L’actualité éco mondiale – Semaine du 14 au 19 février 2022 (English version)

Tu es à la recherche de contenu frais pour enrichir des copies d’ESH, de géopolitique ou d’anglais ? Retrouve dans cet article l’essentiel de l’actualité économique de la semaine du 14 février au 19 février 2022. 

Les sujets abordés : marchés financiers, Augmentation des prix du pétrole, conflit Russie-Ukraine, FED, Inflation, Économie japonaise…

 

 

Les marchés financiers face aux tensions en Europe de l’Est 

Stockmarkets remained jittery amid the possibility of a Russian invasion of Ukraine. The s&p 500 dropped by almost 2% in a day and the Nasdaq by almost 5% over two days as America warned that a Russian invasion was immi­nent. The disquiet spread to European markets, where share prices of airlines, which would see flight schedules disrupted by no­fly conflict zones over eastern Europe, were hit particularly hard. Trading seesawed in reaction to the latest diplomatic moves.

 

Version française 

Les marchés boursiers sont restés nerveux face à la possibilité d’une invasion russe en Ukraine. Le s&p 500 a chuté de près de 2 % en une journée et le Nasdaq de près de 5 % en deux jours, l’Amérique ayant prévenu qu’une invasion russe était imminente. L’inquiétude s’est propagée aux marchés européens, où les cours des actions des compagnies aériennes, dont les programmes de vols seraient perturbés par des zones de non conflict au-dessus de l’Europe de l’Est, ont été particulièrement touchés. Les échanges ont oscillé en réaction aux dernières démarches diplomatiques.

 

 

Russie-Ukraine : la hausse des prix du pétrole

Russia’s belligerence also caused a spike in oil prices. A barrel of Brent crude hit close to $97 a barrel, the highest in seven years. Energy markets are hypersensitive to any disruption in oil­and­gas flows from Russia. In America the White House said it was open to the idea of suspending the fuel tax on petrol until next year. With annual consumer­ price inflation in America now at 7.5% the Democrats are looking at myriad ways to ease spiralling household costs.

 

Version française 

L’agressivité de la Russie a également provoqué une flambée des prix du pétrole. Le baril de Brent a atteint près de 97 dollars, son niveau le plus élevé depuis sept ans. Les marchés de l’énergie sont hypersensibles à toute perturbation des flux de pétrole et de gaz en provenance de Russie. En Amérique, la Maison Blanche s’est dite ouverte à l’idée de suspendre la taxe sur l’essence jusqu’à l’année prochaine. Avec une augmentation annuelle des prix à la consommation de 7,5 %, les démocrates cherchent une multitude de moyens de réduire les coûts des ménages.

 

 

 

 

FED : vers une hausse des taux d’intérêt ? 

Investors were also on high alert for signs of the Federal Reserve quickening the pace of interest-rate rises. The min­utes of the Fed’s latest meeting showed it discussing a faster timetable. Goldman Sachs forecast that it will raise rates seven times this year.

 

Version française 

Les investisseurs étaient également très attentifs aux signes d’accélération du rythme de hausse des taux d’intérêt par la Réserve fédérale. Le compte rendu de la dernière réunion de la Fed montre qu’elle discute d’un calendrier plus rapide. Goldman Sachs prévoit qu’elle relèvera les taux sept fois cette année.

 

La Banque centrale de Russie augmente son taux d’intérêt directeur pour la huitième fois !

Russia’s central bank in­ creased interest rates for the eighth consecutive time, lift­ ing its key rate from 8.5% to 9.5%. Annual inflation is running at close to 9%. The rouble has weakened as mar­ kets weigh the effect of crip­ pling sanctions if Russia in­ vades Ukraine. The Bank of Russia says more rate rises are possible over coming months.

 

Version française 

La banque centrale de Russie a augmenté les taux d’intérêt pour la huitième fois consécutive, portant son taux directeur de 8,5 % à 9,5 %. L’inflation annuelle est proche de 9 %. Le rouble s’est affaibli alors que les marchés évaluent l’effect des sanctions si la Russie envahit l’Ukraine. La Banque de Russie affirme que de nouvelles hausses de taux sont possibles au cours des prochains mois.

 

L’économie japonaise prend une bouffée d’air 

The lifting of a covid­-19 state of emergency in September and resulting surge in consumer spending helped Japan’s econ- omy expand by 1.3% in the last three months of 2021 com­ pared with the previous quar­ ter, when it had shrunk by 0.7%. Japanese gdp grew by 1.7% for the whole of 2021. New restrictions, however, came into force at the start of this year with the outbreak of the Omicron variant.

 

Version française 

La levée de l’état d’urgence en septembre et la hausse des dépenses de consommation qui en a résulté ont permis à l’économie japonaise de progresser de 1,3 % au cours des trois derniers mois de 2021 par rapport au trimestre précédent, où elle avait reculé de 0,7 %. Le PIB japonais a augmenté de 1,7 % sur l’ensemble de l’année 2021. De nouvelles restrictions sont toutefois entrées en vigueur au début de cette année avec l’apparition de la variante Omicron.

 

 

Baisse des prix des denrées alimentaires : la cause ? 

Falling food prices, notably for pork, lay behind a drop in China’s official consumer­ inflation rate to 0.9% in Janu­ary, year on year. Manufactur­ing costs also eased. The pro­ ducer­price index rose by 9.1%. That was down from 10.3% in December, helped by a soft­ ening of coal and steel prices.

