Les différences entre la BEL et la BCE

Lorsqu’on est en khâgne, il peut être tentant de passer les concours de la BCE en plus des épreuves de la BEL, afin de pouvoir s’orienter l’année suivante en école de commerce. Cela est notamment facilité par des épreuves portant sur le même programme, celui de la BEL, et des dates de concours différentes. Néanmoins, l’ENS reste le principal débouché en classe préparatoire littéraire pour les professeurs, qui connaissent parfois mal la BCE et ses modalités propres. Il peut être alors stressant de passer cette banque d’épreuves, dans la mesure où peu d’informations sont communiquées dessus et seuls quelques anciens préparationnaires l’ont passés. C’est pourquoi dans cet article nous t’expliquons les différences entre le concours de la BEL et de la BCE afin de t’y préparer au mieux !

 

Des débouchés différents

Tout d’abord, tu dois être conscient que ces deux banques d’épreuves ouvrent la voie à deux types de débouchés très différents :

  • la BEL t’ouvre la voie à l’ENS, qui peut être l’ENS Ulm, Lyon ou Paris-Saclay, selon celles auxquelles tu t’inscris
  • l’admission automatique en double licence à l’université quand tu es sous-admissible.

La BCE t’ouvre aux écoles de commerce, qui sont au nombre de 19 : Audencia, Brest Business School, Burgundy School of Business, l’EDHEC, l’EM Lyon, l’ESC Business School, l’ESCP, l’ESSEC, Excelia, Grenoble Ecole of Management, HEC, ICN Business School, INSEEC Grande Ecole, Institut Mines-Telecom Business School, ISC Grande Ecole, SKEMA, South Champagne Business School et Toulouse Business School. Tu trouveras en suivant ce  lien le classement SIGEM 2023 : Classement SIGEM 2023 : les résultats officiels, explications et analyses !

 

Des modalités d’épreuve différentes

Tu dois également t’informer sur les modalités propres de chaque épreuve. Tout d’abord, les coefficients ne sont pas les mêmes que pour les épreuves de l’ENS : quand tu passeras les mêmes épreuves lors du concours pour toutes les écoles de commerce auxquelles tu te seras inscrit, chacune les coefficientera différemment : par exemple l’ESCP avantage plus les épreuves de langues que l’ESSEC ou encore HEC. Il faut donc bien considérer tes points forts et tes points faibles et tenter d’avoir un très bon niveau partout, chaque matière qui peut être peu coefficientée pour une école peut l’être fortement pour une autre !

De plus, même si les programmes sont les mêmes, tu auras en général un temps de composition plus court (par exemple de 4 heures pour les lettres, la philosophie ou encore l’Histoire), ce qui nécessite de ta part un travail tout au long de l’année afin de t’y préparer au mieux.

 

Lire plus : Les coefficients des Concours ECRICOME et BCE 2024 pour les B/L et BEL

 

Des matières à travailler en plus

Il faut également noter que le concours de la BCE pour les littéraires présente des matières supplémentaires à passer, tant pour l’écrit que pour l’oral. Pour l’écrit, tu auras ainsi à passer une épreuve de contraction de texte pour laquelle tu devras demander à des professeurs en classe préparatoire commerciale de te former, ou bien à l’aide de ressources numériques présentent sur le site de Mister Prepa, par exemple la méthode de contraction de texte. Cette épreuve nécessite un entraînement tout au long de l’année afin de prendre des habitudes qui te seront essentielles au moment du concours. De plus, les épreuves de langues sont différentes, tant de celles pour l’ENS Ulm que pour l’ENS Lyon : en effet, elle sera identique à celle des préparationnaires commerciaux, avec un thème (qui compte pour 20% de la note), un résumé (qui compte pour 30% de la note) et un essai (qui compte pour 50% de la note). Il faut que tu tiennes au courant de l’actualité propre au pays pour la langue duquel tu passeras l’épreuve : nous te conseillons donc de suivre l’actualité dans les journaux de ce pays, mais aussi si possible d’assister aux cours de civilisations proposés aux préparationnaires commerciaux dans ton lycée. 

Les oraux quant à eux vont dépendre de l’école de commerce dans laquelle tu as été admissible. Nous te conseillons donc de vérifier les modalités propres à chaque école sur leurs sites internet. Néanmoins, une des différences principales par rapport aux oraux de l’ENS est celle de l’oral de personnalité : il s’agit pour toi de pouvoir présenter au jury un projet professionnel clair en argumentant ta volonté de rejoindre cette école, en te basant sur des éléments précis (programme pour lequel tu t’intéresse, possibilité d’échanges internationaux, associations…). Cela nécessite donc une véritable préparation en amont.

 

En conclusion, la BEL et la BCE sont deux concours différents, avec des différences auxquelles tu devras te familiariser pour être prêt le jour J. Nous t’invitons ainsi à te rapprocher des professeurs de prépa commerciales mais également de consulter les articles de méthodologies ou encore d’actualités que nous publions sur le site Mister Prepa afin que tu aies toutes les clés en main pour réussir !

Vous pourriez aussi aimer