RENTRÉE EN GRANDE ÉCOLE – NOS CONSEILS

LA VIE EN ÉCOLE DE COMMERCE
NOS CONSEILS ET TÉMOIGNAGES

Les années d’école : une parenthèse enchantée

La première chose que vous remarquerez en rentrant en école est que vous allez disposer de beaucoup plus de temps libre qu’en prépa. Et là, ça fait tout drôle ! Les années en école sont une sorte de parenthèse enchantée dans le sens où vous n’avez (normalement) ni la charge de travail de la prépa ni les obligations d’un salarié d’entreprise. Vous êtes donc en quelque sorte entre deux mondes, dans une bulle pleine de possibilités.

Au niveau du travail, il s’agit souvent de travaux de groupes. Vous aurez de nouveaux défis à relever : gestion d’une équipe, savoir jongler entre la vie associative, les cours, les soirées, vos loisirs, vos projets personnels etc. Bref, pendant 3/4 ans, vous serez dans une période très spéciale où votre évolution ne dépendra en fait que de VOUS.

Les premières semaines en école : la découverte des cours et des assos

“Dans un premier temps, je conseillerais aux étudiants de profiter, d’apprendre à connaître leur promo et de relâcher la pression ressentie pendant la prépa. Il y a un temps d’adaptation nécessaire, beaucoup se sentiront un peu perdus au début. C’est normal” (Doudja, SKEMA BS).

Ce sont durant ces premières semaines que les assos se présentent, il est intéressant d’aller les rencontrer et de savoir quelle asso vous correspond le plus. Dans l’idéal, nous conseillons de choisir une asso qui vous ressemble particulièrement, dans un domaine que vous maîtrisez déjà bien, et une autre dans un domaine un peu plus flou, dans un secteur qui vous a toujours intrigué mais que vous n’avez jamais eu le temps d’approfondir (ex : les sports extrêmes via le BDX).

Au niveau des cours, vous risquez d’être globalement déçus. La prépa vous a très certainement stimulé intellectuellement. En école, ce sera rarement le cas. Ne vous attendez donc pas à des cours qui vont révolutionner votre manière de concevoir votre vie sur Terre, il n’y a que très peu de chances que cela se produise ! En revanche, apprenez assez rapidement à appréhender la nouvelle méthode d’enseignement en école, qui est très différente de celle que vous avez connue en prépa ! Trouvez vite un juste équilibre entre vos cours et votre vie étudiante.

“Pour le début d’année, je conseillerais aux étudiants de faire attention à eux, de ne pas s’épuiser avec trop de soirées ou trop d’assos, et ne pas se laisser embarquer dans des délires qui ne sont pas en accord avec eux-même, sous prétexte de vouloir s’intégrer. Pour la faire courte, il faut bien évidemment profiter de la vie en école, mais avec une certaine modération, ne pas oublier de dormir et ne pas laisser l’ambiance école leur monter à la tête !” (Séverine, ESCP EUROPE)

“Vivez votre école à fond, pendant vos années en école vous rencontrerez probablement une bande de potes avec qui vous garderez contact et qui vous aideront à progresser tant humainement que professionnellement !” (Samuel, HEC Paris)

Le mot d’ordre pendant votre parcours  : la gestion du temps

Avec les mois qui passent, vous allez petit à petit vous rendre compte que vous ne pourrez pas passer l’intégralité de vos années d’école à chiller et à vous laisser aller (et c’est tant mieux). Recherche de stages, d’alternances, validation des semestres, demandes de doubles diplômes… Si vous êtes un minimum ambitieux vous comprendrez bien vite qu’il va falloir passer à la vitesse supérieure et profiter réellement du côté sérieux de votre école. On ne vous dit pas de subitement devenir des moines, mais simplement d’arriver à un stade où vous saurez parfaitement faire la part des choses. Cela paraît évident, pourtant nous voyons tant de nos camarades se perdre dans le délire écoles, galérer à trouver un stage réellement intéressant… Gardez en tête que le nom de l’école ne suffira probablement pas pour vous permettre de décrocher la place de vos rêves. Vous le comprenez donc : il va falloir faire preuve de maturité et savoir gérer votre temps.

