L’actualité en bref – Semaine du 05 au 11 octobre 2021

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour notre rendez-vous hebdomadaire, marqué cette semaine par l’accord sur une taxation mondiale des multinationales, un record des prix du carburant en France et une baisse du taux de chômage.

 

Le taux de chômage au plus bas depuis 2008 ?

Suite à la reprise économique française, le taux de chômage tend vers son plus bas niveau depuis 2008, il est attendu à 7,6% d’ici la fin de l’année. L’inversion de la courbe du chômage est en bien en route et va refluer de 0,4% en France selon le Bureau international du travail (BIT). Rappelons que les trois conditions nécessaires pour être considéré comme chômeur sont d’être sans emploi, d’avoir effectué une démarche active dans les quatre dernières semaines et de se déclarer disponible dans les deux semaines pour occuper un emploi. L’objectif de du président de la République est d’atteindre 7%, sa cible de début de quinquennat redevient crédible. À son arrivée au pouvoir, le taux de chômage culminait à 9,5%.

Source: https://www.lesechos.fr/economie-france/social/le-taux-de-chomage-en-route-vers-son-plus-bas-niveau-depuis-2008-1352645

 

Le déficit commercial se creuse à cause des matières premières 

En valeur, les importations françaises ne cessent d’augmenter à cause de la hausse des prix des matières premières et de l’énergie. Le déficit commercial a ainsi atteint 6,67 milliards d’euros car les importations totales de l’Hexagone atteignent désormais 48,6 milliards d’euros alors que les exportations pèsent 41,6 milliards. Selon les dernières prévisions, les échanges extérieurs devraient amputer la croissance de l’Hexagone de 0,6 point de BIP au troisième trimestre et de 0,1 point au suivant.

Source: https://www.lesechos.fr/economie-france/conjoncture/commerce-exterieur-la-hausse-des-prix-des-matieres-premieres-creuse-le-deficit-1352874

 

La France, meilleure élève de l’Europe en termes de croissance

Même si la campagne présidentielle n’a pas commencé, la France peut déjà défendre son bilan face à ses homologues européens : amélioration du pouvoir d’achat, meilleure attractivité, faible taux de chômage… Avec la crise sanitaire, l’exécutif reconnaît que c’est surtout la période pré-crise que la surperformance de la France a été visible. Au dernier trimestre de 2019, l’activité était 4% supérieure de ce qu’elle était entre avril et juin 2017. En sortie de crise, la France l’emporte encore car l’activité du pays est redevenue au-dessus de son niveau du début de quinquennat (0,6%) à l’issue du deuxième trimestre 2021. Pour finir, la France devrait afficher une des croissances les plus fortes de l’UE en 2021.

Source: https://www.lesechos.fr/economie-france/conjoncture/croissance-la-france-se-pose-en-meilleure-eleve-de-leurope-depuis-le-debut-du-quinquennat-1352522

 

Un accord sur une taxation des multinationales de 15%

Le vendredi 8 octobre, après des années de négociations, un accord signé par 136 pays a été trouvé pour fixer les premières règles fiscales de l’économie mondialisé. Cette nouvelle arme contre les paradis fiscaux et les stratégies de dumping fera rentrer 150 milliards dans les casses des États chaque année. Seule quatre pays manquant à l’appel : le Kenya, le Nigeria, le Pakistan et la Sri Lanka. Cet accord doit être validé au sommet du G20 à Rome fin octobre.

Source: https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/10/08/taxation-des-multinationales-un-accord-sur-un-taux-de-15-vient-d-etre-signe-par-136-pays_6097670_3234.html

 

Le prix du gazole n’a jamais été aussi élevé en France

Cette semaine, le prix du gazole a atteint un record : 1,5354 euros, soit une hausse de 28% sur l’année. Ce niveau est plus élevé qu’en 2018, au début de la crise des gilets jaunes. L’explication de cette forte augmentation se trouve du côté des cours du pétrole, qui comme nous l’avons vu la semaine dernière, ont atteint 82 dollars soit une hausse de 10% depuis le mois de septembre. Cette hausse des prix à la pompe est inquiétante, notamment pour les ménages les plus modestes pour qui le budget mensuel alloué au carburant atteint 10% des revenus.

Source : https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/10/12/le-prix-du-gazole-n-a-jamais-ete-aussi-eleve-en-france_6098026_3234.html

Damien Copitet

Je suis étudiant à SKEMA BS après deux années de classe préparatoire au lycée Gaston Berger (Lille). Nous nous retrouvons toutes les semaines pour l'actualité en bref, tous les mois pour les news écolo et très régulièrement pour la publication d'articles économiques donc SWIPE UPP

Vous pourriez aussi aimer