La sélectivité des Grandes Écoles : On vous dit tout !

La sélectivité des Grandes Écoles : On vous dit tout !

Mister Prépa a décrypté pour vous la sélectivité des Grandes Écoles de 2016 à 2019 afin de comprendre les critères de sélection aux écrits et aux oraux.

Avec la suppression des oraux de cette année, il est difficile pour les étudiants de classe préparatoire de se projeter et d’anticiper les barres d’admission. En effet, en l’absence d’oraux les candidats vont uniquement être jugés sur les concours écrits qui se sont déroulés du 29 juin au 07 juillet et il n’y aura de fait pas de barres d’admissibilité mais uniquement des barres d’admission. L’équipe de Mister Prépa a donc établi des analyses sur la sélectivité aux écrits et aux oraux depuis l’année 2016 afin de saisir la sélectivité globale de l’an précédent qui peut donner une idée sur l’allure des barres ou du moins du pourcentage de chance d’intégration au sein de l’école en question. Pour l’ESCP BS, EDHEC BS, TBS, Rennes SB, ICN BS et ISG, une absence des données sur certaines années des oraux (2019, 2018 et 2016) nous a amené à faire des estimations (reconnaissable avec une astérisque ou surligné en jaune) qui peuvent varier entre 1% et 2%.

Mister Prépa vous permet d’avoir une idée générale mais la sélectivité globale des Grandes Écoles varie d’une année à l’autre comme en témoignent les différents tableaux ci-dessous en fonction de différents critères : hausse du nombre de places disponibles, nombre d’inscrits aux concours de l’école, modification des barres d’admission, changement de banque d’épreuve, épreuves (écrites ou orales) ou de coefficients, choix des bi-admis (personne ayant un rang supérieur au rang du dernier admis dans deux écoles) etc.

D’une année à l’autre les sélectivités peuvent s’auto-compenser. Par exemple la barre d’admissibilité de Grenoble EM a diminué, entrainant une hausse du nombre d’admissibles et une diminution de sa sélectivité à l’écrit, toutefois sa sélectivité aux oraux a augmenté de 7points. A contrario emlyon bs a l’an dernier augmenté sa barre d’admissibilité, entrainant une hausse de sa sélectivité aux écrits, et donc moins d’admissibles avec in fine une sélectivité à l’oral moins importante.

 

 

Qu’en est-il pour 2020 ?

Pour cette session 2020, nous pouvons donc envisager qu’un peu plus d’une personne sur six pourra prétendre au TOP 3, une sur quatre au TOP 5 et une sur deux au TOP 10. Et de manière générale, 9 candidats sur 10 intégreront une école à l’issue de ces concours.

De plus, il faut savoir que généralement les écoles sont plus sélectives aux écrits qu’aux oraux (hormis HEC Paris pour qui la sélectivité est assez similaire). D’autres écoles comme SKEMA BS possèdent une barre plus faible à l’écrit mais sont très sélectives aux oraux ce qui va très probablement provoquer une hausse de la barre d’admission.

 

Pour cette année, les candidats doivent se référer à la sélectivité globale pour estimer leur chance d’intégration puisque les oraux sont supprimés. 

Il y’a une tendance généralisée à la diminution de la sélectivité à l’entrée et cela peut s’expliquer tout simplement par une augmentation du nombre de places pour les étudiants issus de classe préparatoire. La moyenne sur 4 ans dépend de la sélectivité globale (écrits et oraux) de 2016 à 2019. 

 

Explication : 

Sélectivité globale = Sélectivité aux écrits x sélectivité aux oraux

Sélectivité aux écrits = Nombre d’admissibles / Nombre de candidats

Sélectivité aux oraux = Rang du dernier admis / Présents aux oraux

 

 

EVOLUTION SUR 4 ANS (2016-2019)

Sélectivité globale 2019 Mister Prépa

Sélectivité aux écrits 2019

Sélectivité aux oraux 2019

Sélectivité globale 2018 Mister Prépa (en détails)

Sélectivité globale 2017 Mister Prépa (en détails)

Présents aux oraux :

  • ESCP BS : 96,08 % des admissibles vont aux oraux
  • EDHEC BS : 78,06 % des admissibles vont aux oraux
  • TBS : 67,49 % des admissibles vont aux oraux
  • Rennes BS : 61,64 % des admissibles vont aux oraux
  • ICN BS : 44,59 % des admissibles vont aux oraux
  • ISG BS : 20,35 % des admissibles vont aux oraux

Ces éléments ont été utilisés pour les calculs des autres années étant donné que nous ne disposions pas de l’intégralité des données concernant les oraux. 

Sélectivité globale 2016 Mister Prépa (en détails)

Dorian Zerroudi

Directeur de Mister Prépa et étudiant à emlyon business school, j'ai à coeur d'accompagner un maximum d'étudiants vers la réussite !

Vous pourriez aussi aimer :
Mélina, étudiante en Master du Programme Grande Ecole, revient sur ses années à TBS. Découvrez ce qui vous attend dans…