L’actualité en bref #01 – semaine du 10 au 16 février 2020

L’actualité en bref #01 – semaine du 10 au 16 février 2020

L’actualité en bref, qu’est-ce que c’est ?

Chaque semaine nous vous présentons 10 faits ayant marqué l’actualité nationale mais également internationale : 5 d’entre eux seront dédiés à l’économie dans la partie « L’économie en bref » et 5 autres à la géopolitique dans « La géopolitique en bref ». Les 4 premiers sont décrits brièvement en 2/3 phrases tandis que le dernier qui est l’évènement majeur de la semaine est plus détaillé et il se présente sous la forme d’une problématique.

L’objectif est réellement de faire une synthèse de l’actualité qui soit rapide à lire, facile à utiliser dans les copies et adaptée aux étudiants de CPGE. Ainsi, pour vous aider à les insérer dans vos copies, nous associons chaque fait à un ou plusieurs thèmes d’ESH et/ou d’HGGMC. Si vous souhaitez approfondir davantage le fait d’actualité, la source de l’information est stipulée en dessous de chaque résumé. De plus, en dessous de chaque description se trouve un lien vers un article de journal ainsi qu’une vidéo pour les évènements de la semaine.

À chaque fin de mois, nous vous ferons un récapitulatif global de l’actualité à maîtriser pour les concours écrits mais aussi oraux.

                  

      -L’économie en bref- 

1)Chômage

Baisse du taux de chômage de 0.4 points au quatrième trimestre 2019 à 8.1% en France métropolitaine. L’objectif de 7% (équivalent au taux d’avant crise de 2008) pourrait être atteint en 2020. Signes d’une légère relance de l’activité : hausse du taux d’emploi et du taux d’activité, baisse du chômage de longue durée, création de 210 000 emplois salariés en 2019.

Source :https://www.lesechos.fr/economie-france/social/la-forte-baisse-du-taux-de-chomage-conforte-laction-de-lexecutif-1171677

2)Déficit commercial

Dynamisme des exportations françaises en 2019 avec une hausse de 3.3% contre 0.7% pour l’Allemagne. Une dynamique de long terme : le trend de croissance et des exportations est certes faible mais il est plus régulier que ses voisins. Les menaces à venir pour le solde extérieur français en 2020 : le Coronavirus, le Brexit (excédent commercial de 12.5 milliards en 2019), le nouvel accord commercial sino-américain (la Chine s’engage à importer 200 milliards de produits US en plus).

Source : https://www.lesechos.fr/economie-france/conjoncture/le-deficit-commercial-de-la-france-sest-un-peu-reduit-en-2019-1170061

3)Libre échange

Ratification par le Parlement européen de l’accord de libre-échange et d’investissement controversé entre l’UE et le Vietnam. L’objectif est la suppression des droits douaniers d’ici 10ans. En réponse aux critiques, ses défendeurs font valoir les règles sur les conditions de travail, la propriété intellectuelle et le respect de l’environnement qui sont inclues dans l’accord.

Source:https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/02/13/commerce-feu-vert-du-parlement-europeen-a-l-accord-controverse-ue-vietnam_6029375_3234.html

4) Protectionnisme

Le président Donald Trump vient de rehausser à 15% les droits de douanes sur les avions Airbus avec l’autorisation de l’OMC. Ils avaient été mis en place en octobre 2019 à hauteur de 10% en réaction aux subventions que l’avionneur perçoit de l’Europe. Cette hausse vient s’ajouter aux 7 milliards d’euros de produits européens déjà taxés depuis octobre dernier dont le vin et le fromage.

Source: https://www.latribune.fr/entreprisesfinance/industrie/aeronautique-defense/washington-passe-les-taxes-punitives-sur-les-avions-airbus-de-10-a-15-839818.html

 

5) Doit-on avoir peur des répercussions économiques du coronavirus ?

Au bilan humain du coronavirus qui est à l’heure actuelle de 1400 morts pourraient s’ajouter des répercussions économiques dont l’intensité va dépendre de la durée de la crise sanitaire. La Chine qui est la deuxième puissance économique mondiale et l’atelier du monde est paralysée par le virus.

Il s’agit d’une mauvaise nouvelle pour l’économie mondiale qui est déjà en perte de vitesse depuis deux ans. Entre baisse des exportations, réduction de la demande extérieure et désorganisation des chaînes de valeur industrielle les pays asiatiques et l’Allemagne devraient être les plus impactés. Les cours du pétrole sont déjà repartis à la baisse et Toyota a par exemple décidé de suspendre provisoirement sa production en Chine.

Même si sur le long terme nous pouvons douter d’un impact significatif du coronavirus sur la croissance et le commerce international, celui-ci pourrait déstabiliser les marchés financiers en détériorant leur confiance.

Thèmes : crise économique et financière, commerce international, chaînes de valeur, gouvernance mondiale, tragédie des matières premières, Shadow Banking.

Enjeux majeurs : Désorganisation des chaînes de valeurs mondiales + Faiblesse du système financier chinois.

