Khâgne : 10 astuces simples pour progresser en anglais

Particulièrement exigeant, le niveau d’anglais attendu quand on est en khâgne requiert de prendre de bonnes résolutions et de mettre en place certaines méthodes pour progresser : règles de version, concepts littéraires ou encore actualités du monde anglophone, autant d’éléments à maîtriser sur le bout des doigts pour espérer performer au concours. Dans cette perspective, découvrez dans cet article 10 astuces simples pour progresser en anglais sans s’épuiser quand on est en khâgne.

 

Lire plus : 10 astuces simples pour progresser rapidement en philo

 

 

 

Apprendre du vocabulaire chaque semaine

Pour témoigner d’un certain niveau de langue dans ses copies -que ce soit en version ou en commentaire-, encore faut-il avoir à sa disposition un éventail de vocabulaire suffisamment étoffé. Pour cela, il n’existe pas de recette miracle : il est essentiel d’apprendre chaque semaine quelques pages de vocabulaire sur des thèmes bien précis. Dans cette perspective, The Vocabulary Guide des Editions Nathan sera votre meilleur allié.

 

 

Faire une version chaque semaine

Au concours d’entrée à l’ENS, l’épreuve d’anglais accorde huit points sur vingt à l’exercice de version. Il va donc sans dire que cet exercice très codifié n’est pas à prendre à la légère. Comme ce dernier ne s’improvise pas et que l’emploi du temps de khâgne ne permet pas d’y consacrer beaucoup de temps, il est absolument primordial de s’entraîner à faire régulièrement des versions en autonomie (pour ensuite, idéalement, les faire corriger par votre professeur). Se fixer pour objectif de faire une version en anglais par semaine reste raisonnable, et ne vous prendra que deux heures de votre temps hebdomadaire.

 

 

Relire régulièrement ses règles de version

Dans la continuité du conseil précédent, il est judicieux de relire régulièrement les règles de version pour les mémoriser et en faire des automatismes : ponctuation, tournures, syntaxe, autant de règles qui ne s’improvisent pas et qu’il est primordial de connaître pour espérer obtenir une note correcte à l’épreuve de version.

 

 

Lire de la littérature anglaise régulièrement

Dans l’optique de performer à la seconde partie de l’épreuve d’anglais -le commentaire de texte-, lire quelques pages de littérature anglaise chaque semaine peut s’avérer très fructueux, de sorte à vous familiariser avec le vocabulaire, les tournures, le style. The Literary Guide des Editions Nathan vous sera d’une aide précieuse : de nombreux extraits d’auteurs incontournables et de tous les genres littéraires vous sont proposés, de sorte à vous proposer un aperçu condensé de toute la littérature anglophone.

 

 

Se faire des fiches sur les concepts littéraires

Un bon commentaire est une copie nourrie de concepts littéraires précis et mobilisés au bon moment. Autrement dit, il ne s’agit pas de simplement paraphraser l’extrait étudié, mais de montrer au jury vos connaissances de la littérature anglophone et de ses concepts. Attention néanmoins à ne pas tomber dans le travers inverse en voulant en faire trop et en mentionnant trop de concepts-clés : il s’agit de mobiliser ces notions avec parcimonie.

 

 

Se faire des fiches sur les auteurs anglophones incontournables

Il s’agit là d’un conseil très simple à mettre en place : à chaque nouveau texte étudié en cours, vous renseignez sur une fiche les éléments clés sur l’auteur (époque, genre littéraire, concepts-clés, etc.) de sorte à avoir en fin d’année un florilège d’auteurs et à pouvoir simplement relire vos fiches avant le concours.

 

  

Lire les bonnes copies d’étudiants

Finalement, nous ne pouvons que vous recommander de lire les excellentes copies d’étudiants des concours précédents, de sorte à cerner les attentes du jury et à reproduire par mimétisme les bons gestes. Il s’agit également de se rendre copie qu’obtenir une excellente note reste accessible !

 

Lire plus : Retrouve ici les meilleures copies d’étudiants dans toutes les matières !

 

 

Apprendre par cœur certaines tournures de commentaire

Lire les bonnes copies d’étudiants vous permettra également de vous faire un petit répertoire de phrases bien formulées et incontournables en commentaire, de sorte à limiter les erreurs d’expression dans votre copie.

 

 

Se tenir informé de l’actualité du monde anglophone

Plutôt dans la perspective d’une épreuve orale ou encore de l’épreuve écrite de la BCE -pour les khâgneux qui passent le concours d’entrée aux écoles de commerce-, être à jour sur l’actualité du monde anglophone est dans votre intérêt : systèmes politique et économique, système de santé, problématiques sociales, autant de sujets sur lesquels vous devez avoir de la matière. Là encore, écouter une chaîne d’information en anglais ou lire des articles de presse vous permettra d’être à jour.

 

 

Apprendre l’anglais de manière plus ludique

Chaînes Youtube, applications, séries Netflix ou encore podcasts, les moyens sont nombreux pour vous familiariser avec la langue anglaise de manière plus ludique et plus informelle ! De cette manière, vous restez au contact de la langue tout en passant un bon moment… de quoi travailler sans s’épuiser !

 

Lire plus : 5 chaînes Youtube pour progresser en anglais

 

 

Vous pourriez aussi aimer