 

Version française 

La chute des prix des denrées alimentaires, notamment du porc, est à l’origine d’une baisse du taux d’inflation officiel des consommateurs chinois à 0,9 % en janvier, en glissement annuel. Les coûts de fabrication ont également diminué. L’indice des prix à la production a augmenté de 9,1%. Ce chiffre est inférieur à celui de 10,3 % enregistré en décembre, en raison d’une baisse des prix du charbon et de l’acier.

 

 

L’inflation britannique : nouveau record

Britain’s annual rate of inflation hit a new 30­year high, as consumer prices rose by 5.5% in the 12 months to January. Inflation is expected to rise to 7% in April when the regulator’s price cap on energy tariffs increases. As in other countries, household­energy costs are soaring. Electricity bills rose by 19% in the year to January and gas bills by 28%.

 

Version française 

Le taux d’inflation annuel de la Grande-Bretagne a atteint un nouveau sommet depuis 30 ans, les prix à la consommation ayant augmenté de 5,5 % au cours des 12 mois précédant janvier. On s’attend à ce que l’inflation atteigne 7 % en avril, lorsque le plafond des prix des tariffs énergétiques fixé par le régulateur augmentera. Comme dans d’autres pays, les coûts énergétiques des ménages s’envolent. Les factures d’électricité ont augmenté de 19 % au cours de l’année qui s’est achevée en janvier et celles de gaz de 28 %.

 

 

 Afrique : levée de fonds d’une start-up de la fintech

Flutterwave raised $250m in a round of fundraising, bringing its estimated value to $3bn and making it Africa’s most valu­able startup. The fintech firm, based in Lagos but with head­ quarters in San Francisco, enables cross border pay­ments among businesses across Africa and wants to expand into the Middle East and Latin America.

 

Version française 

Flutterwave a levé 250 millions de dollars lors d’un tour de table, portant sa valeur estimée à 3 milliards de dollars et faisant d’elle la startup la plus valorisée d’Afrique. La fintech firm, basée à Lagos mais dont le siège est à San Francisco, permet les paiements transfrontaliers entre entreprises à travers l’Afrique et souhaite s’étendre au Moyen-Orient et à l’Amérique latine.

 

 

Intel : semi-conducteurs 

Another takeover was announced in the chip industry, as Intel agreed to pay $5.4bn for Tower Semicon- ductors, an Israeli “foundry” company that makes chips and circuit boards for other firms, including Panasonic and Samsung, without designing them. Intel is expanding its foundry business amid a global shortage of chips as part of a turnaround plan, which includes investing $20bn in a new hub in Ohio.

 

Version française 

Une autre prise de contrôle a été annoncée dans l’industrie des puces, Intel ayant accepté de payer 5,4 milliards de dollars pour Tower Semicon- ductors, une entreprise israélienne de « fonderie » qui fabrique des puces et des cartes de circuits imprimés pour d’autres firmes, dont Panasonic et Samsung, sans les concevoir. Intel développe son activité de fonderie dans un contexte de pénurie mondiale de puces dans le cadre d’un plan de redressement, qui prévoit d’investir 20 milliards de dollars dans un nouveau hub dans l’Ohio.

 

 

Le Texas poursuit Meta (ex-Facebook)

Texas launched a lawsuit against Meta, Facebook’s parent company, claiming that the use of facial recognition on the social network resulted in “tens of millions of violations” of the state’s privacy law. Meta pulled its facial­ recognition system last year as the threat to its busi­ness from such lawsuits increased. Texas is seeking billions of dollars from Meta.

 

Version française 

Le Texas a engagé une action en justice contre Meta, la société mère de Facebook, affirmant que l’utilisation de la reconnaissance faciale sur le réseau social a entraîné des « dizaines de millions de violations » de la loi sur la vie privée de l’État. L’année dernière, Meta a retiré son système de reconnaissance faciale en raison de la menace croissante que de telles poursuites faisaient peser sur ses activités. Le Texas réclame des milliards de dollars à Meta.

 

 

Market spirits

India’s securities and exchange regulator fined a former head of the Mumbai bourse $400,000 for sharing sensitive information with her guru. The regulator noted that Chitra Ramkrishna’s unnamed yogi lived in the Himalayas, and that she had described him as having “spiritual powers” that did not require “physical co­ ordinates and would manifest at will”. That didn’t stop her from allegedly emailing the mystical mountain man about confidential business plans. The regulator said she had been a “puppet in his hands”.

 

 

Version française

Les esprits du marché

L’autorité indienne de régulation des marchés financiers a fini par condamner une ancienne directrice de la bourse de Mumbai à 400 000 dollars pour avoir partagé des informations sensibles avec son gourou. Le régulateur a noté que le yogi anonyme de Chitra Ramkrishna vivait dans l’Himalaya, et qu’elle l’avait décrit comme ayant des « pouvoirs spirituels » qui ne nécessitaient pas de « co¬ordonnées physiques et se manifestaient à volonté ». Cela ne l’a pas empêchée d’envoyer des courriels au montagnard mystique au sujet de plans d’affaires confidentiels. Le régulateur a déclaré qu’elle avait été une « marionnette entre ses mains ».

Vous pourriez aussi aimer