Géopo GEM 2020 – Analyse du Sujet

HGGMC GEM 2020 – Analyse du Sujet

 📸 Ne manquez aucune information concours en nous suivant au quotidien sur notre compte Instagram 📸

Découvre sans plus attendre l’analyse du sujet d’Histoire Géographie et Géopolitique du Monde Contemporain GEM 2020, nouvelle épreuve en voie scientifique paru pour la première fois en 2019.

POUR VOIR LE SUJET DE LA GEOPO GEM

POUR VOIR TOUS LES SUJETS ET LES ANALYSES DU CONCOURS BCE 2020

2020 marque la deuxième épreuve HGGMC de Grenoble EM. L’an dernier le sujet était Le multilatéralisme est-il menacé ? Pour l’édition 2020, l’école de la géopolitique a décidé de mettre en avant la Chine. Le sujet était accompagné de 6 documents que vous pouvez retrouver ici : 

 

Le sujet a dû en surprendre plus d’un. En effet, la Chine est tombée lors des concours 2019 aux épreuves ESSEC et Ecricome. Comme quoi, il ne faut jamais faire d’impasse car tout sujet est susceptible de tomber.

La Chine est un État-continent de 9,5 millions de km2 et de 1,439 milliard d’habitants. En 2014, elle est devenue la première puissance économique mondiale en PIB PPA (produit intérieur brut à parité du pouvoir d’achat).

La formulation du sujet est également surprenante. La difficulté était de comprendre le sens de l’expression « colosse aux pieds d’argile ». L’expression vient d’une histoire du livre de Daniel dans la Bible. Elle évoque une puissance qui paraît invulnérable édifiée sur une base fragile.

Dominique Jolly a publié en 2014 un livre intitulé Chine, colosse aux pieds d’argile : quand la Chine vacillera. Mobiliser cette référence est un plus, mais ne vous inquiétez pas si vous ne l’avez pas fait.

 

De plus, le sujet est formulé sous forme de question, ce qui représente une autre difficulté. Il faut problématiser sans reprendre la question du sujet. 

Depuis l’arrivée de Deng Xiaoping au pouvoir en 1978, la Chine s’est ouverte au reste du monde et a su gravir les échelons de la puissance. Rapidement devenue un acteur économique incontournable, le pays chercher maintenant à devenir un acteur géopolitique capable de tenir tête aux États-Unis. Mais ce rêve de puissance et de croissance se craquèle… La Chine est-elle un dragon inébranlable ou un colosse aux pieds d’argile ?

 

Quelques pistes de réflexion :

 

La Chine : première puissance économique mondiale

Nicolas BAVEREZ : les années 1978-2008 marquent les Trente Glorieuses chinoise. En effet, le pays enregistre un taux de croissance de 10% par an.

La Chine pèse plus de 12 % des échanges mondiaux : 1er importateur mondial de bois, de cuivre, 2èmeimportateur mondial de pétrole, 3ème importateur mondial de ciment.

La Chine est le 1er producteur de porc et de riz.

Depuis 2009, le marché automobile chinois est le 1er du monde.

La Chine est le 1er exportateur mondial depuis 2009, les exportations représentent 40% de son PIB.

La Chine : deuxième puissance militaire mondiale

Le budget de la défense chinois est le 2ème au monde avec 13% du total mondial, contre 40% environ aux États-Unis.

L’armée chinoise est la 1ère du monde par le nombre, modernisée depuis Deng Xiaoping.

 

La Chine : une puissance géopolitique

Jean Luc DOMENACH La Chine m’inquiète (2008) : « La Chine fait désormais partie, non plus de son monde, mais du Monde »

La Chine et le soft power : Jeux Olympiques à Pékin (2008), exposition universelle de Shanghai (2010)

 

Sébastien COLIN « Les Nouvelles Routes de la Soie : vers une mondialisation chinoise ? » (2019) : « Projet géoéconomique d’échelle mondiale, les Nouvelles Routes de la Soie sont le symbole d’une Chine qui, après 30 années d’insertion progressive à la mondialisation économiques, souhaite désormais ouvrir un nouveau chapitre de cette mondialisation dont elle dicterait une partie des règles. »

Problèmes géopolitiques : Taiwan, Hong Kong, Japon, États-Unis …

 

La Chine : une puissance controversée

Jean Luc DOMENACH La Chine m’inquiète (2008) : 4 épées de Damoclès sont au-dessus de la Chine : agriculture sous-productive ; industrie d’État malsaine, surendettée pour 20 à 40 % du PIB ; la Bourse est une bulle opaque ; la Chine importe 40 % de sa consommation de matières premières.

 

Une ou des Chines ?

Thierry SANJUAN « Chine, l’Empire post-réformes » Historiens et Géographes (2011) : « La lecture de l’espace chinois en trois Chine (le littoral, l’intérieur, l’Ouest) qui remonte à plus de vingt ans, reste malheureusement d’actualité. La façade littorale c’est : 14% espace, 44% pop, 60% PIB, 85% IDE reçus, 92% export (2009). Inversement l’Ouest : 50% espace, 7% PIB, 2% export. »

Les 10 provinces côtières (15% du territoire) réalisent 75% du PIB et accueillent 80% des IDE.

 

Vous pourriez aussi aimer :
Découvre sans plus attendre le sujet d’Économie Sociologie et Histoire du Monde Contemporain ESCP 2020, l'épreuve la plus importante en…