Notice: Constant WP_MEMORY_LIMIT already defined in /home/tuttosaldatura/misterprepa/wp-config.php on line 99
L’actualité en bref - Semaine du 29 décembre au 04 janvier 2021 - Mister Prépa

L’actualité en bref – Semaine du 29 décembre au 04 janvier 2021

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour notre rendez-vous hebdomadaire, marqué cette semaine par la fusion entre PSA et Fiat Chrysler, la baisse d’impôts pour les entreprises françaises ainsi que la crise du secteur automobile.

 

1) Le secteur automobile en pleine crise.

En 2020, 1,65 million de voitures neuves ont été achetées en France, soit niveau similaire à celui de 1972. Cette année de crise sanitaire et économique marque donc une baisse de 25,5% des ventes par rapport à 2019. Les livraisons ont même été jusqu’à s’écrouler de 88,8% en avril dernier, mais ces dernières se sont bien redressées pendant l’été avant de subir de plein fouet le deuxième confinement. Au-delà de ces chiffres, c’est tout un secteur qui est chamboulé car la part des voitures hybrides et électriques neuves vendues en France a quant à elle presque triplé par rapport à 2019 pour atteindre 21,5% des immatriculations totales.

Source: https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/01/01/le-marche-automobile-francais-a-regresse-en-2020-a-son-niveau-de-1975_6064957_3234.html

 

2) PSA-Fiat Chrysler, c’est signé !

Ce projet de fusion est dans les tuyaux depuis plus de deux ans, il vient enfin d’être approuvé par les actionnaires des deux groupes. Cette fusion des deux constructeurs automobiles va donner naissance à Stellantis, un constructeur qui occupera les tout premiers rangs mondiaux en devenant le quatrième constructeur mondial derrière Volkswagen, Toyota et Renault-Nissan. Il pourra produire 8,7 millions de véhicules par an. Cette fusion a évidemment pour but de faire des économies d’échelle grâce aux synergies possibles mais aussi cela va permettre à Fiat Chrysler de renforcer sa présence en Europe tandis que PSA pourra reprendre un pied aux États-Unis.

Source: https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/01/04/les-actionnaires-de-psa-approuvent-la-fusion-avec-fiat-chrysler_6065152_3234.html

 

3) Baisse d’impôts pour les entreprises en 2021.

Ce qui va changer pour la nouvelle année pour les entreprises ce sont les impôts et surtout les impôts de production et les impôts sur les bénéfices. En effet pour réindustrialiser, renforcer la compétitivité, soutenir l’offre : les impôts de production vont être réduits de 10 milliards d’euros. Cette taxe qui s’appliquait indépendamment des bénéfices dégagés était très décriée par le patronat. De plus le taux d’impôt sur les sociétés va poursuivre son déclin pour passer à 26,5% pour les entreprises dont le chiffre d’affaires est inférieur à 250 millions et 27,5% pour les autres. Le taux était auparavant de 31% pour les plus grosses entreprises alors que la moyenne de cet impôt dans l’OCDE s’établit à 23,5%. L’objectif étant pour 2020 d’arriver à 25% pour toutes les entreprises françaises.

Source: https://www.lesechos.fr/economie-france/budget-fiscalite/impots-ce-qui-va-changer-pour-les-entreprises-en-2021-1277561

 

4) Les pays de l’UE ne pourront plus disposer de leurs déchets à leur guise.

Nouvelle décision en faveur de l’environnement, les états membres de l’UE ne peuvent plus envoyer leurs déchets dangereux (les déchets plastiques non recyclables) en dehors de l’OCDE. En effet ces pays avaient tendance à exporter les déchets dangereux dans les pays les moins développés. Rappelons qu’en 2019 l’Union européenne a exporté 1,5 million de tonnes de déchets plastique, essentiellement vers la Turquie et les pays asiatiques.

Source: https://www.lefigaro.fr/economie/les-etats-membres-de-l-ue-ne-peuvent-plus-envoyer-leurs-dechets-dangereux-en-dehors-de-l-ocde-20201231

 

5) Les feux sont verts en Norvège

La Norvège est devenue en 2020 le premier pays du monde à vendre plus de 50% de voitures électriques. Ainsi le part de marché des véhicules électriques fut de 54,3% contre 42,4% l’année précédente. Au mois de décembre, la vente de voitures électriques a même atteint 66,7%. C’est la fiscalité qui en grande partie explique ce nouveau paradigme, les voitures diesel et essence étant lourdement taxées, les voitures propres y sont quant à elles exemptes de presque toute taxe, rendent ces dernières compétitives à l’achat.

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/en-norvege-plus-de-50-des-voitures-vendues-en-2020-sont-electriques-20210105

Damien Copitet

Je suis étudiant à SKEMA BS après deux années de classe préparatoire au lycée Gaston Berger (Lille). Nous nous retrouvons toutes les semaines pour l'actualité en bref, tous les mois pour les news écolo et très régulièrement pour la publication d'articles économiques donc SWIPE UPP

Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer :
L'épreuve d'Eco Droit ESSEC est très complexe, et le facteur temps y est pour beaucoup, alors il faut bien s'y…