Les annales de Culture Générale HEC depuis 2000

 

Les sujets de culture générale HEC sont souvent paradoxaux et problématiques. À la lumière des dernières années, on peut remarquer qu’une notion autre que le thème en question est présent au sein du sujet. Il peut s’agir d’un verbe « faire », « ouvrir » ou d’un mot pluriel ou singulier « les blessures », « moi », « un monde », « crépuscule ». Il est aussi intéressant de constater que les sujets peuvent déstabiliser les candidats, car ils sont rarement posés sous forme de question, même si cela peut être amené à changer depuis la fusion des épreuves d’HEC/emlyon.

La clé pour bien aborder une épreuve de Culture Générale et d’autant plus celle d’HEC/emlyon, est de bien travailler les « mots ignorés ». Par mots ignorés on entend les mots du sujet auxquels les candidats ne prêtent pas forcément attention comme par exemple le « et » pour le sujet 2018, le « un » en 2016  ou le « les » en 2019. Ils sont cependant très importants et doivent être pris en compte dans la problématisation du sujet. Il faut jouer sur leur sens premier mais également sur leur son, à l’image du sujet 2018 où le jury attendait une analyse du terme « et » de manière phonétique au sens « mon corps est moi » c’est à dire que je suis ce que je suis grâce à mon corps, idée qui peut être réfutée assez facilement d’ailleurs.

Gardez donc à l’esprit qu’en Culture Générale, tous les termes du sujets possèdent une importance non négligeable que vous vous devez d’analyser de manière approfondie. 

 

LES SUJETS: 

-2020: Peut-il y avoir une civilisation du désir ?

-2019: Les blessures de la mémoire. 

-2018: Mon corps et moi.

-2017: Faire parler un texte.

-2016: Un monde sans nature.

-2015: Crépuscule de la vérité.

-2014: Ouvrir un espace.

-2013: Le plaisir se mérite-t-il?

-2012: L’ordre de la société.

-2011: Les images auront-elles toujours raison de nous?

-2010: La vie est-elle autre chose que le théâtre de la cruauté?

-2009: Est-ce faire honneur à la beauté que de la traiter comme symbole?

-2008: Les paroles et les actes.

-2007: La science a-t-elle quelque chose à nous dire?

-2006: A qui la faute? 

-2005: Les passions inutiles. 

-2004: Celui qui ne croit pas. 

-2003: Le temps de l’échange. 

-2002: L’irreprésentable.

-2001: Le mal existe, et pourtant il n’a pas d’être.

-2000: Autrui est-il seulement celui que je vois? 

 

Pour t’entraîner, n’hésite pas à présent à aller voir les copies des étudiants qui ont performé sur ces sujets aux concours ! 

Dorian Zerroudi

Rédacteur chez Mister Prépa, j'ai à coeur d'accompagner un maximum d'étudiants vers la réussite !

Vous pourriez aussi aimer