dit, il s’agit de rester lucide et d’avoir conscience que votre temps libre pendant le concours ne peut ni ne doit pas vous servir à assimiler ce que vous n’avez pas eu le temps de faire avant.  

 

 

 

Peaufiner certains détails…

Il est certes toujours utile de revoir certains éléments de cours la veille de l’épreuve, mais dans une perspective de peaufiner certains détails plus que de réviser à proprement parler. Cela peut être, par exemple, relire un florilège de citations pour vos accroches, revoir les dates importantes ou encore lire un petit texte complémentaire sur le sujet. Vous l’aurez compris : il s’agit de s’attarder sur des subtilités qui peuvent faire une légère différence dans la copie. Ainsi, il n’est bien entendu pas interdit de réviser la veille d’une épreuve, surtout si cela vous rassure !

 

 

…Sans s’épuiser

Néanmoins, au vu du contexte, il est judicieux de réviser d’une manière plus tranquille, plus détendue à la veille d’une épreuve. En effet, plutôt que de vous assommer avec des centaines de pages de cours, vous pouvez bien plutôt lire vos copies de l’année ou encore regarder quelques vidéos sur le sujet. Vous l’aurez compris : à la veille d’une épreuve, si cela vous rassure de ne pas laisser vos cours totalement de côtés, il existe des méthodes alternatives pour réviser d’une manière qui ne soit pas épuisante intellectuellement. Il s’agit de peaufiner quelques détails, et non de relire tous ses cours de l’année !

 

Lire plus : Comment gérer la fatigue pendant les concours ?

 

 

Faîtes-vous confiance !

Au regard du travail régulier que vous avez abattu tout au long de l’année, des DS hebdomadaires et des concours blancs réalisés, vous avez sans aucun doute un solide bagage pour aborder les concours. Si vous pouvez ressentir le besoin de réactiver certaines connaissances à la veille de l’épreuve, il s’agit néanmoins de vous faire confiance : même si vous n’avez pas eu le temps de tout réviser, vous avez déjà des connaissances très solides qui vous permettent d’aborder l’épreuve du lendemain sereinement. Autrement dit, ce n’est pas de longues heures de révisions la veille de l’épreuve qui feront la différence : la distinction se fera avant tout sur votre manière d’aborder le sujet, sur votre esprit critique. Ayez donc confiance en vos capacités !

  

Lire plus : Votre check-list pour ne rien oublier le jour des épreuves !

Newsletter
Picture of Marie Mouret
Marie Mouret