Les références et citations incontournables sur l’Europe

Dans l’un de mes articles sur l’HGG, j’avais déjà mentionné l’importance des références et des citations dans une copie. Cela permet d’enrichir votre copie et de faire la différence! Je vais donc vous proposer des références originales et citations qui m’ont particulièrement été utiles lors de mes années en prépa.

 

1)Sur la puissance européenne

Bernard Dézert et Christian Vandermotten, L’identité de l’Europe

 Les auteurs évoquent la suprématie de l’Europe occidentale qui n’a cessé de se renforcer: romanisation synonyme d’urbanisation, l’époque médiévale avec les multiples progrès agricoles, l’essor de l’axe Mer du Nord/ Italie. Ils insistent aussi sur le rôle unificateur de l’UE via des projets comme l’INTERREG (BELT) ou encore la PAC.

 

Zaki Laïdi, La Norme sans la force/ L’énigme de la puissance européenne

Selon lui, l’Europe ne sera jamais à la fois une grande puissance civile et militaire comme les EU ou la Chine. L’UE a fait le choix de la puissance normative: promotion de valeurs (démocratie, droits des hommes), principes (précaution par exemple pas d’importation d’OGM), défense de l’environnement. L’Europe a 2 autres faiblesses : « il n’y a pas de peuple européen » et « Les Européens n’ont pas la même histoire ».

 

 

2)Petit point sur la Russie

Jean-Sylvestre Montgrenier, La Russie menace-t-elle l’Occident ?

 L’auteur montre que le système politique a basculé vers une forme « d’autoritarisme patrimonial » sans partis d’oppositions après la chute de l’URSS où certains hommes bénéficient de rentes énergétiques (Potanine, Setchine). Il étudie les limites de la puissance russe en montrant d’abord que c’est un pays ré-émergent après 1991 avec beaucoup de ressources énergétiques. Mais ce rêve de « derjava » est contredit par une population vieillissante, une mortalité élevée, une fécondité basse. C’est une « puissance pauvre », comme le dit Sokoloff, en marge des grands courants technico-économiques et qui représente 2% de l’économie mondiale. Il évoque aussi l’échec des partenariats russo-occidentaux : dans les années 90’ Eltsine cherche à combiner partenariat stratégique avec les EU, partenariat global avec l’UE et l’intégration économique de la CEI. Mais les écarts de puissance vident de contenu l’idée d’un partenariat égalitaire. Enfin, Montgrenier parle de la fragilité de l’étranger proche où le pouvoir russe est contesté : la Géorgie se retire en 2009 de la CEI.

 

 

3)Puissance maritime

Alfred Mahan 

Il pose la primauté de la puissance maritime sur la puissance terrestre.

Halford Mackinder 

Pour lui le défi est de s’emparer du Heartland (territoire central) eurasiatique, défi renforcé par la hantise de voir la Russie le contrôler.

Nicholas Spykman 

Il insiste sur la concentration des efforts sur le Rimbland (bord du monde) : ceinture littorale qui enserre le Heartland de Mackinder. Le Rimbland a un double avantage : il assure la maitrise des mers, permet le maintien de la pression sur le Heartland.

 

 

4)Dynamiques migratoires en Europe

Ivan Krastev, Moment illibéral

En 2015 l’intégrité de l’espace Shenghen est en danger. En effet, il y a une grande crise de réfugiés en 2015: Merkel accueille des réfugiés syriens mais le groupe de Visegrad (Pologne, Hongrie, Slovaquie, République Tchèque) déclare ceci inacceptable et refuse d’accueillir un quota de migrants proposé par la commission Juncker. Pour Krastev, les pays de ce groupe craignent un affaiblissement de la cohésion nationale suite à une arrivée de migrants, ont une peur de la « diversité ethnique », une peur du changement. Ils pensent que la « migration introduit le virus terroriste ». L’accueil de migrants rime avec une perte d’identité en Europe de l’Ouest. Mais dans ces pays-là il y a un vrai dépeuplement démographique et un phénomène de brain drain. L’immigration serait donc un bon moyen de palier à ce déclin démographique.

 

 

5)Citations

 Edgar Morin, Penser la Méditerrannée et méditerranéiser la pensée

Il considère que la Méditerranée « concentre en elle de façon virulente l’affrontement de tout ce qui s’oppose dans la planète » : Occident/ Orient, Nord/Sud ; islam/christianisme ; laïcité/ religion.

 

Jean Monnet 

« Si c’était à refaire je commencerais par la culture » : il n’y a pas de culture communautaire en Europe qui unit les peuples, l’identité de l’Europe ne va pas de soi.

 

 Pascal Lamy

« On a beau frotté le silex institutionnel le feu démocratique ne prend pas ».

 

Hague (foreign secretary RU)

 « La zone européenne est une maison en feu sans issues de secours »

 

Schröder

« La Russie est une démocratie irréprochable »

 

Lire plus: Les ouvrages les plus utiles à citer en dissertation de HGG #03Europe

 

Conclusion

Voici quelques références et citations qui, j’espère, vont vous aider à enrichir vos copies ou colles orales en HGG. N’hésitez pas à vous faire des petites fiches comme celles-ci pour chaque continent, chaque thème qui vous semblent importants. Bon courage à tous !

Alisa TCHEGODAEVA

Etudiante à HEC Paris après 2 ans de classe préparatoire ECS au lycée Hoche, j'ai à coeur de vous partager mon retour d'expérience et vous aider à bien vivre votre prépa.

Vous pourriez aussi aimer