L’actualité en bref #18- Semaine du 29 septembre au 05 octobre 2020

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour notre rendez-vous hebdomadaire, marqué cette semaine par la reprise des discussions sur le réforme de l’assurance-chomâge, le conflit Donald Trump- Tiktok mais aussi la restructuration d’une grande entreprise touristique française et tout ça en bref !

 

1) Malgré l’opposition de D.Trump, TikTok restera accessible aux Américains 

D.Trump accuse depuis des mois TikTok d’être une application d’espionnage au profit de Pékin via la collecte des données de ses utilisateurs (100 millions d’utilisateurs quotidiens aux E-U) à tel point qu’il a annoncé le mois dernier que l’application sera inaccessible à partir du 28 septembre. Cependant, le 27 septembre avait lieu une audience pour répondre aux déclarations de D.Trump et finalement la justice américaine a décidé de maintenir les téléchargements pour l’instant. En effet D.Trump annonçait la fin des téléchargements le 28 septembre afin de protéger les E-U et l’interdiction totale le 12 novembre or le manque de mises à jour aurait accru les failles dans la sécurité de l’application. 

Pour finir D.Trump assure que si la nouvelle société TikTok Global n’est pas créée avec en tant que partenaire principal Oracle (à hauteur de 12,5%) et Walmart ( à hauteur de 7,5%) alors l’application TikTok sera interdite le 12 novembre.

Source:https://www.lemonde.fr/pixels/article/2020/09/27/tiktok-bientot-fixe-sur-son-sort-aux-etats-unis_6053771_4408996.html

 

2) Les débats sur la réforme de l’assurance-chômage ont repris

Alors que la crise sanitaire avait mis en pause les négociations sur la réforme de l’assurance-chômage, les discussions sont reparties de plus belle mercredi lors d’une rencontre entre le ministère du travail et les partenaires sociaux. Rappelons que le gouvernement a d’ores et déjà annoncé qu’il ne renoncerait pas à la réforme et qu’il était prêt à amender les textes alors que les syndicats souhaitent un abandon des mesures, les jugeant trop punitives. De fait les discussions se sont concentrées sur quelques thèmes centraux: les conditions requises pour bénéficier du régime puisqu’elles sont plus exhaustives, il faudra travailler plus pour toucher une allocation. De plus les contrats courts seront désavantagés car la méthode de calcul du « salaire de référence » va changer. Le patronat est également autour de la table des discussions car la nouvelle réforme augmenterait les cotisations des entreprises qui se séparent souvent de leurs collaborateurs.

Source: https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/09/29/les-discussions-reprennent-sur-la-reforme-de-l-assurance-chomage_6054032_823448.html

 

3) Le « budget vert » de l’Etat va atteindre les 53 milliards d’euros

Le gouvernement a commencé mercredi à dévoiler avec précision la part du budget 2021 qui sera dédiée à l’environnement. On arrive cette année à 52,8 milliards d’euros soit 9% du budget total (574,2 milliards d’euros). On retrouve dans cette somme les mesures du « France Relance » en faveur des énergies renouvelables dont nous vous parlions dans les dernières actualité en bref. Ce budget comporte des aides fiscales à hauteur de 7,2 milliards d’euros mais aussi 5 milliards dont l’impact sur l’environnement est mitigé. Avec ces 5 milliards nous sommes face au problème typique des politiques environnementales puisque dans ce « budget vert » rentre en compte des opérations de rénovation routière, des chantiers d’infrastructures de transport ferroviaire afin de réduire les émissions de CO2 cependant cela fait pression sur la biodiversité…

Source:https://www.lesechos.fr/economie-france/budget-fiscalite/budget-9-des-depenses-de-letat-en-2021-seront-favorables-a-lenvironnement-1250494

 

4) La première entreprise touristique de la Côté d’Azur annonce une restructuration

On le savait depuis le début de la crise sanitaire, le tourisme allait faire partie des secteurs les plus touchés, on a aujourd’hui une confirmation factuelle avec la décision de la Société des bains de mer de se restructurer. Pour l’entreprise employant plus de 4000 personnes aucun chiffre clair n’est à l’heure actuelle sorti mais des dépars volontaires, des départs collectifs et malheureusement des licenciements vont être annoncés sous peu. La principale explication de cette restructuration vient de l’inadéquation entre le chiffre d’affaire actuel (fortement réduit avec la pandémie) et la masse salariale.

Source:https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/10/02/la-societe-des-bains-de-mer-premiere-entreprise-touristique-privee-de-la-cote-d-azur-obligee-de-restructurer_6054583_3234.html

 

5) Les très grandes entreprises américaines, véritables pourvoyeuses d’emplois

Les analystes sont tombés des nues en voyant les chiffres de créations d’emplois aux E-U pour le mois de septembre: 790 000 emplois créés contre 428 000 le mois dernier et contre une prévision de 600 000 créations d’emplois. Et les très grandes entreprises ont joué un rôle majeur dans ce phénomène puisque les entreprises de plus de 500 employés ont participé à la création de plus de 300 000 emplois.

Le taux de chômage aux E-U sera publié vendredi mais avec un taux de 8,4% en août en rajoutant les créations d’emplois, ce dernier risque de fortement baisser.

Sources:

https://www.lapresse.ca/affaires/economie/2020-09-30/les-creations-d-emplois-dans-le-prive-bondissent-en-septembre-aux-etats-unis.php

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/etats-unis-les-creations-d-emplois-dans-le-prive-bondissent-en-septembre-20200930

https://www.latribune.fr/economie/international/aux-etats-unis-enorme-bond-des-creations-d-emplois-en-septembre-grace-aux-tres-grandes-entreprises-858575.html

Vous pourriez aussi aimer :
À quoi ressemblera le concours ECRICOME 2021 ? La direction de la banque d'épreuves fait le point !