Pour moi, le challenge de toute l’école de commerce est l’apprentissage de la liberté. La prépa nous donne le cadre, l’école nous apprend à être libres au sein de ce cadre et à nous auto-déterminer professionnellement. L’école de commerce, c’est un peu l’apprentissage de la liberté. Le choix des possibles y est grand ouvert : vous pouvez faire ce que vous voulez, devenir qui vous voulez, occuper votre temps quasiment comme vous le désirez. La responsabilisation des élèves y est très forte. En clair, c’est le temps des rencontres car on ne cesse de rencontrer de nouvelles personnes et de tisser des amitiés durables et tout cela dans une effervescence d’activités où l’on met davantage en application ce que l’on a déjà appris plutôt que d’apprendre mécaniquement de nouveaux savoirs” (Igor, HEC Paris)

En école, le temps, vous en aurez. Ce qui compte c’est comment vous allez justement l’utiliser ! L’avis écrasant du collectif Mister Prépa sur ce point est qu’il n’y a pas de temps à perdre. Ne perdez pas votre temps à enchainer soirée sur soirée, OB sur OB, HH sur HH… Surtout si cela ne vous ressemble pas ! Restez focus. Comme dit plus haut, vous n’aurez probablement plus jamais autant de temps que pendant ces 3/4 années d’école. Selon nous, c’est donc LE moment pour monter une boîte, apprendre une nouvelle langue (la travailler réellement, pas bidouiller 2/3 mots par ci par là), créer une asso, apprendre à coder, se constituer un réseau solide… N’oubliez pas que la chance profite aux audacieux, à ceux qui se donnent réellement les moyens d’atteindre leurs objectifs. Tout le monde est d’accord là dessus, pourtant, on constate qu’une poignée seulement d’étudiants en Grande Ecole appliquent cela!

De l’importance d’aller puiser hors de l’école

L’école, c’est bien. Mais se trompe celui qui pense que le monde tourne autour de cela. À trop rester dans son école et à ne plus fréquenter que ses camarades de promo, on peut vite développer un esprit un peu sectaire, qui vous desservira à coup sûr. Aller puiser dans des ressources hors école est un très bon moyen de rester ouverts aux autres et au monde extérieur de manière générale.

“En arrivant à l’école, j’ai vite compris que l’on pouvait littéralement passer sa vie au sein de celle-ci. Aller en cours à l’école, faire du sport avec les potes de l’école, participer aux événéments associatifs de l’école (les soirs et même les week end). Personnellement, j’ai plutôt souhaité prendre un peu de ce que l’école a à m’apporter tout en continuant à m’enrichir de la rencontre d’autres personnes qui sont à des années lumière du monde du business et du management. Je sais bien que l’EM a des assos d’égalité des chances, de sport, des “cours de langue” etc. Mais je trouve aussi intéressant de sortir un peu du cadre de l’école pour faire tout cela. Par exemple je tutore 2h/semaine deux jeunes filles de 4ème et CM2 avec l’AFEV, participe à des maraudes avec l’association Main Tendue, prends des cours d’arabe littéraire à l’Institut Shâtibi … Le monde ne tourne pas autour de l’EM, je pense que c’est important de garder ça en tête et de diversifier ses relations sociales et ses cercles d’apprentissage ! D’ailleurs, l’essentiel des contacts que j’ai pu me faire dans le milieu qui m’attire s’est fait par le média Mister Prépa, autrement dit d’une initiative purement personelle, bien plus que par l’emlyon même si mon école peut aider !”  (Benjamin, emlyon)

Un dernier conseil : restez curieux et ouverts aux opportunités

“En prépa, on essaie d’optimiser au maximum son temps. Notre esprit est toujours tourné vers le concours. Les années d’école sont justement le moment où nous pouvons réellement redevenir curieux mais pour de vrai ! C’est à dire sans nous demander comment nous allons pouvoir replacer telle ou telle idée en dissertation. Lire simplement pour le plaisir de s’enrichir ! Quel bonheur !” (Doudja, SKEMA BS).

“En école il est important de rester à l’écoute des opportunités qui se présentent à nous, de savoir aussi se les créer lorsque l’on sent qu’il y a un coup à jouer.” (Séverine, ESCP Europe)

De manière générale, il ne faut pas hésiter à être ouverts, à aller voir les gens, à rentrer en contact avec les alumni, à planifier des rencontres … Plus vous serez pro-actifs et plus vous aurez de chances de créer des connexions opportunes pour votre projet de  vie. Et après tout… n’est-ce précisément ça, le but d’une Grande Ecole ?

Pour plus de conseils au quotidien, retrouvez-nous sur Snapchat : mister_prepa

Benjamin Hautin

Etudiant à emlyon et fondateur du média, je m'occupe principalement des relations avec les Grandes Ecoles et du contenu en culture générale. Mon mot d'ordre : que chacun d'entre vous puisse viser les écoles de ses rêves, peu importe son lycée d'origine !

Vous pourriez aussi aimer :
SciencesPo Paris, IMT BS et la Fondation du Risque s'allient pour créer la chaire "Good in Tech" qui vise à…