Gender gap : un plan détaillé pour réussir en colle d’anglais

Au fil des décennies, la question de l’égalité entre hommes et femmes a été au cœur des débats sociétaux et politiques. Des mouvements historiques et des avancées législatives ont marqué des pas importants vers la parité des genres. Toutefois, la persistance d’inégalités flagrantes, notamment dans les domaines politiques et professionnels, soulève des interrogations cruciales sur l’effectivité de cette égalité.

Problématique générale : Existe-t-il encore aujourd’hui un fossé entre les hommes et les femmes ?

I- Des progrès ont été réalisés pour réduire l’écart entre les hommes et les femmes

A) Réduire l’écart entre les hommes et les femmes en politique

  • Depuis les mouvements des suffragettes jusqu’aux récentes manifestations, telles que la Women’s March, les femmes ont mené un combat acharné pour obtenir le droit de vote, un droit concrétisé par le 19e Amendement en 1920. Leur engagement s’est également illustré dans leur intégration croissante sur le marché du travail, dans des postes de direction d’entreprises et dans leur volonté de se présenter à des fonctions publiques. En 2021, le Catalyst Census a rapporté une croissance des femmes dans les conseils d’administration des entreprises Fortune 500. Environ 28,8% des sièges au conseil d’administration de ces entreprises étaient occupés par des femmes, démontrant une augmentation par rapport aux années précédentes.
  • Des avancées significatives ont été réalisées depuis 2016, lorsque Hillary Clinton est devenue la première femme à remporter l’investiture d’un grand parti politique aux États-Unis. En 2019, six femmes ont officiellement annoncé leur candidature à la présidence, dont les sénatrices Elizabeth Warren et Kamala Harris. En acceptant l’investiture du Parti démocrate pour être la colistière de Joe Biden à la vice-présidence en août 2020, Kamala Harris est devenue la deuxième femme à occuper ce poste sur le ticket présidentiel du parti et la première femme de couleur à le faire. Actuellement, la Chambre des représentants compte 126 femmes, marquant une présence notable dans l’arène politique américaine.

Lire plus : Kamala Harris, le véritable renouveau des États-Unis

B) Initiatives visant à réduire les inégalités homme-femme

  • L’égalité entre les genres est devenue un objectif essentiel pour de nombreuses sociétés à travers le monde. Pour atteindre cet objectif, diverses mesures sont mises en œuvre.
  • Aux États-Unis, plusieurs États ont introduit des lois sur l’équité salariale afin de garantir une rémunération équitable pour un travail équivalent entre hommes et femmes. Par exemple, la loi Equal Pay Act de 1963 interdit la discrimination salariale basée sur le genre. Plus récemment, des efforts ont été déployés pour accroître la transparence des salaires, offrant ainsi aux femmes une meilleure visibilité sur les écarts de rémunération et encourageant les entreprises à corriger ces disparités.
  • Des mouvements sociaux et des campagnes militent pour la reconnaissance des produits d’hygiène menstruelle comme des biens de première nécessité. L’Écosse, par exemple, est devenue le premier pays à offrir gratuitement des produits d’hygiène menstruelle, contribuant ainsi à réduire les obstacles financiers rencontrés par certaines femmes pour accéder à ces produits essentiels.

II- Mais le chemin à parcourir est encore long

A) Défis persistants dans la représentation politique des femmes

  • L’écart entre les hommes et les femmes en politique s’est maintenu au cours des 40 dernières années aux Etats-Unis. S’il est vrai que la parité devrait être un objectif dans la politique américaine, il y a encore d’énormes défis à relever pour y parvenir. Les femmes de couleur ont fait des progrès historiques lors des élections de 2018, mais restent loin derrière les femmes caucasiennes et certainement derrière les hommes caucasiens, qui dominent la politique.

    Ce constat révèle les obstacles persistants rencontrés par les femmes de couleur pour accéder à des postes politiques de haut niveau. Ces barrières, qu’elles soient liées à des inégalités structurelles, des préjugés profondément enracinés ou des déséquilibres de pouvoir, entravent la représentation équitable des femmes dans l’arène politique.

B) Perpétuation des stéréotypes dans le marché de l’emploi

  • Dans le domaine du travail, les stéréotypes persistent. Les hommes tendent à choisir des emplois « bleus » tandis que les femmes optent pour les emplois « roses ». Selon le Bureau of Labor Statistics aux États-Unis, en 2020, les femmes étaient majoritaires dans des secteurs tels que l’enseignement primaire (représentant 76% des enseignants), les soins infirmiers (représentant 89% des infirmières et infirmiers), et le secrétariat (représentant 94% des secrétaires et assistants administratifs). Cependant, ces professions majoritairement féminines sont souvent caractérisées par des salaires inférieurs. Une étude de l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) en France a montré qu’en 2018, les métiers à prédominance féminine étaient rémunérés en moyenne 12% de moins que les métiers majoritairement masculins. Ces chiffres reflètent ainsi la persistance des stéréotypes de genre dans le choix des professions et la disparité salariale qui en découle.

  • Lorsque les femmes intègrent des métiers traditionnellement masculins, les salaires tendent à diminuer, alimentant une inégalité persistante. Par exemple, certaines études provenant d’organismes tels que l’Institut de recherche en économie et en économie sociale (IRES) ou l’Organisation internationale du travail (OIT), mettent en lumière que dans des entreprises comme BHP Billiton, les femmes travaillant dans des secteurs majoritairement masculins doivent faire face à des salaires moins élevés que leurs homologues masculins, malgré des performances égales voire supérieures.

Conclusion

Les progrès dans la représentation politique et professionnelle des femmes sont incontestables, cependant, le chemin vers une égalité effective est encore long. La persistance des stéréotypes de genre continue d’alimenter des inégalités salariales et des freins à la parité. Ce constat appelle à des actions continues et ciblées pour surmonter ces défis et progresser vers une égalité véritable entre les genres.

 

Pour aller plus loin

Voici quelques exemples d’articles sur lesquels vous pouvez vous entrainer pour les colles portant sur les inégalités homme-femme :

After years in decline, is the gender pay gap opening up?

Gender equality still ‘300 years away’, says UN secretary general

Lire plus : Les inégalités de genre aux Etats-Unis

Vous pourriez aussi aimer