Géopo ECRICOME 2021 – Analyse du sujet 1

Découvre sans plus attendre les analyses des sujets tombés à l’épreuve d’HGGMC au concours ECRICOME 2021. C’est une des épreuves les plus importantes pour les candidats issus de prépas ECS, mais aussi une des plus redoutées.

POUR VOIR  LES SUJETS D’HGGMC DU CONCOURS ECRICOME 2021

POUR VOIR TOUS LES SUJETS ET LES ANALYSES DU CONCOURS ECRICOME 2021

 
Analyse du sujet 1 

Un sujet portant en grande partie sur une zone du monde dont le retour aux concours était attendu : le Proche et Moyen-Orient. Néanmoins attention : il ne fallait pas tomber dans le dangereux raccourci consistant à ne pas aller voir les autres pays pouvant entrer dans la catégorie du « monde arabe » (Afrique du nord…)

Définition des termes du sujet :

  • Le monde arabe regroupe l’ensemble des peuples arabes dans le monde. Il est donc caractérisé par une base civilisationnelle commune, mais également dans d’autres cas par un regroupement dans certaines zones géographiques (Moyen-Orient notamment), voire par des liens économiques.
  • L’intégration désigne un processus d’approfondissement des relations au sein d’un bloc, d’une entité géographique et/ou politique. Elle peut prendre plusieurs formes dont il fallait interroger la multiplicité dans la copie : intégration économique certes, mais aussi politique, culturelle… Les possibilités ne manquaient pas.
  • La fragmentation : c’est un mot radicalement opposé à « intégration » puisqu’il désigne au contraire une division entre deux entités qui peuvent être de types et d’intensités variables. Il fallait non seulement penser aux fragmentations géopolitiques, mais aussi aux divisions économiques ou encore diplomatiques. Il fallait également poser la question des origines de ces fractures. Enfin, questionner le degré des fragmentations en question était aussi indispensable dans une copie.

Problématique possible : Dans quelle mesure les peuples arabes ont-ils réussi à s’unir pour surmonter les divisions qui les opposent depuis des décennies ?


Proposition de plan

I.Un monde arabe qui a connu des fractures multiples

  • La fracture sunnite/chiite, sans doute la principale raison des fractures entre les peuples arabes (une religion mais de nombreuses divergences en son sein)
  • Des oppositions politiques nuisibles à tout type d’union
  • Des fragmentations au sein du monde arabe souvent exacerbées par les puissances occidentales, qui les nourrissent pour mieux éviter une union nuisible à leurs intérêts

II.Des efforts d’intégration qui sont souvent restés vains

  • Des tentatives précoces malheureusement restées lettre morte
  • Le panarabisme, un projet ambitieux pour des résultats plus que mitigés voire inexistants.
  • Aujourd’hui encore, des dynamiques d’intégrations existent entre les différents acteurs du monde arabe

 III.Comment faire pour unir le monde arabe à l’aube du XXIème siècle ?

  • L’Arabie Saoudite et l’Iran, deux puissances majeures sur la scène moyen-orientale qui auraient peut-être les moyens d’unifier celle-ci mais sont aujourd’hui lancées dans une « guerre froide » d’un nouveau genre qui tend à augmenter les fragmentations au sein du bloc plutôt qu’à les réduire.
  • Les monarchies pétrolières, des puissances trop incomplètes et/ou satellisées pour réunir derrière elles les pays arabes.
  • La Turquie, un candidat crédible pour se faire le héraut des pays arabes et unir ceux-ci ?

POUR VOIR L’ANALYSE DU SUJET 2 D’HGGMC DU CONCOURS ECRICOME 2021

Julien Vacherot

Étudiant en première année à HEC Paris et rédacteur géopolitique, j'ai pour but de vous faire partager ma passion et de vous aider dans cette matière et partout où c'est possible

Vous pourriez aussi aimer