Ficher ses cours : tous les avantages

Ces petites fiches colorées et cartonnées sont presque devenues le quotidien des étudiants, et les préparationnaires ne font pas exception. Cours propre et visuel, gain de temps ou encore esprit de synthèse, découvrez dans cet article tous les avantages à ficher ses cours pour vous aussi devenir un adepte de cette méthode.

 

Lire plus : Que faut-il ficher quand on est en khâgne ?

 

 

 

Avoir un cours propre

Il s’agit de l’un des avantages majeurs à ficher ses cours : avoir un cours propre et bien présenté. En effet, dans la précipitation et le souci de ne manquer aucune information, les notes de cours sont souvent désordonnées, presque anarchique -pas de retour à la ligne, ratures, abréviations ou encore écriture illisible. Dès lors, prendre le temps de ficher son cours pour le rendre plus lisible et plus agréable à lire est tout à fait stratégique : non seulement il sera plus clair, mais en plus un cours bien tenu donne davantage envie d’apprendre que des feuilles volantes sur lesquelles sont griffonnées un charabia incompréhensible.

 

Lire plus : Khâgne : les bons plans pour trouver ses livres

 

 

Avoir un cours très visuel

Les petites fiches colorées sont idéales pour ficher ses cours : une couleur par matière, titres calligraphiés, mots-clés surlignés, encadrés colorés, autant de techniques pour rendre votre cours plus visuel et ainsi hiérarchiser les informations. De cette manière, vous identifiez rapidement quels sont les éléments essentiels (les mots soulignés, les petits encadrés, le texte en rouge, etc.) pour mieux les retenir. Attention toutefois à ne pas trop en faire : à force d’effets stylistique, le cerveau devient incapable d’identifier un élément plutôt qu’un autre et à comprendre la hiérarchie des informations. Le mieux reste donc de vous créer vos propres codes et de ne pas multiplier les effets de style : plan écrit en majuscule, dates en rouge, exemples en noir, à vous de trouver ce qui vous correspond le mieux !

 

Lire plus : Faut-il vraiment lire tous ses livres pour réussir en khâgne ?

 

 

Avoir un cours synthétique

Tout l’intérêt de la méthode consiste justement à condenser son cours sur des petites fiches synthétiques. Il ne s’agit pas tant de renoncer aléatoirement à la moitié de son cours qu’à effectuer un juste de travail de sélection et de hiérarchie des informations : exemple nommé mais pas développé, citations tronquées ou encore paragraphes abrégés, autant de méthodes pour faire des fiches synthétiques et ainsi rendre son cours plus digeste. L’effort d’apprentissage est ainsi optimisé. Aussi ficher convient-il tout particulièrement aux étudiants rapidement découragés par les lourdes piles de feuilles et les paragraphes à rallonge dans le cours.

 

Lire plus : Les livres utiles en khâgne, matière par matière

 

 

Commencer à mémoriser son cours

Puisque ficher implique de reprendre son cours, cela permet de commencer à mémoriser certaines informations : lire son cours, effectuer un travail de sélection, ficher les informations essentielles, trois étapes qui rendent la méthode de fiche extrêmement stratégique pour qui veut commencer à assimiler ses cours. Ficher son cours au fur et à mesure de l’année reste donc recommandé pour avoir toujours en tête ce qui vient d’être enseigné. Aussi faut-il garder à l’esprit que si ficher demande certes du temps et un l’investissement régulier, il ne s’agit pas de temps de perdu, puisque cet investissement est compensé par un délai d’apprentissage plus court. À chacun sa stratégie !

 

Lire plus : Khâgne : les 10 résolutions à prendre pour la rentrée

 

 

Réviser plus vite

Ce dernier point est à ce titre dans la continuité du précédent : ficher permet de gagner du temps de révisions. Théoriquement, vous n’auriez plus qu’à relire vos petites fiches avant le DS. Dans les faits, relire ne suffit certainement pas, mais le fait que les informations soient déjà hiérarchisées et que vous ayez déjà passé du temps à ficher implique que vous avez déjà partiellement votre cours en tête, ce qui réduit finalement considérablement le temps d’apprentissage. Une technique qui est donc à adopter par ceux qui ont tendance à réviser à la dernière minute !

 

Lire plus : Ficher ses cours : tous les inconvénients

 

Vous pourriez aussi aimer