L’actualité du Monde hispanique du mois d’octobre 2020

ESPAGNE :

  • 08/10/2020: l’Espagne décide d’annuler la mise en place un confinement pour la ville de Madrid. Confinement qui avait été décidé 6 jours plus tôt. Le gouvernement a finalement opté le 25/10/2020 pour un couvre-feu nocturne de 23h à 6h et pour l‘état d’urgence sanitaire.
  • 14/10/2020 : le ministère de l’intérieur va être condamné à verser la somme de 180 000 euros à la famille d’une femme décédée sous les coups de son mari en 2016 alors qu’elle avait signalé les actes de son mari et avait demandé une protection de la part de la police.
  • 25/10/2020: Le gouvernement déclare (pour le moment) l’état d’urgence sanitaire, avec la mise en place d’un couvre-feu de 23h à 6h et d’un confinement en catalogne.

BRESIL :

  • 20/10/2020: le ministre de la santé Eduardo Pazuello a annoncé que le Brésil allait adopter un vaccin Chinois contre la COVID-19. Le gouvernement brésilien a prévu d’acheter 46 millions de doses qui devraient être administrées aux brésiliens à partir de janvier. Alors que le Brésil est le deuxième pays le plus touché (mortellement) par la COVID-19 (plus de 154 000 morts), cette décision prend une dimension politique et éveille de nouveau les doutes concernant le président d’extrême droite car ce dernier avait longuement critiqué ce même vaccin.

MEXIQUE :

  • 10/10/2020: une statue de Christophe Colomb a été retirée, par les autorités, d’une des avenues les plus connues de Mexico. Cet acte est dû aux pressions exercées par des manifestants qui avaient évoqué leur intention de démonter cette même statue dans leur prochaine manifestation à l’occasion de la commémoration de l’arrivée de Colomb en Amérique. Christophe Colomb est en effet très largement considéré comme responsable de l’exploitation du peuple autochtone. 

BOLIVIE :

  • 18/10/2020: élection, 1 an après le départ forcé d’Evo Morales. C’est le candidat socialiste Luis Arce qui a été élu avec 55% des voix. Cette élection était attendue et redoutée par le peuple bolivien au vu des événements de l’an dernier concernant Evo Morales et tout le scandale de corruption autour de sa personne.

CHILI :

  • 25/10/2020: les Chiliens ont voté très majoritairement en faveur d’une nouvelle constitution qui remplacera celle héritée de l’époque de Pinochet. En effet le OUI a une nouvelle Constitution l’a emporté avec 78,28% des voix. La participation a été d’environ 50%. Cet événement n’est pas anodin car il fait écho avec les manifestations qui avaient eu lieu il y a 1 an concernant la dénonciation d’inégalités sociales. Le président Sébastian Piñera parle de cette nouvelle constitution comme d’une source future d’unité pour le pays. Cette nouvelle constitution représente un obstacle en moins pour la série de réformes sociales nécessaires dans l’un des pays le plus inégalitaires d’Amérique Latine.

VENEZUELA :

  • 20/10/2020: Nicolas Maduro a annoncé que le pays commencera à vacciner contre la COVID-19 à partir de la mi-décembre. Les vaccins administrés seront ceux fournis par la Chine et la Russie. Le gouvernement a déjà reçu un stock du vaccin Russe « Spoutnik V » qui sera utilisé pour tester le vaccin 2000 volontaires environ, dont le fils de Maduro.
  • Le régime de Caracas continue les actions douteuses avec des pays tiers comme par exemple la décision d’exporter 3700 vaches en Irak. Maduro a rétorqué que cela était signe d’une agriculture en bonne santé et que c’était une bonne nouvelle pour son pays alors même que 33% des Vénézuéliens ne mangent pas à leurs fin (soit 29 millions de vénézuéliens) dont 80% à vivre sous le seuil de pauvreté.

Voilà l’article touche à sa fin. Concernant les actualités sur la COVID-19 dans le monde hispanique, la situation va évoluer et il faut impérativement suivre cette évolution. Donc rendez-vous le mois prochain pour un nouveau point sur l’actualité du monde hispanique.  

Vous pourriez aussi aimer :
Voici une excellente copie ayant obtenue la superbe note de 20/20 à l'épreuve de mathématiques ECT à Écricome