L’actualité en bref – Semaine du 12 au 18 octobre 2021

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour notre rendez-vous hebdomadaire, marqué cette semaine par l’écroulement du marché automobile européen, l’impact de la hausse des prix du carburant sur les recettes de l’État ainsi que la proposition de la semaine de 32 heures.

 

Écroulement du marché automobile européen

Il fallait s’y attendre, les conséquences de la pénurie de puces électroniques se font sentir sur le marché automobile européen, le faisant même revenir à son niveau de 1995 avec 718 598 voitures neuves vendues cette année. Les pays qui en ont le plus souffert sont l’Allemagne (-25,7%), l’Italie (-32,5%), la France (-20,5%) et l’Espagne (-15,7%). Cette baisse a été marquée « manque de véhicules causé par la pénurie de semi-conducteurs », ces puces indispensables à la fabrication des voitures de plus en plus équipées en systèmes électroniques. Cette stagnation devrait durer jusqu’en 2022 d’autant plus que de nouvelles flambées de Covid se font ressentir dans les pays producteurs, surtout en Asie de l’Est.

Source: https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/10/15/penurie-de-semi-conducteurs-le-marche-automobile-europeen-s-ecroule-en-septembre_6098481_3234.html

 

Facebook va recruter 10 000 personnes en Europe pour le « métavers »

Un thème pourvoyeur d’emplois mais relativement complexe, le « métavers » est le nouveau projet du célèbre Mark Zuckerberg. D’ici à cinq ans, ce sont 10 000 personnes qui vont être recruté par le géant américain pour travailler sur le monde parallèle numérique. Le « métavers » contraction de « méta » et « univers », est une sorte de doublure numérique du monde physique accessible via Internet. Cela devrait permettre de multiplier les interactions humaines en se libérant des contraintes physiques. Il est à noter que des entreprises comme Epic Games investissent d’ores et déjà d’énormes sommes pour développer ce concept. Par exemple, sur Decentraland, une plate-forme en ligne considérée comme l’un des précurseurs du métavers, il est désormais possible de décrocher un job de croupier dans un casino virtuel.

Source: https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/10/18/facebook-va-recruter-10-000-personnes-en-europe-pour-creer-le-metavers_6098755_3234.html

 

Hausse des prix du carburant, quel impact pour l’État ?

Analysons, du côté des recettes de l’État, ce que change réellement le hausse des prix du carburant. Rappelons que le prix de l’essence payé par les Français est composé de 60% de taxes avec la TVA et la TICPE (Taxe intérieur de consommation sur les produits énergétiques). L’augmentation de la TICPE est gelée depuis la crise des gilets jaunes en 2018, elle est fixée à 59,40 centimes d’euros par litre de gazole et à 66,29 centimes pour l’essence SP-95. D’un autre côté, la hausse des rentrées de TVA est corrélée à la hausse des prix du pétrole, mais en partie seulement car elle est aussi assise sur le TICPE à hauteur de 12 centimes environ, qui comme nous l’avons vu est une taxe qui ne varie pas. La deuxième partie est quant à elle liée au produit pétrolier, qui s’élève à environ 13 centimes pour une litre gazole. Concrètement, si Bercy prévoit une hausse des recettes grâce à a cette taxe, c’est uniquement grâce à la reprise économique qui incite une consommation plus élevée des automobilistes en 2021.

Source: https://www.lesechos.fr/economie-france/budget-fiscalite/carburant-ce-que-change-la-hausse-des-prix-pour-les-recettes-de-letat-1354708

 

La semaine de 32 heures, c’est pour quand ?

Le sujet brulant de cette rentrée, c’est le passage à la semaine de 32 heures demandé par la CGT. En effet, six ans après une première campagne, les syndicats tentent de relancer le débat des 32 heures payées 35. Cela permettrait selon eux d’augmenter de 2 millions le nombre de salariés, privé et publics confondus. Ces derniers avancent également que la semaine de 35 heures avait réussi à créer 350 000 emplois, une mesure sociale de taille.

Source: https://www.lesechos.fr/economie-france/social/la-cgt-fait-campagne-pour-le-passage-aux-32-heures-1354996

 

Nouveau rapport, nouvel effet mitigé de la réforme de l’ISF

Le troisième rapport d’évaluation de la réforme de la taxation du capital de 2018 est sorti et il peine à démontrer les bienfaits pour l’économie française de ce nouveau paradigme. En remplaçant l’ISF (Impôt de solidarité sur la fortune) par l’IFI (Impôt sur la fortune immobilière), les investissent sur le territoire devaient bondir. Pourtant la réponse du rapport est négative car cette réforme n’a pas conduit les entreprises dont les actionnaires ont bénéficié de changement à connaître une évolution de l’investissement significativement différente de celle des autres.

Source: https://www.lesechos.fr/economie-france/budget-fiscalite/impots-les-effets-encore-mitiges-de-la-reforme-de-lisf-1355008

Damien Copitet

Je suis étudiant à SKEMA BS après deux années de classe préparatoire au lycée Gaston Berger (Lille). Nous nous retrouvons toutes les semaines pour l'actualité en bref, tous les mois pour les news écolo et très régulièrement pour la publication d'articles économiques donc SWIPE UPP

Vous pourriez aussi aimer