Khâgnes : que faire pendant les vacances de Noël ?

Les tant attendues vacances de fin d’année se profilent pour les étudiants en classe préparatoire. Entre repos bien mérité et révisions acharnées, quelle stratégie adopter pendant ces deux semaines de répit ? Repos, inscription aux concours, lectures, bonnes résolutions, autant de petits détails pourtant essentiels pour passer de vraies vacances sans rompre totalement avec le monde de la prépa. Découvrez dans cet article 6 astuces pour concilier intelligemment fêtes de fin d’année et khâgne.

 

 

1) Se reposer

Même les étudiants en classe préparatoire ont droit à de vraies vacances ! Ces deux semaines sont avant tout un moment de pause et de décrochement avec la prépa : ressourcez-vous, profitez des fêtes de fin d’années, octroyez-vous du temps pour faire ce que vous aimez, car la rentrée démarrera sur les chapeaux de roue. Il s’agit donc de considérer ces vacances comme une réelle coupure et de ne pas culpabiliser de sortir un peu la tête des cours !

 

Lire plus : Maintenir son bien-être en classe préparatoire

 

 

 2) Faire un point sur votre orientation

Penser à son avenir n’est toujours très confortable : entre doutes et appréhensions, cette étape n’est pas forcément évidente à mener. Profiter des vacances de fin d’année pour repenser à tête reposée à son parcours et à son orientation peut donc être judicieux : consultez les sites internet des écoles, épluchez les brochures, contactez d’anciens étudiants. Cela vous permettra d’y voir plus clair à mi-parcours et d’organiser vos préparations et vos révisions pour le semestre à venir.

 

Lire plus : Les 10 grands débouchés d’une khâgne A/L

Lire plus : Quelles écoles de commerce pour les khâgneux 

 

 

 3) Finaliser votre inscription aux concours

Faire un point sur votre orientation est d’autant plus primordial que cette période de l’année coïncide avec l’inscription aux différents concours. Si vous êtes tous tenus de passer le concours des prestigieuses ENS, peut-être envisagez-vous aussi de vous inscrire au concours des grandes écoles de commerce, soit au concours de la BCE : se renseigner sur les parcours et spécificités des différentes écoles est ainsi plus que jamais urgent pour finaliser votre inscription, c’est-à-dire pour être sûrs de vous être inscrits à toutes les écoles susceptibles de vous intéresser.

 

Lire plus : Inscriptions au concours de la BCE : quelle stratégie pour les khâgneux ?

 

 

 4) Vous mettre à jour dans vos lectures

Ces deux semaines de répit peuvent aussi être l’occasion de renouer en douceur avec vos œuvres de français par exemple, ou encore d’entamer un livre sur votre thème de l’année en philosophie. Vous l’aurez compris : la lecture reste finalement un moyen de garder un lien avec la prépa tout en profitant de vacances réellement reposantes. Par ailleurs, le plus grand paradoxe de la prépa littéraire étant que les préparationnaires n’ont pas le temps de lire, cette fois plus d’excuse !

 

 

5) Rattraper votre retard dans une matière

Pour les plus courageux d’entre vous et ceux qui se sentent l’âme d’un guerrier au lendemain du Réveillon, rattraper son retard dans une discipline en particulier reste toujours utile : ficher la philo, se mettre à jour en histoire, apprendre son vocabulaire d’anglais, … Si vous êtes particulièrement en retard sur un cours, le travailler un peu avant la rentrée peut s’avérer particulièrement fructueux et vous permettre de repartir sur de bonnes bases dès le mois de janvier.

 

Lire plus : 4 bonnes raisons de travailler les matières que l’on n’aime pas

 

 

6) N’oubliez pas vos bonnes résolutions…

Qui dit nouvelle année dit aussi bonnes résolutions. Prendre du recul à mi-parcours de la khâgne peut être très fécond : quelles méthodes changer ? Quelles matières davantage travailler ? Quelles erreurs ne plus commettre ? Autant de questions à se poser pour commencer sur des bases saines le second semestre. Vous l’aurez compris : réussir en khâgne, c’est aussi sans cesse remettre en question ses méthodes de travail ainsi que prendre du recul sur ses échecs comme sur ses réussites pour mettre en place la meilleure stratégie en vue du concours.

 

Bonnes vacances à tous !

Vous pourriez aussi aimer