L’été en prépa, comment concilier vacances et travail?

Pour certains, il sera tentant de passer deux mois à faire du farniente, en laissant totalement de côté ses cours de prépa, et pour d’autres, décrocher sera mission impossible. Comment ne pas tomber dans un extrême ou dans l’autre ? Est-il possible de concilier vacances et travail ?

 

Il est primordial de prendre du temps pour soi

L’année a été longue et éprouvante, l’important désormais est de récupérer des forces pour être d’attaque pour l’année prochaine, que ce soit votre deuxième, troisième voire quatrième année de prépa. Prenez donc plusieurs semaines loin de vos cahiers de cours, profitez de votre famille, de vos amis, et sortez un maximum pour vous aérer l’esprit. C’est le moment de vivre une vie d’étudiant « classique », à laquelle vous n’avez pas le droit tout au long de l’année !

Cependant, quand la fin des vacances approche, c’est le moment de s’y remettre ! En ce qui me concerne, j’avais consacré mes deux dernières semaines de vacances d’été à revoir mes cours les plus importants, surtout pour reprendre un rythme de travail plus régulier. Ainsi, il n’y a pas eu de gap brutal entre le rythme ralenti des vacances et celui beaucoup plus soutenu de la prépa. Je vous conseille donc de commencer à mettre votre réveil de plus en plus tôt, jusqu’à l’heure à laquelle vous vous réveillez en période de cours.

Prévoyez une plage horaire par jour durant laquelle vous révisez la/les matière(s) dans laquelle/lesquelles vous avez des difficultés, mais ménagez-vous tout de même avant la rentrée. Il n’est pas question d’arriver à la prépa début septembre totalement épuisé.e ! Reprenez donc vos fiches, faites quelques annales sur des sujets que vous êtes capables de faire à ce stade de votre formation, mais ne paniquez pas face à vos cours, il vous reste encore un an pour revoir ces connaissances, c’est largement suffisant.

Pourquoi pas approfondir ses connaissances, et travailler les matières que l’on a tendance à laisser de côté dans l’année.

 

Travailler votre culture générale

Pour ceux qui n’arrivent pas à se sortir la prépa de la tête, l’été peut être l’occasion d’acquérir des connaissances de manière moins conventionnelle qu’en cours ou dans des livres. Beaucoup de musées et expositions proposent des tarifs préférentiels pour les étudiants, c’est le moment d’en profiter. Cela permet d’avoir des références originales et personnelles qui vous distingueront des autres candidats lors des concours.

Vous pouvez aussi travailler les langues, qui ont tendance à être négligées durant le reste de l’année, en voyageant à l’étranger par exemple, et en essayant de parler un maximum la langue locale avec les locaux. Cela permet d’acquérir du vocabulaire courant, d’améliorer son accent et de se sentir plus à l’aise à l’oral. Et si partir à l’étranger n’est pas une option pour vous, vous pouvez regarder des films et séries en version originale, lire des livres dans une autre langue, ou encore vous inscrire sur des applications d’échange linguistique comme HelloTalk ou Tandem.

Consultez cet article pour découvrir les séries à binge-watcher pour se détendre tout en travaillant les langues

 

Faire ses lectures pour la CG

Pour préparer l’année qui arrive, n’hésitez pas à commencer vos lectures de culture générale. Vos professeurs vous ont probablement donné une liste de livres à lire dans l’été, mais voici quelques ouvrages recommandés par l’équipe Mister Prépa, pour travailler le thème de l’année :

  • Le Banquet, Platon, 380 av JC
  • Julie ou la Nouvelle Heloïse, Rousseau, 1761
  • Orgueil et Préjugé, Jane Austen, 1813
  • De l’amour, Stendhal, 1822
  • On ne badine pas avec l’amour, Alfred de Musset, 1834
  • Albertine disparue, Proust, 1925
  • L’Amour et l’Occident, Denis de Rougemont, 1939
  • L’art d’aimer, Erich Fromm, 1956
  • Belle du Seigneur, Albert Cohen, 1968
  • Le pur amour de Platon à Lacan, Jacques le Brun, 2002

Sur la plage, dans un transat ou dans son lit, votre lecture sera bien plus agréable qu’assis à votre bureau, comme vous venez de passer l’année ! Pensez simplement à prendre des notes au fur et à mesure, pour ne pas oublier tout une fois la lecture terminée. Pour ma part, j’écrivais directement sur les pages du livre, je surlignais des citations, et régulièrement je tapais le tout au propre sur mon ordinateur.

 

Finalement, l’été est l’occasion de se reposer, mais aussi de rattraper son retard accumulé dans l’année, ou du moins de ne pas en prendre pour la suivante. Soyez prêts pour entamer votre dernière ligne droite sans pression !

Alix Portet

Etudiante à l'ESCP Business School après une prépa ECE au lycée Nelson Mandela (Nantes), j'aide les étudiants pendant leur prépa, notamment en allemand, maths et ESH!

Vous pourriez aussi aimer