HGGMC ESCP 2020 – Copie notée 20/20 + analyse

📸 Ne manquez aucune information concours en nous suivant au quotidien sur notre compte Instagram 📸

👉  Copie notée 20/20  👈

Sujet : La France dans la recomposition des puissances dominantes

 

La lecture de bonnes voire d’excellentes copies est essentielle à la compréhension des enjeux du concours. Quoi de mieux que de lire des 20/20 pour cerner ce que les correcteurs attendent. Je ne saurais trop vous conseiller d’en lire un maximum, d’éplucher les formes d’écriture, les références et de vous en “absorber”. C’est ce que je fis toute ma prépa. La copie de ce candidat répond clairement à leurs attentes : analyse consciencieuse de chacun des termes du sujet dans l’introduction (recomposition, dominante et même le “dans”), des chiffres précis sur la France et l’Europe, des auteurs et enfin l’annonce claire du plan en distinguant les parties I-II-III. Dès la fin de l’introduction, le correcteur a compris que le candidat a cerné le sujet et c’est exactement ce que vous devez chercher à faire dans votre copie. L’introduction est selon moi la partie la plus importante de toute votre dissertation. C’est celle que vous devez le plus soigner. Sur la forme, la copie respecte le format recommandé (8 pages sauf qualité de la copie qui peut aller au-delà), écriture claire et lisible qui facilite la tâche au correcteur et séparation nette des parties symbolisées par des étoiles. Vous l’aurez donc compris il ne faut pas forcément de faire 12-13 pages pour avoir 20 et les épreuves de dissertation ne sont pas seulement des épreuves de fond mais aussi de forme.

 

Commentaires du candidat sur sa copie

“Le point crucial est de de traiter LE sujet en question (ici La France dans la recomposition des puissances dominantes) dans sa spécificité. On répond à un seul sujet. Il faut donc mobiliser l’ensemble des connaissances et les adapter pour répondre à une problématique bien précise. De plus, ici c’est un sujet ESCP donc avec carte et il est souvent attendu de faire une typologie en 3eme partie (partie la plus dure à réaliser) avec des nuances : ici « des Frances » au pluriel pour étudier la puissance dans toutes ses formes et dimensions. Il faut aussi une méthodologie simple et solide : plan en 3×3 parties avec introduction d’une page/ une page et demie comprenant accroche, lien avec le sujet, définition des termes du sujet, problématique et annonce de plan. Pour la conclusion, on répond clairement à la question et une ouverture est vivement conseillée. Les références à des auteurs sont nécessaires dans le contenu du développement mais elles sont à consommer avec modération et doivent exclusivement contribuer au déroulement de votre pensée et à l’élaboration de votre réponse. Enfin, il est important de ne pas négliger la carte et de la réaliser en respectant l’ensemble des règles et consignes (titre, légende, couleurs etc…).”

 

Une telle note vous assure une admission quasi-certaine dans l’école en question. On remercie donc le candidat, aujourd’hui étudiant à l’ESCP, pour son excellente copie. 

Julien Bourbé

Après deux ans de ECE dans la première prépa de France (Teilhard de Chardin) et une khûbe dans une prépa moins connue (Ipesup), j’ai intégré l’ESCP. Rédacteur en ESH, j’ai à cœur de transmettre les méthodes et astuces qui ont fonctionné pour moi, pour que vous explosiez le concours.

Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer :
Un troisième numéro et un zoom sur l'Afrique qui pourrait très certainement tomber au concours. L'Éthiopie et la ZLEC vous…