Italien : Comment réussir ses premières khôlles ?

Avec la rentrée qui arrive, vous allez entendre tous vos professeurs vous parler de khôlles. Ces oraux que vous allez avoir toutes les semaines peuvent parfois faire peur surtout en sortant du lycée. En effet, les khôlles ne se passent pas toutes de la même manière puisque vous en avez dans les différentes matières. En ce sens, il va falloir vous préparer au cours de ces deux ans à ces nouvelles exigences. Alors pas de panique, nous allons vous aider à appréhender les khôlles de langues et en particulier celles d’italien. 

Qu’est-ce qu’on entend par khôlle en italien ?

On redoute souvent ces oraux de langues puisque le temps de préparation semble court par rapport à l’exercice demandé. En effet, en italien (et pour toutes les autres langues en règle générale), la khôlle est composée de 20 minutes de préparation et 20 minutes de passage. Pendant les vingt premières minutes, il est demandé de faire une rapide « synthèse » de 3 ou 4 minutes du document écrit ou oral proposé par le professeur puis d’en élargir le thème pour en dégager une problématique claire afin de faire un commentaire de 6 ou 7 minutes. Une fois le temps de préparation écoulé, il faudra réussir pendant 10 minutes à restituer ce que vous avez fait sur le document. Puis les 10 dernières minutes seront un entretien avec le khôlleur en lien avec la synthèse et le commentaire.

En effet, dit comme cela, cet exercice semble être complexe mais pas de panique, durant vos deux années de prépa vous allez avoir l’opportunité de vous entraîner afin de performer à vos oraux de langues des concours. De plus, dites-vous que ce n’est qu’un entraînement et que les khôlleurs sont là pour vous donner des conseils à la fin de votre khôlle, pour que la suivante soit encore mieux.

Passons maintenant à une « méthodologie » pour vos khôlles. 

 

Méthode pour une khôlle d’italien

Dans une khôlle de langue, il faut absolument réussir à être ORGANISÉ et à savoir gérer son temps de manière optimale.

En effet, vingt minutes de préparation ça passe vite alors il faut être méthodique et savoir restituer les idées principales du document proposé rapidement pour se laisser du temps pour le commentaire. Il est possible de surligner ou alors d’écrire vos idées sur un brouillon, c’est vous qui voyez ce que vous préférez. Dans tous les cas, la synthèse est un moyen de voir votre compréhension des enjeux actuels sur le pays mais c’est aussi un tremplin pour vous permettre d’arriver à une ouverture qui met en lumière vos connaissances civilisationnelles et de l’actualité italienne.

La khôlle doit obligatoirement se commencer par une ACCROCHE, elle peut être une actualité, un fait civilisationnel ou autre mais toujours en lien avec le thème du document. Cette accroche vous permettra par la suite d’annoncer le thème du document et sa source rapidement. Cette brève introduction ne doit pas excéder les deux phrases (tout comme la transition dont nous parlerons par la suite). C’est suite à cette introduction que vous pourrez commencer votre synthèse expliquée au-dessus.

En ce qui concerne le commentaire, il ne faut pas seulement le coller derrière la synthèse, il faut réussir à amener la problématique de manière habile à l’aide d’une TRANSITION. La transition est courte, généralement deux phrases : la première pour montrer que vous allez vous appuyer sur tel enjeu du document et la deuxième pour annoncer votre problématique liée à cet enjeu.

Par exemple, vous pouvez commencer votre transition par : A la luce di questo articolo, possiamo vedere che…

Cette phrase permettra alors de montrer quel aspect du texte vous allez développer. Ensuite, il vous suffit de faire votre problématique sous forme de question directe ou indirecte et le tour est joué.

Pour la présentation du commentaire, vous devez à tout prix éviter l’exposé. Il faut certes que votre commentaire soit organisé en deux ou trois parties mais il vous faut surtout un fil rouge, une idée directrice qui vous fait partir d’un point A pour arriver à un point B. Ce lien va permettre à vos parties de se suivre dans un ordre logique.

Là où dans la synthèse vous ne devez pas ajouter de connaissances personnelles, il est nécessaire et demandé de mettre de la civilisation pour illustrer vos idées dans le commentaire. Mais ce n’est pas tout, il faut aussi que vous montriez que vous suivez l’actualité du pays et pour cela vous pouvez aussi placer quelques références à l’actualité italienne.

De plus, il faudra un dernier petit effort pour que votre khôlle soit bien organisée. Comme tout, il faut une petite conclusion pour, si vous le souhaiter, donner votre avis sur la question et faire une ouverture qui pourra souvent être le point de départ de l’entretien avec le khôlleur.

En résumé

L’organisation de son temps est ce qui fera la différence. Il ne vous faut pas passer les 20 minutes sur la synthèse, essayer de passer 5 à 7 minutes maximum pour vous laisser le temps de réfléchir à une bonne problématique. Pour cela, vous pouvez déjà commencer à chercher un axe de réflexion dès la lecture rapide et active du document.

Ensuite, pour que le commentaire soit riche il vous faut une bonne connaissance de l’actualité et de la culture du pays afin que vos idées viennent rapidement.

Derniers conseils pratiques

Pour l’actualité, on se cesse de répéter qu’il est primordial de la suivre. L’article suivant vous permettra de trouver des solutions pour le faire de manière régulière :

Lire plus : 6 astuces pour suivre l’actualité sans efforts

Ensuite, dès la première année, il faut que vous fichiez vos cours de civilisation pour vous permettre d’apprendre vos cours rapidement et de les revoir régulièrement jusqu’au concours. Encore une fois, c’est ce qui fera la différence entre un exposé et une khôlle avec un fil directeur.

Conclusion

Les khôlles ne sont que des entrainements et il ne faut surtout pas se focaliser seulement sur les notes mais sur les conseils de vos khôlleurs et professeurs. C’est bien grâce à tout cela que vous progresserez rapidement. Donc ce n’est pas grave si au début vous commencez avec des mauvaises notes, ce qui compte et ce que les professeurs regardent c’est bien la progression.

 

Vous pourriez aussi aimer