L’actualité en bref – Semaine du 23 au 29 mars 2021

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour notre rendez-vous hebdomadaire, marqué cette semaine par le blocage du Canal de Suez, le procès du Mediator et le ralentissement du commerce mondial.

 

1) Canal de Suez : l’incident qui ralentit tout

L’Ever-Given, un porte-conteneurs de 400 mètres est échoué depuis mardi à l’entrée du Canal Suez. Or, transite à cet endroit habituellement entre 10 et 12% du volume du commerce mondial. À l’heure actuelle plus de 150 navires attendent son dégagement, une opération périlleuse et incertaine sur le navire de plus de 220 000 tonnes. La seule possibilité pour relier l’Europe à l’Asie ou au Moyen-Orient consiste à mettre le cap vers Bonne-Espérence, soit un détour d’environ 9 000 km. Lundi, les spécialistes estimaient qu’il restait 3,5 jours avant la reprise du trafic.

Source: https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/03/26/canal-de-suez-bloque-ce-que-l-on-sait-de-l-echouage-du-cargo-ever-given_6074575_3212.html

 

2) La pandémie continue d’affecter le commerce mondial

Le constructeur automobile Stellantis a annoncé qu’il suspendait sa production dans cinq usines en Amérique Nord à cause du manque de composants électroniques en provenance d’Asie. Cela force les chaînes de production du monde entier à ralentir. Malgré ça, l’OMC table sur une croissance des échanges à 8 % cette année, contre 7,2 % prévus en octobre

Source: https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/03/27/face-a-la-penurie-de-puces-stellantis-suspend-la-production-dans-cinq-usines-en-amerique-du-nord_6074641_3234.html

 

3) Procès du Mediator : le bout du tunnel aperçu 

Après un procès hors norme de plus de 517 heures, les laboratoires Servier ont été condamnés pour « tromperie aggravée » et « homicides involontaires » à une amende s’élevant à 2,7 millions d’euros. Le groupe pharmaceutique a en effet commercialisé pendant des années le Mediator, un médicament coupe-faim qui provoquait de graves lésions des valves cardiaques et de l’hypertension artérielle.

Source: https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/03/29/scandale-du-mediator-les-laboratoires-servier-condamnes-a-2-7-millions-d-euros-d-amende_6074840_3224.html

 

4) Un plan de relance masculin ?

Selon une récente étude, le plan de relance français oublierait largement les inégalités existantes puisque le plan de relance favoriserait les secteurs où les femmes sont sous-représentées quand bien même la situation professionnelle des femmes s’est bien plus dégradée que celle des hommes avec la crise sanitaire. Le rapport indique que pour le premier confinement, « 40% des femmes ont consacré plus de quatre heures par jour à leurs enfants, soit le double des hommes. Elles sont 21% à s’être arrêtées de travailler. Soixante-dix pour cent des femmes estiment que cette période va les pénaliser dans leur carrière »

Source: https://www.lesechos.fr/economie-france/social/covid-le-plan-de-relance-oublie-largement-les-femmes-denonce-une-etude-1302317

 

5) 1,6 million de jeunes ni en emploi, ni en étude, ni en formation en 2020

C’est un constant qui fait froid dans le dos, la crise sanitaire a bien fait croitre la précarité des jeunes puisque pour la première fois depuis 2015, le chiffre du nombre de jeunes sans emploi qui ne sont ni en étude ni en formation augmente. Ce chiffre représente 13,5% de la classe d’âge en 2020 (15-29 ans). Le plan du gouvernement, lancé il y a déjà plusieurs mois son plan « 1 jeune, 1 solution », ne semble pas porter ses fruits.

Source: https://www.lesechos.fr/economie-france/social/covid-plus-dun-15-millions-de-jeunes-ni-en-emploi-ni-en-etudes-ni-en-formation-en-2020-1302012

Damien Copitet

Je suis étudiant à SKEMA BS après deux années de classe préparatoire au lycée Gaston Berger (Lille). Nous nous retrouvons toutes les semaines pour l'actualité en bref, tous les mois pour les news écolo et très régulièrement pour la publication d'articles économiques donc SWIPE UPP

Vous pourriez aussi aimer