La Chine installe-t-elle un nouvel ordre mondial?

Dernière ligne droite avant les concours BCE et Écricome 2021! Vous devez être stressés (c’est normal), paniquer pour un rien toutes les trente secondes (encore plus normal). Bref, la période n’est pas à la joie. Pour vous rassurer et entrer sereinement  dans vos révisions, un moyen très simple: s’attaquer aux annales des années passées. Pour vous aider dans cette démarche, voici le huitième numéro d’une vaste série de reprise d’annales destinée à vous proposer une piste de réflexion sur les nombreux sujets déjà tombés aux concours. Attention: l’idée n’est pas ici d’avoir la prétention de fournir un corrigé parfait, mais simplement de vous guider dans votre réflexion! Bon courage à vous et bonne lecture! Aujourd’hui au programme, le second sujet tombé il y a deux ans à l’épreuve Écricome d’HGGMC.

 

NB: le sujet proposé ici ressemble assez au sujet GEM 2020 sur la Chine déjà traité. Dans le but de vous proposer un maximum de contenu inédit et non répétitif, je me suis efforcé de vous proposer un plan totalement différent du premier (il n’existe de toute façon pas seulement un plan pouvant être utilisé pour traiter un sujet, la preuve ici).



Sujet: La Chine installe-t-elle un nouvel ordre mondial ?



Définition des termes du sujet

  • La Chine: Ensemble toujours plus sollicité dans les sujets d’HGGMC aux concours BCE comme Ecricome, il convient de savoir quelques informations précises de base à savoir replacer dans une dissertation en cas de besoin le jour J! La Chine est donc un pays comptant un peu plus de 1,4 milliard d’habitants répartis sur la superficie du pays qui est de 9,597 millions de km2. Ici c’est clairement la Chine dans son rapport au reste du monde qui devra être étudiée. Il s’agira pour les valeureux candidats de mettre en valeur le renversement total de position s’étant opérée au cours de la seconde moitié du XXème siècle entre la Chine et le reste du monde. Avant, c’était les grandes puissances occidentales qui faisaient leur loi en Chine (comptoirs commerciaux, Guerre de l’Opium entre 1839 et 1842…) , ce temps est à présent depuis bien longtemps révolu et c’est la Chine à présent qui fait peur aux puissances
  • Installer: mettre en place un élément qui n’existait pas auparavant. L’idée d’installation induit une préparation, une planification du projet à mener à bien.
  • Ordre mondial: manière dont à une période donnée de l’histoire le monde est organisé, avec des puissances dominantes le dirigeant et y instaurant un système certain. Ici il faut bien comprendre qu’un ordre n’est valable qu’à un instant donné, et ne dure pas au cours du temps mis à part peut être sur un laps de temps très réduit vu qu’il est en perpétuelle mutation.
  • Nouvel: ce mot nous amène à dire que la Chine va être responsable selon le sujet d’une mutation irréversible de l’ordre mondial, qu’elle va amener dans une direction jamais vue auparavant. Le candidat doit donc montrer en plus d’un passage d’une Chine dominé à une Chine dominante sur la scène internationale, celui de l’ordre mondial tel que nous le connaissons qui devra être défini dès l’introduction au nouvel ordre mondial qu’essaie de fonder la Chine.



Problématique: Alors qu’il y a peu le monde s’imposait à la Chine, cette nouvelle superpuissance mondiale est-elle en mesure d’inverser les rôles aujourd’hui?



Proposition de plan

I- D’une Chine sous le joug occidental…

  • Une Chine longtemps exploitée par les puissances occidentales du point de vue économique par les puissances occidentales depuis son irrésistible déclin ayant duré depuis le début du XIXème siècle et inscrite durablement dans un échange inégal
  • La Chine, une puissance également dominée du point de vue géopolitique par les puissances occidentales (Guerre de l’opium…)
  • A la fin de la seconde guerre mondiale qui clôture une première moitié de vingtième siècle cataclysmique pour la Chine, difficile de voir en ce pays une puissance mondiale prête à s’imposer sur la scène internationale

 

II- …A une renaissance rapide de l’empire du milieu dont l’émergence exponentielle le met aujourd’hui en position de force sur la scène internationale.

  • Une puissance qui est aujourd’hui pleinement intégrée dans le processus de la mondialisation (flux, territoires…), dont elle tend même à devenir une des puissances dirigeantes, jusqu’à redessiner durablement les contours de l’économie mondiale et à menacer les positions des puissances traditionnelles.
  • Une Chine aux velléités politiques toujours plus importante, véritable menace plus seulement pour ses voisins mais aussi pour le reste du monde (Chinafrique, 
  • La Chine, une influence sur le reste du monde qui s’exerce aussi par le biais de la diplomatie et d’un soft power toujours plus affirmé.

 

III- Mais le monde semble avoir les moyens pour répondre aux potentielles menaces avancées par la Chine voir même de tirer profit de ce nouvel arrivant sur la scène internationale

  • Un fait : les états étrangers ont eux-mêmes intégré la Chine à la mondialisation et ont permis son accès à la croissance, en tirant eux même profit, encore aujourd’hui
  • Une puissance chinoise qui reste encore fragile sur certains points.
  • Une puissance chinoise face à laquelle le monde semble avoir des capacités de résilience.
Julien Vacherot

Étudiant en première année à HEC Paris et rédacteur géopolitique, j'ai pour but de vous faire partager ma passion et de vous aider dans cette matière et partout où c'est possible

Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer :
La lecture de rapports de jury est une méthode très efficace pour préparer les langues. Voici le rapport de correction…