Fiche Muhammad Yunus : biographie, microcrédit, exemples

Muhammad Yunus est un économiste et entrepreneur bangladais, surnommé le “banquier des pauvres”, il est reconnu comme le pionnier du microcrédit et de l’économie sociale. Son parcours atypique et ses idées novatrices ont profondément influencé le domaine de la finance inclusive et ont inspiré des millions de personnes à travers le monde.

Il fondera la première institution de microcrédit, la Grameen Bank, recevra le Prix Nobel de la Paix en 2006 pour avoir trouvé un moyen de participer au développement social et économique tout en luttant contre la pauvreté. Dans cet article, nous explorerons sa biographie, ses contributions à la pensée économique, ainsi que son héritage durable dans le domaine de l’économie sociale.

 

Lire plus : Zoom sur les pays émergents 

 

Biographie de Muhammad Yunus

Muhammad Yunus est né le 28 juin 1940 à Chittagong, au Bangladesh, sous l’administration de la couronne britannique. Il suit alors des études d’économie à l’université de Dacca, puis obtient une bourse Fulbright pour poursuivre ses études aux États-Unis. Il obtient alors un doctorat en économie de l’université Vanderbilt, avant son retour au Bangladesh où il est nommé professeur d’économie à l’université de Chittagong.

Lors d’un épisode de famine qui touche le Bangladesh en 1974, Muhammad Yunus commence à attribuer des prêts sur ses finances personnelles à des porteurs de projets pauvres qui n’ont pas accès aux prêts bancaires classiques à cause de leur insolvabilité.

C’est en 1976 que Muhammad Yunus fonde la Grameen Bank, littéralement “banque des villages”, une institution de microfinance qui a révolutionné l’accès au crédit pour les populations défavorisées. Son idée était simple mais révolutionnaire : accorder des prêts de somme allant de 300 à 8 000€ sans garantie aux personnes ayant une situation précaire et qui n’ont pas accès aux prêts classiques, en particulier aux femmes, pour les aider à démarrer des activités génératrices de revenus. La Grameen Bank devient un véritable établissement bancaire en 1983.

C’est en 2006 que Muhammad Yunus et la Grameen Bank reçoivent le Prix Nobel de la Paix pour “leurs efforts à faire naître le développement économique et social de la base”. En effet, le microcrédit accorde un droit de l’homme et un moyen de sortir de la pauvreté. Muhammad Yunus recevra également d’autre récompenses internationales : 

  • le « Humanitarian Award » (Etats-Unis) en 1993
  • le « Franklin D. Roosevelt Freedom Award » (Pays-Bas) en 2006

Les informations clés sur Muhammad Yunus

  • Courant de pensée : Mohammed appartient au courant de l’économie sociale et solidaire, en prônant un modèle économique basé sur l‘inclusion sociale et la lutte contre la pauvreté.
  • Champ d’étude : il s’agit de la microfinance et du développement économique des populations marginalisées.
  • Principaux ouvrages : 
    • Banques des pauvres (1999)
    •  Vers un monde sans pauvreté (2007).

L’apport de Muhammad Yunus à la pensée économique

Théorie du microcrédit

Muhammad Yunus a été le premier a théorisé et appliqué le microcrédit à son échelle. Le microcrédit est l’attribution de prêts de faibles montants à de petits entrepreneurs qui ne peuvent accéder aux prêts bancaires classiques. Le microcrédit s’insère dans une lutte contre la pauvreté et a pour ambition d’aider au développement économique et social d’économies en développement ou émergentes.

Kofi Annan, le secrétaire général de l’ONU qualifie le microcrédit comme “une arme efficace contre la misère et la faim”. En effet, aujourd’hui, 2,5 milliard d’homme n’ont pas de compte bancaire. Certains pays émergents comme l’Afrique Subsaharienne ont un taux de bancarisation faible (de 20% pour l’Afrique Subsaharienne) qui rend peu probable voire impossible la délivrance de prêts bancaires et plonge ces populations dans un cercle vicieux de la précarité. Le microcrédit et plus largement la microfinance viennent pallier à cet enjeu. 

 

 Le microcrédit participe au développement car il permet plusieurs leviers : 

  • Accès au capital pour les petites entreprises
  • Stimule les économies locales
  • Soutien les groupes marginalisés
  • Encourage l’innovation et la créativité
  • Renforce les connaissance et capacités financières
  • Tire parti du capital social.

Mais il ne s’agit pas d’une stratégie de développement en soi, cela permet de financer des microprojets mais c’est insuffisant pour un réel développement dynamique, il faut compléter cela avec d’autres approches.

Exemples

Une femme appelée Fatema a pu bénéficier d’un microcrédit de la Grameen Bank. Elle vient d’une famille pauvre du village de Dhaluarchar au Bangladesh. En 1998, elle achète un téléphone grâce à un programme sans but lucratif mis en place par la Grameen Bank en collaboration avec une compagnie de téléphone “Grameen Phone”. Ils ont pour objectif de vendre des téléphones à des femmes rurales pour leur offrir une opportunité commerciale de connecter leurs voisins au monde entier.

Fatema a contracté un prêt de 400 dollars auprès de la Grameen Bank, selon un système de remboursement de 8 dollars par semaine, elle a remboursé son prêt en un an et ses revenus dépassent aujourd’hui 700 dollars.

 

L’héritage de Muhammad Yunus

L’héritage de Muhammad Yunus dans le domaine de l’économie sociale est immense et continue d’influencer les penseurs économiques contemporains. Voici quelques-unes des façons dont sa pensée et ses idées exercent une influence encore aujourd’hui :

  • Promotion de l‘inclusion financière : Yunus a inspiré de nombreuses initiatives visant à étendre l’accès aux services financiers aux populations marginalisées à travers le monde. 
  • Innovation sociale : Son modèle de la Grameen Bank a inspiré de nombreuses autres institutions de microfinance et d’entreprises sociales à travers le monde, contribuant ainsi à l’essor de l’entrepreneuriat social. Il y a dorénavant 10 000 institutions financières dans 85 pays qui ont une démarche similaire, dont le Centre International du Crédit Mutuel en Afrique et Asie ou encore l’Association pour le droit à l’initiative économique (ADIE) en France.
  • Renforcement de la dignité humaine : En reconnaissant la capacité des pauvres à être des agents économiques actifs, Yunus a contribué à changer les perceptions sur la pauvreté et à promouvoir une vision plus inclusive et humaine du développement économique.

Lire plus : Pays développés, pays émergents : définitions, situations et perspectives

 

En conclusion, Muhammad Yunus a joué un rôle crucial dans la redéfinition du paradigme économique en mettant l’accent sur l‘inclusion sociale et la dignité humaine. Son engagement en faveur du microcrédit et de l’économie sociale a ouvert de nouvelles voies pour la lutte contre la pauvreté et l’injustice économique. Alors que le monde continue de faire face à des défis économiques et sociaux majeurs, les idées de Yunus résonnent toujours comme une source d’inspiration et de changement positif.

Justine Lautridou

Étudiante en 1ère année à l'emlyon, Mister Prépa m'a beaucoup aidé étant préparationnaire c'est pourquoi j'ai à coeur de transmettre à mon tour mes connaissances et mes astuces !

Vous pourriez aussi aimer