Les plannings de révisions tout cuits (ECT)

A quelques semaines du début des concours qui marquent la fin de deux à trois années d’efforts pour enfin intégrer l’école de vos rêves, l’équipe de Mister Prépa vous partage quelque exemples de planning d’élèves d’écoles et de profils différents. A vous d’essayer de vous en inspirer pour créer votre propre planning et maximiser votre temps de révision car l’organisation est primordiale en cette période pour faire les derniers ajustements avant le début des épreuves.

Ambre – ESSEC BS (Points forts : Maths et Management)

L’important de garder le rythme, surtout avec les restrictions de déplacement qu’on a eu et qu’on a toujours. C’est pour ça que j’ai fait le choix de continuer à me réveiller aux mêmes horaires que quand j’étais en prépa (vers 6h30 / 7h). J’ai donc pu commencé à travailler tôt le matin après un café. Ma journée de travail pour le concours finissait donc vers 15h, et j’avais ensuite beaucoup de temps pour moi, pour m’inicier au code, faire du sport et regarder des séries. Je faisais en sorte de varier mon planning d’un jour sur l’autre pour travailler efficacement les matières de bon matin là on on est généralement le plus efficace. Finalement alors que l’anglais et la CG étaient mes points faibles durant l’année les travailler efficacement pendant les révisions m’a permis d’obtenir des notes que je ne pensais pas obtenir au concours dans ces manières et m’a permis de rejoindre l’ESSEC.

Alexia – ESCP BS (Points forts: Lettres, Maths et Anglais)

A quelques semaines du concours il faut impérativement adapter son planning à son niveau, ses facilités et difficultés dans certaines matières. Ce n’est pas grave de ne pas tenir totalement son planning, vous vous rattraperez (ne pas se mettre de pression inutile, le mental est important pour le concours). Mais toutefois visez à être le plus précis possible sur son planning, ne pas juste noter « maths 2h » mais plutôt « maths exercice 3 probabilités + revoir fiche probabilité et suites »

Comme vous pouvez le voir, je fais très peu de contractions, et synthèses parce j’étais à l’aise dans ces matières, j’ai eu 18 et 17 (mais elles ne sont pas à négliger si l’on a des difficultés). J’avais besoin de rigueur, donc mon planning était semblable chaque jour, étant plus performante le matin je faisais donc les maths le matin. Pour être plus précise, je notais chaque chapitre et exos que je faisais pour savoir où j’en suis le lendemain. Ne négligez pas les temps de pause, pour ma part c’était nécessaire pour mon efficacité. De même, ne pas négliger la méthodologie dans chaque matière, et surtout connaître ses cours sur le bout des doigts, il faut lire et relire ses fiches. Enfin je finissais à 21h GRAND MAX puisque je n’arrivais pas à être productive dans mon travail le soir.

Tala –  NEOMA BS (Points forts : Arabe et Management)

Un mois avant les concours, j’avais mis une stratégie qui me permet d’accrocher à Neoma ,j’ai donc décidé de consacrer la plupart de mon temps sur les matières qui ont un coefficient important (maths ,management, éco-droit, LV1). Etant donné que j’ai commencé à faire les annales depuis le mois de mars, j’ai décidé de consacrer mes efforts uniquement aux annales Ecricome. S’entrainer avec les annales était le moyen le plus simple pour moi pour avoir une bonne moyenne générale à Neoma.

Par exemple, je me souviens bien que je faisais deux exercices d’annales en maths presque tous les jours et jours après jours j’ai commencé à progresser petit à petit dans cette matière.

Les maths c’est vraiment que de l’entrainement. En management, comme je n’ai pas des grosses difficultés dans cette matière j’ai décidé de réviser 3h par jour, pendant ces trois heures, soit je relis les cours ou soit je lis des bonnes copies et les annales pour comprendre ce qui est attendu parles correcteurs le jour  J . L’éco-droit était la matière ou j’étais vraiment mauvaise plus précisément en économie, le travail n’était pas facile en raison d’absence de la motivation. En droit, j’avais un niveau moyen et pour réviser cette matière j’ai refait toutes les études de cas qu’on avait fait en classe et aussi les études de cas des annales des années précédentes. En éco, j’ai juste lu les annales (PS: Ne faites pas que ça comme moi).

En philosophie, j’avais des difficultés car j’avais de difficultés en français car ce n’est pas ma langue maternelle et aussi il y a eu une erreur que je répétais souvent et c’était le (hors sujet) donc pendant mes révisions  j’ai décidé de lire pas mal d’ouvrages philosophiques et littéraires et d’essayer de s’exprimer avec mes propres mots en résumant les ouvrages que j’ai lu .

 

Iyad Ben Abdelatif

Elève à Grenoble Ecole de Management, après une prépa ECE, j'interviens essentiellement pour donner des conseils en mathématiques afin de cartonner au concours!

Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer :
Le conflit armé colombien régit la vie publique du pays depuis maintenant plus de 60 ans. Décryptons ce conflit et…