Géopo ESCP BS 2021 – Analyse du sujet

Découvre sans plus attendre l’analyse du sujet d’HGGMC ESCP BS du concours 2021 une épreuve très importante pour les candidats issus de la voie scientifique (ECS).

POUR VOIR LE SUJET D’HGGMC ESCP BS DU CONCOURS 2021

POUR VOIR TOUS LES SUJETS ET LES ANALYSES DU CONCOURS 2021

Analyse du sujet

Sujet :

Mondialisation et mise en concurrence des pays et des territoires pour attirer les activités économiques

 

Définition des termes du sujets 

  • La Mondialisation : Sujet central du programme d’HGGMC que tous les candidats avaient forcément déjà vu passer pendant leurs deux années de classe préparatoire.  Il s’agit de l’augmentation des interconnexions, des interdépendances et des flux (matériels comme immatériels) au sein du monde contemporain. Attention ! Il est bon de savoir que selon les auteurs, plusieurs mondialisations ont existé au cours du temps, certains remontant même à la Renaissance. Afin de préciser, on pourra glisser en introduction l’expression “Mondialisation néolibérale” qui désigne plus clairement le phénomène amorcé à l’aube des années 1980 dont les dérives nous intéressent particulièrement ici.
  • Mise en concurrence : processus par lequel deux entités en raison d’intérêts divergents (en général la convoitise d’un même élément) se retrouvent en opposition. Il ne faut pas oublier d’interroger l’intensité de celle-ci.
  • Pays : entité géographique caractérisé par des frontières. Le principal ici est de ne pas confondre Pays et État ou Nation.
  • Territoire : espace qui a une existence géographique.
  • Attirer les activités économiques : objectif de tous les acteurs étatiques ou non qui est de capter un maximum des flux et des installations économiques liées au processus de mondialisation.

 

Proposition de problématique

Comment le processus de mondialisation néolibérale instaure-t-il un processus de concurrence entre ses différents acteurs  pour attirer les activités économiques ?

 

I- Un processus de concurrence s’installe entre les pays et les territoires dans le cadre de la mondialisation contemporaine pour attirer l’activité économique

  • La mondialisation, un processus lancé dans les états depuis le début des années 1980 qui s’accompagne d’une véritable course à l’activité économique.
  • Une compétition qui s’établit à toutes les échelles de l’espace mondial aujourd’hui (national, régional, mondial…)
  • Une concurrence qui mobilise tous les acteurs de la mondialisation contemporaines (états, entreprises FTN, individus…)

 

II- Un processus dans lequel les différents acteurs concernés déploient de nombreuses stratégies pour peser au mieux dans la concurrence acharnée qui existe aujourd’hui

  • Diverses méthodes légales sont mises en place par les acteurs pour peser dans le processus de mondialisation aujourd’hui.
  • La formation de géants (ACR, fusions…) peser à plusieurs pour mieux gérer le processus de mondialisation et peser dans la concurrence.
  • Des méthodes plus brutales voire illégales font naître des tensions d’importances aujourd’hui

 

III- Mais des États qui demeurent très inégaux concernant l’activité économique. Typologie à l’aube du XXIème siècle des États sur la scène économique internationale

  • Les pôles de la Triade et les PDEM, à la tête du commerce mondial qu’il domine et contrôlent à leur main pour le mettre au service de leur puissance et attire l’activité économique
  • … Même si cette hégémonie est menacée par des pays émergents de plus en plus présents sur la scène commerciale internationale et capable d’attirer l’activité économique
  • De nombreux pays (PED, PMA) sont aujourd’hui encore à l’écart de l’activité économique qu’ils peinent à attirer.
Julien Vacherot

Étudiant en première année à HEC Paris et rédacteur géopolitique, j'ai pour but de vous faire partager ma passion et de vous aider dans cette matière et partout où c'est possible

Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer :
Découvre sans plus attendre l'épreuve si redoutée des Maths 2 ESSEC BS 2021, une épreuve pour les candidats ECE qui…