L’actualité en bref – Semaine du 15 au 21 mars 2022

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour notre rendez-vous hebdomadaire, marqué cette semaine par la valorisation record de Doctolib, la baisse des prévisions de croissance pour la Banque de France ainsi que la résurgence de l’épidémie à Shenzhen.

 

Doctolib devient la start-up la mieux valorisée

L’année 2021 est une année record en France puisqu’en matière de levée de fonds, plus de 11,5 milliards d’euros ont été injectés dans les start-up françaises. Cela n’a pas échappé au géant de la prise de rendez-vous médical en ligne, Doctolib. En effet, en annonçant une opération de financement de 500 millions d’euros, mardi 15 mars, elle devient désormais la start-up française la mieux valorisée, à 5,8 milliards d’euros, détrônant Back Market (5,1 milliards d’euros). La start-up a joué la carte de la souveraineté européenne en se tournant vers Eurazeo et Bpifrance.

Source: https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/03/15/doctolib-devient-la-start-up-la-mieux-valorisee-de-france_6117573_3234.html

 

La croissance revue à la baisse pour 2022

Il y a quelques jours, la Banque de France a annoncé la révision de ses prévisions de croissance avec la guerre en Ukraine qui fait craindre moins de croissance et plus d’inflation. Deux hypothèses ont été émises, une sans la guerre en Ukraine et sans les sanctions contre la Russie qui permettrait à la croissance d’atteindre 3,4% en 2022 (soit -0,2% par rapport aux prévisions du début d’année). Deuxième scénario, beaucoup plus dégradé à cause de la guerre Ukraine et qui prévoit une croissance de 2,8% sur l’année. Cela est dû à l’augmentation du prix des énergie fossiles (le pétrole et l’électricité). Plus inquiétant encore, l’inflation est évaluée à 3,7% dans le premier scénario et 4,4% dans le deuxième.

Source: https://www.lesechos.fr/politique-societe/politique/croissance-la-banque-de-france-ajuste-ses-previsions-pour-2022-1393241

 

Résurgence de l’épidémie à Shenzhen

Shenzhen est une ville chinoise de 17 millions d’habitants considérée comme la capitale chinoise de l’électronique grâce à un port immense, des usines gigantesques et de nombreux bureaux de recherche et développement. Elle compte des clients de renom comme Apple, Samsung, DJI ou Oppo. Malheureusement, cette ville est désormais verrouillée à cause d’une recrudescence des cas de coronavirus, ce qui va avoir des conséquences sur les livraisons mondiales d’appareils électroniques. Par exemple Foxconn, le célèbre fournisseur d’Apple, emploie 200 000 ouvriers dans la mégalopole.

Source: https://www.lemonde.fr/pixels/article/2022/03/14/shenzhen-capitale-chinoise-de-l-electronique-verrouillee-par-le-covid_6117464_4408996.html

 

L’Alsace prépare une taxe poids lourds pour 2025

Le président de la Collectivité européenne d’Alsace a annoncé la mise en place, en 2025, d’une taxe poids lourds pour rééquilibrer les flux de transit nord-sud entre l’Allemagne et l’Alsace. En effet, de 2 000 à 2 500 camions franchissent ainsi le fleuve chaque jour, attirés par un réseau routier alsacien en grande partie gratuit. Baptisée « R-Pass », la taxe poids lourds alsacienne sera fondée sur le système Via Pass, déjà mis en œuvre en Belgique. Il permet une facturation des trajets par le biais d’un satellite, en utilisant les systèmes embarqués existants. Pour les représentants des transporteurs routiers, cette annonce paraît indécente en pleine crise des carburants, et alors que les conséquences de la guerre en Ukraine brouillent toute visibilité en matière d’activité.

Source: https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/03/11/l-alsace-prepare-une-taxe-poids-lourds-pour-2025_6117136_3234.html

 

Facebook et Google soupçonnés d’avoir faussé la concurrence selon Bruxelles

Une enquête vient d’être ouverte par la Commission Européenne sur l’accord conclu entre 2018 en Google et Meta (la maison mère de Facebook). Ils sont accusés d’avoir faussé la concurrence sur le marché de la publicité en ligne. Concrètement, Google et Meta sont accusés d’avoir faussé le système d’enchères en temps réel par lequel est déterminé l’affichage des publicités en temps réel. Facebook aurait été avantagé dans les enchères sur la plate-forme de Google : des informations supplémentaires sur les emplacements et un temps de réponse plus court, donc une forme d’avantage par rapport aux autres acquéreurs.

Source: https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/03/11/publicite-en-ligne-bruxelles-soupconne-google-et-facebook-d-avoir-fausse-la-concurrence_6117107_3234.html

Damien Copitet

Je suis étudiant à SKEMA BS après deux années de classe préparatoire au lycée Gaston Berger (Lille). Nous nous retrouvons toutes les semaines pour l'actualité en bref

Vous pourriez aussi aimer