Source : https://www.lesechos.fr/monde/chine/coronavirus-les-nombreuses-inconnues-de-2020-selon-coface-1169715

Vidéo explicative:https://www.boursorama.com/videos/actualites/coronavirus-quelles-consequences-economiques-9763cde880f1e648ea432b58ea0f1724

Rue déserte de Wuhan, épicentre du coronavirus

AFP/euronews

 -La géopolitique en bref –

1) Conflit Israélo-Palestinien

Le leader Palestinien Mahmoud Abbas s’est rendu mardi dernier à la tribune du Conseil de Sécurité de l’ONU pour clamer son refus du « Plan de Paix » entre Israéliens et Palestiniens, de Donald Trump. Ce plan qui diviserait la région en deux Etats inclut Jérusalem-Est dans la partie israélienne et fragmente le territoire palestinien en préservant les colonies israéliennes.

Source: http://www.leparisien.fr/international/conseil-de-securite-de-l-onu-abbas-ne-veut-pas-d-un-etat-palestinien-gruyere-11-02-2020-8257860.php

2) Le « Coup du siècle » de la CIA

Une enquête du Washington Post révèle que les agences de renseignements américaines et allemandes ont utilisé la société Crypto AG (Suisse), via un montage de sociétés afin d’espionner leurs rivaux ainsi que leurs alliés. La société vend depuis les années 70 du matériel de cryptage dans plus de 120 pays dont l’Iran, le Pakistan ou l’Arabie Saoudite. Les machines vendues pouvaient ainsi être craquées par les espions américains.

Source : https://fr.euronews.com/2020/02/12/espionnage-comment-la-cia-a-realise-le-coup-du-siecle

3)Cybercriminalité

Washington vient d’inculper quatre agents chinois pour cyber espionnage. La cyberattaque contre un organisme de crédit Equifax et réalisée en 2017 a touché 145 millions d’Américains. Ils ont notamment eu recours à l’intelligence artificielle pour déterminer les situations financières de certains dirigeants à des fins de corruption et de chantage.

Source : https://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-qu-est-ce-que-l-affaire-equifax-l-un-des-plus-gros-piratages-de-l-histoire-7800073416

4) Terrorisme (Moyen-Orient)

Mort du chef d’Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) tué vendredi dernier au Yémen par les Etats-Unis « sur les instructions du président Donald Trump » a annoncé la Maison Blanche. Le groupe avait revendiqué début décembre une fusillade dans une base américaine en Floride.

Source : https://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/les-etats-unis-annoncent-la-mort-du-chef-dal-qaida-dans-la-peninsule-arabique-1169962

5) Syrie : En marche vers une nouvelle confrontation ?

Thèmes : Conflit syrien, diplomatie russo-turque, terrorisme, jeu des puissances au Moyen-Orient

Enjeux majeurs : Quel avenir pour la Syrie après la guerre civile ? + Qui sera le nouveau maître du Proche-Orient : Poutine ou Erdogan ?

Ankara vient de renforcer sa présence en Syrie dans la région d’Idlib, le dernier bastion de la rébellion syrienne où des confrontations ont eu lieu entre l’armée turque et les forces de Bachar Al-Asad. Les Turcs sont présents dans la zone depuis octobre 2017 suite à un accord passé avec L’Iran et la Russie afin de lutter contre les groupes terroristes. À la crainte d’un drame humanitaire s’ajoute maintenant celle d’un conflit ouvert entre la Turquie et le régime syrien.

Derrière ces affrontements se joue un conflit diplomatique dans lequel la Russie est prise en étaux entre ses alliés iraniens et syriens et son alliance récemment passée avec la Turquie. Les dirigeants de la Russie, de la Turquie et de l’Iran s’étaient d’ailleurs entretenus en septembre dernier à Téhéran pour débattre du sort d’Idlib avant que l’offensive syrienne ne débute. N’oublions pas non plus le rôle que pourraient jouer les Etats-Unis en prenant position en faveur de leur allié turc. Pour l’heure l’offensive continue.

« Le gouvernement syrien a le droit de prendre sous son contrôle la totalité de son territoire national, et doit le faire » Vladimir Poutine

Sources: https://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-qu-est-ce-que-l-affaire-equifax-l-un-des-plus-gros-piratages-de-l-histoire-7800073416

Vidéo explicative: https://www.youtube.com/watch?v=mFMvnPjoiSQ

Chars du régime syrien dans la région d’Idlib (Nord de la Syrie)

AFP / Maher AL MOUNES

Thomas Tropes

Étudiant à emlyon business school après une prépa ECE au Lycée Montaigne (Bordeaux) et passionné de géopolitique, je suis chargé de « l’actualité en bref » pour vous permettre de mieux décrypter les enjeux contemporains.

Vous pourriez aussi aimer :
Chaque semaine, retrouvez l'essentiel des mots de vocabulaire par grand thème, à placer dans vos essais pour briller le jour…