L’actualité du Monde hispanique du mois de novembre 2020

Brésil :

  • 19/11/2020 : un homme noir a été battu à mort pas des agents de sécurité dans un supermarché à Porto Alegre. Cela a déclenché une vague d’indignation dans le pays, conduisant à une série de manifestations partout au Brésil et particulièrement à Sao Paulo où un millier de manifestant ont défilé. Cette bavure policière fait échos aux revendications du mouvement BlackLivesMatter lancé aux États-Unis et qui depuis la mort de George Floyd fait le tour du monde. Il y a également un mouvement de contestation contre l’enseigne de grande distribution carrefour qui est accusé d’avoir contribué à la mort de cet homme.

Nicaragua, Honduras, Colombie :

  • Nuit du 16/11/2020 au 17/11/2020: la région a été frappée par le 13ème ouragan de l’année, nommé Iota, ce qui a conduit à l’évacuation de milliers de personnes dans cette région, et au moins 41 personnes ont été tuées par l’ouragan. Cet ouragan avait été qualifié de catégorie 5 puis de catégorie 4 après études, mais il reste quoi qu’il en soit très dangereux à cause de ses vents allant jusqu’à 250 km/h. L’ouragan a tout emporté sur son passage : toit, fenêtres, arbres… Cet ouragan est d’autant plus inquiétant qu’un autre ouragan survenu 15 jours auparavant avait fait 2 000 morts quasiment au même endroit. Cela montre que la zone est désormais à risque au niveau des catastrophe naturelles comme les ouragans ou les pluies torrentielles.

Pérou :

  • 09/11/2020 : Martín Vizcarra, ancien président de la République du Pérou depuis le 23 mars 2018, a été destitué par le congrès pour cause d’accusation de corruption. En effet, une enquête est en cours pour des pots-de-vin qu’il aurait perçus en 2014 lors de sa gouvernance de Moquegua (région du Pérou).  Il a été remplacé par Manuel Merino puis par Francisco Sagasti. Vizcarra avait accédé à la présidence du fait de la démission, également pour cause de corruption, du président Pedro Pablo Kuczynski dont il était vice-président depuis 2016. La destitution de Vizscara a entrainé de fortes manifestations que le pays n’avait pas connues depuis deux décennies. 

Bolivie :

  • Mi-novembre : le virus mortel Chapare réapparaît au sein du pays et cette nouvelle est inquiétante. En effet, ce virus apparu en janvier 2003 dans la province bolivienne du Chapare. Ce virus fait partie de la famille des Arenavirus, c’est-à-dire un groupe de virus provoquant de très fortes fièvres dangereuses. Certains chercheurs ont annoncé que la maladie serait transmise par les rats. D’autres chercheurs pensent même que ce virus serait réapparu depuis longtemps en Bolivie mais n’aurait pas été identifié immédiatement à cause d’une autre maladie présente dans le pays (la dengue) avec laquelle il aurait été confondu. Ce virus aurait officiellement fait 3 morts en Bolivie.

Argentine :

  • 25/11/2020 : le célèbre joueur de foot Diego Maradona est décédé à l’âge de 60 ans à Tigre en Argentine.  Un immense hommage a été rendu à Maradona à travers le pays, et dans le monde entier, notamment lors de la veillée funèbre du jeudi 26 novembre, bien que la famille de Maradona voulût que cette dernière soit brève. 3 jours de deuil national ont été décrétés en Argentine pour rendre hommage à ce Dieu du monde du football.

Espagne :

  • Canaries : depuis le 14 novembre il est désormais indispensable d’être testé négatif au Covid-19 de moins de 72h pour pouvoir séjourner dans les hôtels de l’archipel. Cette stratégie a été adoptée en vue de sauver la saison touristique afin de conserver un taux d’incidence de l’épidémie très bas (actuellement le plus bas d’Europe : 80 pour 100 000 habitants).

  • Parallèlement aux Canaries : forte arrivée de migrants africains au sein de l’archipel depuis quelques temps. En effet, depuis le début de l’année environ 16 700 migrants africains sont arrivés aux Canaries de manière illégale. La cause de cette vague d’immigration est les conflits au Sahel ou en Côte-d’Ivoire qui créent un sentiment d’insécurité poussant les citoyens à fuir la zone. Entre le 18 et 19 novembre, en seulement 24h, plus de 20 opérations de sauvetages ont été mises en place.

Voilà l’article touche à sa fin. Concernant les actualités sur la COVID-19 dans le monde hispanique, la situation va évoluer et il faut impérativement suivre cette évolution. Donc rendez-vous le mois prochain pour un nouveau point sur l’actualité du monde hispanique. 

Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer :
Et merci Clara pour cette superbe copie de Culture Générale (20/20) à l'épreuve HEC/emlyon 2019.