GÉOPO ESCP 2020-Copie de Marie (18/20) + analyse

📸 Ne manquez aucune information concours en nous suivant au quotidien sur notre compte Instagram 📸

👉 Copie de Marie (18/20)👈

👉Sujet 2020 👈

Un grand merci à Marie (HEC) pour sa très bonne copie notée 18/20 en géopolitique ESCP 2020.

Voici une très bonne copie notée 18/20 à l’épreuve d’Histoire Géographie et Géopolitique (HGG) conçue par l’ESCP Europe.

Rappelons-le : l’épreuve d’HGG pour l’ESCP inclut une dissertation et une carte à réaliser en 4h.

Commentaire

Cette année, le sujet portait sur la France dans la recomposition des puissances dominantes ; un sujet qui a déstabilisé de nombreux élèves mais sur lequel il était assez facile de se démarquer afin d’obtenir une très bonne note.

Cette copie a su le faire grâce à une bonne analyse du sujet, un effort de clarté, une bonne lisibilité de la copie ainsi qu’une construction cohérente du plan étayé par des exemples originaux. Aussi, remarquons que la carte est claire et globalement bien démonstrative même si on peut regretter l’usage de couleurs comme le rose ou le violet qui ressortent très mal au scan.

Plus en détails, commençons par le point le plus important de l’épreuve d’HGG : l’analyse du sujet et la rédaction de l’introduction. Parfois, le sujet peut paraître suffisamment explicite pour se passer d’un temps au brouillon à décortiquer le sujet. Mais attention, trop nombreux sont les élèves qui se précipitent à rédiger pensant avoir cerner les enjeux du sujet, et souvent en référence à un sujet traité antérieurement. Gardez à l’esprit que chaque sujet est différent d’un autre et que le but de l’épreuve d’HGG n’est pas de plaquer bêtement un plan appris par cœur. Au contraire, le travail d’explicitation du sujet au brouillon est fondamental car il évite, d’une part, le hors-sujet et d’autre part, permet de construire une introduction de qualité.

Ici, la formulation du sujet pouvait paraître un peu bancale : « La France dans la recomposition des puissances dominantes », d’où la nécessité de définir clairement au brouillon (et le mentionner dans la copie)  les bornes spatiales et temporelles (les documents fournis avec le sujet peuvent parfois être d’une grande aide pour trouver les bornes). Le travail au brouillon consiste ensuite à faire émerger une tension ou un paradoxe qui constituera la raison d’être de votre problématique. Ici, l’élève a fait un réel effort de problématisation : tout en apportant des connaissances concrètes, elle s’est efforcée à montrer l’évolution de la place de la France dans le monde depuis la 1èreGuerre Mondiale pour aboutir à la question fondamentale : « Comment expliquer que la France parvient à conserver un rôle de grande puissance dans le monde alors qu’elle apparaît plus sûrement comme une puissance moyenne ? ». Cette question met bien en évidence un paradoxe et notons que l’usage de la conjonction « alors que » est très utile pour cela. Remarquons aussi que le choix de la phrase d’accroche est original et que les trois parties du plan sont clairement annoncés en fin d’introduction en 3 phrases distinctes.

En bref, l’introduction est un point absolument décisif : soigner son introduction, c’est mettre le correcteur dans de bonnes dispositions pour la suite de la lecture de la copie et acquérir sa confiance. 

Par ailleurs, le corps de la dissertation est très bien structuré. L’élève a fait un plan en 3 parties, chaque partie étant composée de trois paragraphes bien fournis ; les idées sont nombreuses et toujours accompagnées d’un exemple ou d’une date clé. Notons d’ailleurs que la copie atteint les neuf pages, ce qui est tout à fait convenable. A cet égard, notons qu’une copie de moins de 5 pages sera jugée insuffisante et trop maigre ; à l’inverse, une copie dépassant les 12 pages risque de déplaire au correcteur ou de mener à un hors-sujet. Essayez donc de viser les 8 pages pour l’épreuve de l’ESCP, sachant qu’il y a une carte en plus à réaliser.

 

En ce qui concerne la carte, elle doit être la plus lisible et démonstrative possible. Les couleurs et les figurés ne doivent pas être choisies au hasard. Prenez donc le temps de réfléchir à ce que vous voulez démontrer. Dans l’idéal, la carte doit être réalisée en même temps que la dissertation, tout au long des 4 heures. Mais réalisez plutôt votre carte après votre brouillon et avant la rédaction de la dissertation. Ceci vous permettra de réfléchir à nouveau au sujet avant de vous lancer dans la rédaction.

Conclusion

En bref, les quatre heures dont vous disposez pour réaliser votre dissertation et votre carte doivent être optimisées de sorte à produire une réflexion complète mais non-exhaustive. Dans votre dissertation, n’hésitez pas à mentionner votre carte, ce sera fortement apprécié par le correcteur. Pour l’organisation du temps, prévoyez 30 à 40 min au brouillon (rédaction de l’introduction, plan en 3 parties avec 3 paragraphes) puis 45 minutes pour la carte et 2h à 2h30 de rédaction. La relecture doit être faite au fur et à mesure de la rédaction pour éviter de tout relire à la fin.

 

 

 

Vous pourriez aussi aimer