La prépa ENS D1/D2 : Qu’est-ce que c’est ?

Le saviez-vous : les termes D1 et D2 renvoie au nom du département intégré à l’Ecole Normale Supérieure (ENS) après avoir réalisé deux ou trois années de prépa. D1 correspond à l’ancien département de droit à Rennes et, D2 correspond à l’ancien département d’économie et gestion à Cachan, actuellement à Saclay.

 

1) Son fonctionnement 

La prépa ENS est un parcours hybride. Elle fonctionne selon deux logiques différentes : celle d’une prépa classique et, celle de la faculté.

 

Vous avez donc :

– des cours dans une salle de classe comme au lycée,

– des devoirs sur table une fois par semaine (en fonction des prépas) et,

– des khôlles deux à trois heures par semaine.

– plusieurs concours blancs tout au long des deux ans de prépa

 En parallèle, vous êtes inscrits à la faculté, et devez suivre certains cours de la licence de droit ou d’économie dans laquelle vous êtes inscrit(e). Cela dépend du semestre ainsi que des clauses négociées entre votre prépa et votre fac. Par exemple, à Strasbourg en D2, il existe un cours de probabilités dès le 1er semestre alors que ce n’est pas le cas dans d’autres facultés.

 

Vous avez donc en plus :

-des Cours Magistraux en amphithéâtre avec toute la promotion de licence 1 ou licence 2

-des Travaux Dirigés au sein d’un groupe-classe (max 50).

-des partiels dans les matières pour lesquelles vous avez des cours à la fac, soit 2 à 5 avant chaque période de vacances, selon les conventions.

 

Note générale concernant l’emploi du temps en prépa ENS D1/D2:

Le partage entre matières enseignées par la faculté et celles enseignées par la prépa se fait en fonction des prépas. Renseignez-vous directement sur le site de la prépa pour laquelle vous postulez. Par exemple, la prépa Cassin de Strasbourg délègue l’enseignement du droit constitutionnel en 1ère année à la fac quand la prépa de Turgot assure elle-même cet enseignement.

Les matières enseignées au lycée sont celles qui vous servent pour le concours de l’ENS. En revanche, les matières dispensées par la faculté divergent selon la faculté à laquelle votre prépa est rattachée. Par exemple, à Strasbourg, les étudiants bénéficient de cours d’économie de l’innovation en D2 et de cours de droit de la famille en D1, ce qui n’est pas le cas dans toutes les facultés. 

En plus de cet emploi du temps hebdomadaire, sont intercalés des khôlles entre les cours. Leur horaire diffère selon les matières, les semaines, les semestres… Bref, sachez que tout créneau non utilisé entre 8h et 19h dans la semaine est susceptible d’être comblé par une khôlle, dans la limite de 5 khôlles par semaine.

Dans certaines prépas, la 2ème langue n’est pas obligatoire

Dans d’autres, il est possible de faire de l’italien.

À cela s’ajoute également des moments lors desquels vous exprimerez vos motivations, vos objectifs avec vos professeurs. 

Aussi, la deuxième année prend une forme particulière d’organisation puisque les matières aux concours préparés par les différents étudiants ne sont pas similaires.

 

2) Prépa ENS D1/D2 : ce qui diverge

Prépa D1

  • Emploi du temps
emploi du temps D1
  1. Certaines prépas laissent des chargés de TD de la faculté dispenser les TD quand d’autres se chargent elles-mêmes de l’enseignement des TD. Ici, c’est la prépa qui dispense les TD (ceux de droit des obligations sont dispensés sur les cours de droit). 

Prépa D2

  • Emploi du temps

 

    • Un profil matheux pour l’ENS et la faculté, non nécessaire pour les écoles de commerce  

Comme en témoigne l’emploi du temps en prépa D2, les matières qui nécessitent des compétences en mathématiques sont majoritaires : mathématiques, probabilités et statistiques, microéconomie et parfois, même en gestion. Pour réussir dans cette prépa, à la fois dans les matières du lycée et dans celles de la fac, il est donc préférable d’aimer les mathématiques. Cependant, vous pourrez très bien réussir vos concours aux écoles de commerce sans elles (cf les débouchés).

 

3) La prépa ENS : Pour quoi faire ?

La classe préparatoire ENS a d’abord pour objectif la préparation aux concours de l’École Normale Supérieure, une école publique qui forme principalement aux métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche dans tous les domaines de l’économie et de la gestion.

Cependant, ce cursus a l’avantage d’offrir un large éventail de débouchés post-prépa :

  • École Nationale de la Statistique et de l’Analyse de l’Information (ENSAI)
  • Les Grandes Écoles de Management.
  • Filières sélectives des universités : Magistères, Instituts d’Administration des Entreprise (IAE)
  • Instituts d’Études Politiques (IEP
  • Licences 3 sélectives/ Licences dans le cadre d’un échange international (Erasmus)/ Licences 3 non sélectives
Des débouchés supplémentaires existent pour les khûbes. 
 
Cet article a été écrit en collaboration avec l’équipe du pôle prépa ENS D1/D2 : Cassandra Bordelet (ENS Paris Saclay), Lou Hoffmann (Magistère Relations Internationales, Sorbonne), Alban Lorber (EDHEC), Manon Foesser (GEM).
Vous pourriez aussi aimer :
Le racisme aux États-Unis est un fléau depuis de nombreuses années. Un sujet très sensible en géopolitique et en anglais…