LES ÉPREUVES DU CONCOURS – L’ESH

LES ÉPREUVES DU CONCOURS
L'ESH

L’épreuve d’ESH est LA plus grosse épreuve pour les ECE, avec les maths. Elle s’inscrit directement dans la continuité de l’épreuve de SES du bac et tourne autour d’un sujet de dissertation qui peut porter sur un chapitre de la première comme de la deuxième année. L’épreuve dure 4h. Officiellement, les banques d’épreuves précisent que “Tout verbiage doit être évité et il est expressément recommandé de ne pas dépasser huit pages, sauf justification par la qualité du résultat”. Autrement dit, le mieux est de savoir expliciter au mieux votre pensée en peu de mots. Employez des tournures brèves et efficaces. Un style d’écriture fluide et agréable à lire est bien sûr un plus mais vous ne devez pas être pompeux ni faire des phrases à rallonge qui risquent de perdre le correcteur.

Le jour du concours, vous aurez simplement une feuille de distribuée, avec les consignes et le sujet, sous forme de question donc ou d’affirmation.

Exemple 1 : La mondialisation explique-t-elle les mauvaises performances économiques et sociales d’un pays (ESCP Europe 2016)

Exemple 2 :  La Guerre des monnaies (ESSEC 2016)

Particularité pour Ecricome : vous aurez le choix entre 2 sujets. Pour réussir l’épreuve, il vous sera donc nécessaire de :

  • maîtriser la méthode de la dissertation (voir notre article rédigé à ce propos)
  • Maitriser l’ensemble des grandes questions transversales à vos chapitres de première et de deuxième année.

Comme mentionné dans d’autres articles, la base est la maîtrise de la méthode de la dissertation.

« Je passe entre 1 et 8 min à la correction des copies de concours. Je commence bien sûr par l’introduction. Clairement, si je vois que l’accroche n’apporte rien et qu’il n’y a aucune problématisation pertinente dès le début, je ne lis même pas le reste, je mets 4 et je passe à un autre copie. Cela m’aura pris une minute. En revanche, si je suis dès le début intrigué par l’approche du sujet, par les questions soulevées par le candidat, alors dans ce cas je vais prendre le temps de creuser et de lire la copie intégralement. Là j’y passe environ 8 minutes ». (Propos d’un correcteur de concours, professeur en classe préparatoire à Lyon).

Vous comprenez donc clairement qu’avant de porter sur des connaissance pures, l’épreuve est avant tout une évaluation d’un raisonnement problématique. Une fois que vous aurez compris et maitrisé la méthode, vous pourrez accentuer vos efforts sur l’accumulation de connaissances pures. Bien évidemment, l’un ne va pas sans l’autre et tout se travaille en même temps mais il est justement crucial de travailler l’ESH de manière synergique : des connaissances que vous allez introduire habilement au cours d’une problématisation du sujet bien amenée et pertinente.

Vient maintenant la question de COMMENT travailler correctement l’ESH, pour cela nous vous recommandons vivement de consulter cet article : Comment travailler l’ESH ?

N’hésitez pas à nous poser vos questions sur Snapchat à propos de l’ESH et ne manquez pas notre story ESH tous les mardi soir et les Lundi Economie sur notre compte Instagram ! 

Pour plus de conseils au quotidien, retrouvez-nous sur Snapchat : mister_prepa

Benjamin Hautin

Etudiant à emlyon et fondateur du média, je m'occupe principalement des relations avec les Grandes Ecoles et du contenu en culture générale. Mon mot d'ordre : que chacun d'entre vous puisse viser les écoles de ses rêves, peu importe son lycée d'origine !

Vous pourriez aussi aimer :
La lecture des rapports des jurys est un outil de travail très efficace pour progresser. Voici celui de 2019 concernant…