L’actualité en bref – Semaine du 17 au 23 novembre 2020

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour notre rendez-vous hebdomadaire, marqué cette semaine par un nouveau plan d’organisation très ambitieux chez Danone, un accord de « continuité commerciale » entre le Royaume-Uni et le Canada ainsi que la vente d’Honor par le géant chinois Huawei. 

 

1) Le Royaume-Uni et le Canada signent un accord de continuité commerciale post-Brexit.

Les échanges bilatéraux de biens et services entre la Grande-Bretagne et le Canada (22,5 milliards d’euros par an) vont pouvoir perdurer après le Brexit car un accord de « continuité commerciale » a été signé samedi dernier. Cet accord est très similaire à celui déjà en place actuellement néanmoins les deux pays se sont engagés à approfondir leurs liens commerciaux à tel point qu’ils prévoient un « accord sur mesure » l’année prochaine, plus ambitieux et qui créerait davantage de possibilités pour les entreprises.

Source: https://www.challenges.fr/finance-et-marche/le-royaume-uni-et-le-canada-signent-un-accord-de-continuite-commerciale-post-brexit_738517

 

2) Grand changement chez Danone.

Le célèbre Emmanuel Faber, PDG de Danone, a détaillé son plan d’économie de 1 milliard d’euros lundi avec une phrase clé « Redonner la priorité au local ». En effet pour s’adapter à l’ère post-covid, le géant français souhaite révolutionner son organisation et ses méthodes de travail. Actuellement l’organisation mondiale est par catégories (produits laitiers, nutrition spécialisée et eaux) et l’objectif est de passer à une organisation locale en zone géographiques. Le but c’est que dans chaque pays où Danone est implanté, il n’y ait plus 3 filiales mais une filiale. Cela va malheureusement passer par une suppression de 1500 à 2000 postes, soit 25% des effectifs.

Source: https://www.lefigaro.fr/societes/danone-supprime-25-des-effectifs-de-ses-sieges-son-pdg-s-explique-20201123

 

3) Honor ne fera désormais plus parti du groupe Huawei.

Le géant chinois Huawei a annoncé mardi dernier avoir vendu sa marque de téléphones Honor afin que cette dernière ne subisse plus les sanctions infligées par Washington à Pékin. L’approvisionnement en composants électroniques devenait trop difficile pour cette marque avec les sanctions américaines. Honor a été racheté par un consortium (quarante entreprises chinoises appartenant à différents secteurs) convaincu qu’en l’état actuel des choses, cette acquisition permet de « sauver la chaîne industrielle d’Honor ».

Source: https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/11/17/huawei-mis-en-difficulte-par-les-sanctions-americaines-vend-sa-marque-honor_6059988_3234.html

 

4) L’économie française très peu ralentie par le deuxième confinement.

Mardi dernier, Bruno Lemaire nous expliquait que le confinement fonctionne bien car l’économie s’adapte aux contraintes sanitaires ce qui permet de limiter l’impact du deuxième confinement. Cette intervention du ministre de l’économie était accompagnée d’une note de l’INSEE comportant deux scénarios. Pour le plus favorable, l’activité de décembre reviendrait à celle d’octobre c’est à dire 4% en dessous du niveau d’avant crise, dans le scénario le plus défavorable l’activité resterait en décembre à son niveau estimé pour novembre, soit 13% sous son niveau d’avant-crise. Ce deuxième confinement est également marqué par un recul « moins brutal » de la consommation.

Source: https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/11/17/apres-la-sideration-le-temps-de-l-adaptation-pour-l-economie-francaise_6060092_3234.html

 

5) Le 737 MAX de Boeing peut à nouveau voler.

18 mois après son interdiction, l’agence de sécurité aérienne américaine a donné le feu vert pour que les vols reprennent. Cependant revenons sur quelques chiffres de cette catastrophe industrielle, financière et humaine. En effet, ce sont 346 personnes qui ont perdu la vie durant deux accidents, ce sont 20 mois d’enquêtes qui ont couté 18,4 milliards de dollars à Boeing car 715 avions sont restés cloués au sol, dont 385 déjà vendus à des compagnies aériennes.

Source: https://www.lefigaro.fr/societes/boeing-737-max-un-desastre-industriel-et-humain-inedit-20201118 

Damien Copitet

Je suis étudiant à SKEMA BS après deux années de classe préparatoire au lycée Gaston Berger (Lille). Nous nous retrouvons toutes les semaines pour l'actualité en bref, tous les mois pour les news écolo et très régulièrement pour la publication d'articles économiques donc SWIPE UPP

Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer :
Pour tout ceux qui veulent que plus jamais Scilab ne soit un obstacle en Mathématiques EC, voici le premier article…