Lire des bonnes copies ou comment se distinguer au concours

A quelques jours des concours, vous avez toutes les connaissances que vous avez apprises pendant ces deux ou trois années de classe préparatoire. Maintenant il s’agit de les mettre en forme et d’éblouir les correcteurs. Alors pendant la dernière ligne droite, comment s’assurer de se distinguer au concours ? Le site Mister Prépa regorge d’articles vous proposant des conseils de dernière minute pour faire sortir votre copie du lot. Mais pour aller plus loin, une des meilleures solutions est de lire de bonnes copies, que vous pouvez également trouver sur le site de Mister Prépa.

 

En ESH/géopolitique

En ESH ou en géopolitique, lire des bonnes copies est LE tips à appliquer pour se démarquer. Cela permet de bien comprendre les attentes des correcteurs, ce qui est crucial pour avoir une bonne note. Vous avez tous eu des profs différents avec des attentes différentes, mais le jour J, tous les correcteurs recherchent plus ou moins les mêmes choses dans les copies : un plan cohérent et bien construit, des références classiques et bien intégrées mais aussi des références originales… Et c’est en lisant des copies bien notées que vous allez comprendre ce qu’il vous manque ou ce dont vous avez besoin pour vous démarquer. N’oubliez pas que relier le sujet à des problématiques d’actualité est essentiel pour se distinguer des autres copies. Vous pouvez trouver à ce lien un récapitulatif de toutes les actualités importantes de cette année : https://misterprepa.net/recapitulatif-de-toutes-les-actualites-en-bref-de-lannee/. Cependant si vous notez un fait d’actualité que vous avez lu dans une copie et que vous pensez réutiliser, n’oubliez pas de vérifier qu’il est toujours pertinent aujourd’hui, ou de le compléter avec l’actualité encore plus récente. Petit bonus, lire des bonnes copies permet aussi d’acquérir des nouvelles connaissances de dernière minute !

 

En culture générale

De manière générale pour toutes les épreuves dissertatives, lire de bonnes copies permet de bien cibler les attentes des correcteurs et de les appliquer pour se démarquer. En culture générale, les connaissances utilisées dans les copies ne vous serviront surement pas puisque les thèmes changent chaque année, mais c’est une raison supplémentaire pour lire des bonnes copies. En effet, vous pouvez vous détacher du thème pour bien analyser la structure de la copie, le format de l’introduction, des parties, des transitions et de la conclusion, l’insertion des idées et des références. De plus, en culture générale, lire des bonnes copies peut permettre de s’inspirer du style rédactionnel des bons étudiants.

Pour les épreuves de contraction et de synthèse, même si les idées sont essentielles pour avoir une bonne note, la façon d’écrire est également très importante puisque le nombre de mots est limité. Dans ce cas-là, lire des bonnes copies ainsi que des rapports de jurys permet de se démarquer en apprenant à rédiger de manière synthétique mais efficace et impactante. Dans ces épreuves, avoir du vocabulaire et des tournures de phrases permettant de synthétiser plusieurs mots en un seul est indispensable, et lire des bonnes copies est un excellent moyen de les acquérir.

 

En maths

Même si dans cette matière les attentes des jurys sont la justesse des calculs et la précision de la rédaction, vous pouvez vous inspirer des copies bien notées pour vous démarquer. Tout d’abord, si vous n’avez pas compris quelque chose, lire une bonne copie peut permettre d’avoir une approche différente d’un problème et d’avoir des explications différentes de celles de vos profs. Et pour la partie rédactionnelle, il est toujours bénéfique de savoir comment rédiger une réponse en mathématiques, car les explications sont aussi importantes que la justesse des résultats.

 

En langues

Les annales sont toutes différentes mais beaucoup de thèmes sont récurrents. Dans ce cas, lire des bonnes copies en langue permet d’acquérir du vocabulaire spécifique à un thème, et des arguments valorisables dans les essais. Attention cependant à bien vérifier l’actualité des exemples et des arguments qui sont utilisés. Encore une fois, lire des essais bien notés permet de mieux cerner les attentes du jury quant à cette épreuve, notamment vis-à-vis de l’introduction et de la conclusion des essais, et ainsi de cartonner le jour des concours.

 

Le mot de la fin

Dans tous les cas, lire des bonnes copies peut permettre de se rendre compte que de bonnes notes sont tout à fait accessibles, car les copies bien notées sont très bonnes mais pas parfaites, et vous avez vous aussi les capacités de les produire ! Inspirez-vous et puisez de la motivation et de l’énergie de ces copies, afin que l’année prochaine les étudiants qui se préparent aux concours s’inspirent des vôtres.

Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer :
Elias nous livre un témoignage inspirant pour savoir comment il a pu finir premier à l’EDHEC Business School avec une…