Le COVID-19, un “game changer” dans les relations internationales ?

Le COVID-19, un “game changer” dans les relations internationales?

SimONU KEDGE Marseille organise le 07 mai prochain une conférence au sujet du “COVID-19, un game changer” des relations internationales ?”, où tous les étudiants sont conviés. Très utile pour préparer les concours mais surtout pour découvrir les associations de Géopolitique présentes dans les Grandes Écoles !

Qui sommes-nous ?

SimONU est l’association de Kedge Business School qui organise et participe à des simulations d’Assemblée Générale (AG) de l’Organisation des Nations Unies (ONU).

Le rôle essentiel de notre association est de sensibiliser ses cibles et ses membres aux enjeux contemporains pour un monde plus juste, plus équitable et respectueux de l’environnement. Le travail de l’association autour des Objectifs de Développement Durable (ODD) permet notamment de promouvoir le débat et le rôle des institutions internationales dans la résolution des enjeux de l’humanité. Ainsi, SimONU s’engage à faire rayonner au sein de sa communauté le rôle crucial de ces institutions, notamment l’ONU. Cela passe par la promotion des valeurs onusiennes et d’autres valeurs qui lui sont propres : l’ouverture d’esprit, l’engagement global, la responsabilité citoyenne et l’esprit de camaraderie.

Enfin, SimONU partage les convictions de son école et a donc vocation à être un pilier de la pédagogie de KBS et d’être reconnue comme tel. Désormais, il ne faut plus seulement former des leaders de haut niveau mais bien des leaders ouverts d’esprit c’est-à-dire des personnes qui écoutent, observent et se nourrissent du monde qui les entoure. SimONU se veut active sur la question en formant et initiant les étudiants à ces questions.

Dans un monde en plein bouleversements géopolitiques, économiques, environnementaux et sociétaux, SimONU revendique le droit à la compréhension des grands enjeux contemporains à l’échelle des nations. Ainsi, dans l’optique de vous tenir informés de tous les enjeux actuels, SimONU organise une conférence dont le thème est “Le COVID-19, un game changer dans les relations internationales ?” avec 2 invités : Fabienne Pompey et Charles Collignon.

 

Nos invités :

  • Fabienne Pompey

Après avoir fait carrière dans le journalisme et travaillé pour l’AFP ou encore Le Monde en Afrique, Fabienne Pompey est devenue chargée de communication pour le compte du Programme Alimentaire Mondial à Kinshasa (RDC). Par la suite, elle a évolué et pris le poste régional de chargée de communication pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Entre temps, elle a répondu à une offre publiée par la Délégation aux Fonctionnaires Internationaux (DFI) pour un poste au sein du Centre Régional d’Information des Nations Unies (UNRIC). Aujourd’hui cela fait plus de 5 ans qu’elle occupe le poste de chargée de communication France et Monaco pour l’UNRIC basé à Bruxelles. Elle s’occupe notamment d’organiser des événements (Concours Jeunes Journalistes), de produire du matériel de communication, de gérer les médias sociaux et les relations presse.

  • Charles Collignon

Professeur agrégé de géographie, cela fait désormais trois ans que Charles Collignon enseigne en classe préparatoire au Lycée François 1er au Havre. Il a a commencé par enseigner la géographie en filière littéraire et depuis quelques années, il est professeur d’histoire, géographie et géopolitique en filière économique (ECS). En novembre 2019, Charles Collignon a participé à la 13ème édition de SimONU Prépa en tant qu’observateur. Lors de cette simulation d’Assemblée Générale de crise, son rôle a été d’examiner les prestations des différentes délégations et de distinguer les trois meilleures d’entre elles.

 

Le sujet : Le COVID-19, un “game changer” dans les relations internationales ?

Bruno Le Maire a déclaré le 25 février 2020 que le COVID-19 était un “game changer” dans la mondialisation. Mais qu’entend-il par-là ? (Il y a une semaine de cela l’équipe de SimOnu revenait sur les traces du COVID-19.)

Nous sommes tous témoins de la dégringolade des Bourses mondiales, de l’impact du virus sur de multiples secteurs (tourisme, culture…) et des tensions qui apparaissent entre les pays :  pénurie de matériel, course au vaccin, gestion de la crise… La crise épidémiologique qui touche l’ensemble du globe est à la fois un élément perturbateur et le reflet de la mondialisation. Car oui, cette crise nous montre à quel point nos économies sont interdépendantes.

Outre l’enjeu actuel et tragique de la mortalité et des soins, il faut réfléchir à l’après COVID-19. Et c’est en ce sens que l’on se dit qu’il pourrait être un “game changer”. Il y a un avant et un après COVID-19.

Des conséquences de cette crise sanitaire, les Etats, les institutions, les acteurs économiques et diplomatiques, tous, devront en tirer des leçons. Ainsi, il faudra éventuellement réinventer nos modèles économiques, repenser nos habitudes de consommation. Mais surtout, qu’en sera-t-il des relations internationales ? Alors que les frontières se réduisaient à vitesse grand V, elles sont aujourd’hui plus infranchissables que jamais auparavant. 

Nous nous attacherons donc à débattre et éclaircir lors de cette conférence les enjeux des relations internationales, la gestion de la crise à l’échelle des nations, les réussites, les limites et les tendances.

 

Participer à l’évènement ?

Cette conférence est ouverte à absolument tout le monde. C’est l’occasion pour des élèves de prépa de se préparer pour le concours tout en en apprenant un peu plus sur ce qui se fait dans les écoles pendant le confinement. Et c’est bien évidemment 100% gratuit.

Retrouve l’événement :

 

Article rédigé avec la contribution d’Emina et Jules, membres de SimOnu

 

Dorian Zerroudi

Directeur de Mister Prépa et étudiant à emlyon business school, j'ai à coeur d'accompagner un maximum d'étudiants vers la réussite !

Vous pourriez aussi aimer :
Une très bonne copie notée 16/20 à l’épreuve de Culture générale emlyon/HEC.