Les plannings de révisions tout cuits (ECE)

A quelques semaines du début des concours qui marquent la fin de deux à trois années d’efforts pour enfin intégrer l’école de vos rêves, l’équipe de Mister Prépa vous partage quelque exemples de plannings d’élèves d’écoles et de profils différents. A vous d’essayer de vous en inspirer pour créer votre propre planning et maximiser votre temps de révision car l’organisation est primordiale en cette période pour faire les derniers ajustements avant le début des épreuves.

Clémence-ESCP BS (Profil Complet)

Pour les révisions avant le concours j’ai fait un planning qui me permettait de survoler le programme des 2 années de prépa et être sûre d’avoir tout en tête au moment du concours. Ce n’est plus le moment d’apprendre de celles nouvelles croyez moi vous ne les retiendrez pas ou vous les maîtriserez mal. Avec une amie nous nous étions fixé une heure précise ou chaque jour on se voyait pour revoir un chapitre d’ESH. Ça permet de s’imposer une certaine rigueur et être sûr.e de ne pas repousser ses révisions. Je m’étais aussi fixé l’objectif de traiter a minima un sujet en quelques minutes (faire le plan) pour m’entraîner. 

 Pour les maths, j’enchaînais les annales de toutes les banques d’épreuve. Une fois que j’avais bien solidifié les bases, je me suis attaquée aux annales des parisiennes. En ce qui nous concerne, les révisions se déroulaient en confinement, c’était important pour moi de faire du sport pour se vider la tête en fin de journée. Ça peut être bon aussi pour vous d’en faire 1 à 2 fois par semaine, les concours sont un marathon !

Elisa-EDHEC BS (Points forts: Langues et Dissertations)

Je travaillais beaucoup les maths car c’est la matière où je me sentais le moins à l’aise. Je préférais la travailler dès le matin pour en être débarrassée ensuite, et aussi car c’est une matière qui demande beaucoup de concentration. Je commençais au départ “doucement” en m’assurant que je connaissais mon cours. Ensuite j’enchainais sur des annales. Je réservais environ 3h pour travailler l’ESH: je révisais un chapitre et ensuite faisais un sujet concernant ce chapitre pour mettre en application mes connaissances. Après une pause, je révisais mes fiches en CG, revoyais mon cours etc. Enfin, en langues, en 2h je revoyais certains points de grammaire en faisant des thèmes et versions (1h15), puis je m’assurais que je maîtrisais certains points en civi.

Je finissais la journée par des matières plus « softs » et surtout par les matières que je préférais, à savoir les langues, pour que ça ne soit pas trop difficile en fin de soirée

Iyad-Grenoble EM (Points forts: Maths et ESH)

Les semaines de révisions qui précèdent le concours sont souvent celles où les élèves progressent le plus. Il faut donc adapter son planning en fonction de ses objectifs et de ses capacités à le tenir. Pour ma part, je préférais me lever tôt pour avoir le rythme du concours, le matin je faisais en sorte de me lever tranquillement et de me préparer à manger pour midi histoire de manger sainement et ne pas perdre trop de temps pour me remettre au travail l’après-midi. Je trouve que travailler les mathématiques le matin, là où est souvent le plus efficace, est la stratégie la plus intéressante. Il faut au maximum faire des sujets en condition réelle et faire en sorte de se concentrer 4h pour perdre le moins de temps possible le jour du concours. Alternez les types de sujets si vous avez déjà un assez bon niveau pour mieux vous stimuler.

L’après-midi, je préférais d’abord faire 1h de langue durant ma période de digestion moins propice à des matières plus lourdes. Puis, j’essayais de travailler durant des blocs de 3h l’ESH car c’est une matière lourde et qui nécessite une période de concentration importante pour mieux retenir toutes les données et informations. Enfin, je faisais un peu de civi car j’avais déjà pas mal utiliser d’énergie et cela n’en demande pas énormément et c’est essentiel pour les questions d’expression au concours. Enfin de retour de ma pause galvanisé, j’enchainais avec de la philo puis de nouveau de l’ESH. Mon programme était assez lourd finalement mais au final il me permettait de finir mes journées assez tôt pour pouvoir me détendre en faisant un peu de sport ou en regardant des séries.

Iyad Ben Abdelatif

Elève à Grenoble Ecole de Management, après une prépa ECE, j'interviens essentiellement pour donner des conseils en mathématiques afin de cartonner au concours!

Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer :
Pour progresser en Culture Générale, rien de mieux que de lire des bonnes copies. En voici une notée 20/20 en…