L’actualité en bref – Semaine du 03 au 09 mai 2022

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour notre rendez-vous hebdomadaire, marqué cette semaine par le record du déficit commercial français, la nomination d’une nouvelle gouverneure de la FED et des mesures d’aides exceptionnelles au Sénégal.

 

Le déficit français, à un niveau record avec la guerre en Ukraine

Les effets de l’instabilité géopolitique commencent à se faire sentir sur la balance commerciale puisque pour le seul mois de mars, le déficit s’est aggravé à 12,4 milliards d’euros contre 10,4 milliards un mois plus tôt, selon les chiffres publiés ce lundi par les Douanes. Au premier trimestre 2022, le trou du commerce extérieur atteint ainsi 31 milliards d’euros, quand il s’élevait à 16,2 milliards à la même époque de l’an dernier. La dégradation est liée « pour moitié à la hausse des prix de l’énergie » en mars selon les Douanes. Le déficit commercial atteint donc 100 milliards d’euros sur douze mois glissants.

Source: https://www.lesechos.fr/economie-france/conjoncture/la-guerre-en-ukraine-propulse-le-deficit-du-commerce-exterieur-francais-a-des-niveaux-records-1405690

 

Le gouvernement sénégalais octroie une aide exceptionnelle a plus de 500 000 ménages

Le président sénégalais, Macky Sall, a lancé, mardi 10 mai à Dakar, un programme d’allocations financières pour plus de 500 000 ménages démunis, afin de les aider à faire face aux effets de la guerre en Ukraine et de l’épidémie de Covid 19. En effet, le Sénégal connaît une forte hausse des prix des carburants et des produits alimentaires à cause des ces deux évènements successifs. « Pour apporter des solutions à la conjoncture défavorable, j’ai décidé du soutien à la résilience de 542 956 ménages pour recevoir de la part de l’Etat un cash transfert financier exceptionnel d’un montant de 43,4 milliards de francs CFA [66 millions d’euros] ». Cela représente une aide de 121 euros par ménage. Le Sénégal, un pays de plus de 17 millions d’habitants, est classé parmi les plus pauvres au monde. Le salaire minimum y est de 75 euros.

Source: https://www.lemonde.fr/afrique/article/2022/05/11/au-senegal-l-etat-octroie-une-aide-financiere-exceptionnelle-a-plus-de-500-000-menages-demunis_6125593_3212.html

 

Lisa Cook, nouvelle gouverneure de la banque centrale Américaine

L’économiste Lisa Cook, professeure d’économie et de relations internationales vient d’être nommée gouverneure de la FED malgré l’opposition des républicains. La candidate choisie par le président Joe Biden devient la première femme noire à occuper cette fonction en cent huit ans d’histoire de l’institution monétaire. Son mandat court jusqu’en janvier 2024, et sa nomination intervient alors que la banque centrale doit lutter contre le retour de l’inflation, sans pour autant peser sur la croissance économique et l’emploi.

Source: https://www.lemonde.fr/international/article/2022/05/11/etats-unis-lisa-cook-confirmee-comme-gouverneure-a-la-banque-centrale-americaine_6125559_3210.html

 

La dépendance économique à l’Ile-de-France

En France, les questions portant sur les territoires et notamment la répartition des richesses est importante. Et cette question est plus que légitime puisqu’une dernière étude de l’INSEE démontre de fortes disparités en fonction des régions et particulièrement entre l’Ile-de-France et le reste du territoire. Avec 57.600 euros en moyenne, le PIB de l’Ile-de-France reste deux fois plus élevé que dans le reste de la métropole, où il s’établit à 29.200 euros. Excepté la région Auvergne-Rhône-Alpes (12 %), le poids du PIB des autres régions est inférieur à 8 %. D’après l’Insee, le niveau élevé du PIB en Ile-de-France s’explique notamment par la présence de secteurs à forte valeur ajoutée, la contribution de travailleurs résidant dans d’autres régions et la faible proportion de personnes âgées. 

Source: https://www.lesechos.fr/economie-france/conjoncture/lile-de-france-concentre-31-des-richesses-produites-par-le-pays-en-2020-1405132

 

L’automobile continue de souffrir

Au mois de mars 2022, la production industrielle a diminué de 0,5% après une baisse de 1,2% au mois de février. Pourtant, c’est avant tout l’automobile qui pèse sur cette mauvaise conjoncture. En effet, la production automobile a chuté de 7,3% en mars après un repli de 5,4% un mois plus tôt. Les constructeurs automobiles souffrent de la pénurie de semi-conducteurs, mais aussi de la guerre en Ukraine et du confinement à Shanghai. Sur un an cependant, en comparant les résultats sur le premier trimestre, l’activité industrielle reste dans le vert. Elle affiche une hausse de 0,3 % dans son ensemble et de 1,2 % dans le seul secteur manufacturier.

Source: https://www.lesechos.fr/economie-france/conjoncture/lautomobile-tire-la-production-industrielle-tire-vers-le-bas-en-france-1405054

Damien Copitet

Je suis étudiant à SKEMA BS après deux années de classe préparatoire au lycée Gaston Berger (Lille). Nous nous retrouvons toutes les semaines pour l'actualité en bref, tous les mois pour les news écolo et très régulièrement pour la publication d'articles économiques donc SWIPE UPP

Vous pourriez aussi aimer