Faut-il lire des livres en ESH ?

Daniel Cohen, Eloi Laurent, Pierre Veltz… Votre professeur d’ESH ne cesse de débiter tout un tas de noms d’auteurs, vous cite 10 livres à la minute, tire des chiffres de sa poche… Vous rêvez (ou pas !) de devenir comme lui, d’avoir une telle culture économique. Pour cela il vous faut lire : articles, livres… Mais est-ce utile ? Faut-il lire des livres en ESH ? Voyons cela…

 

Comprendre au mieux son cours

La simple lecture, sans prise de note, de livre d’économie vous fait travailler. Comment ? En déployant sous vos yeux tous les mécanismes que vous étudiez en cours. En effet, les économistes, s’ils n’ont pas tous fait prépa, sont les meilleurs pour… Parler d’économie !

Cette approche plus démonstrative rompt avec la monotonie d’un cours. Ainsi, c’est en adoptant un angle différent de celui que votre professeur aura pris que les auteurs peuvent vous faire découvrir des mécanismes économiques. Avec eux, les théories balayées en cours prennent davantage de relief en s’inscrivant dans des raisonnements économiques.

De plus, les économistes vont plus loin. Si ils s’intéressent à ce que vous pouvez voir en cours, ils parviennent à tisser des liens entre différentes parties du programme que votre professeur n’aurait pas enseigné.

 

Acquérir de nouvelles informations

Les livres d’économies sont de plus des sources d’informations très riches pour approfondir votre cours d’ESH. En effet on peut y trouver des chiffres et des exemples très biens développés qui sont tout à fait mobilisables en dissertation (et très appréciés des correcteurs).

De plus, dans leurs ouvrages, les auteurs font appel à des théories ou font référence à des thèses développées par d’autres auteurs. Ainsi, ce sont des références très synthétisées à ces ouvrages qui sont présentées par l’auteur. Ces dernières sont elles aussi mobilisables en dissertation, ce qui démultiplie les références à votre disposition par la simple lecture d’un livre.

Enfin, et pas des moindre, les idées développées par l’auteur dans son livre peuvent donner des grands axes pour de futures colles ou dissertations. C’est pourquoi il est important de ficher les livres pour garder une trace de ce travail.

 

Lire plus : ESH : Les livres à lire pour enrichir vos copies

 

S’imprégner d’un style économique

Si les connaissances déployées sont intéressantes, la simple rédaction de l’auteur ne l’est pas moins. C’est ce style qui est attendu le jour des concours en dissertation.

En cas de difficultés de clarté dans les copies, d’expression, de mobilisation des connaissances, la lecture d’ouvrages est un remède efficace. Elle vous permettra de trouver le bon équilibre dans votre rédaction. Dès lors, vos dissertations deviennent plus percutantes et mieux organisées, ce qui permet à votre note de décoller !

 

Faire la différence le jour J

Enfin, sans doute un des points les plus intéressants, ces lectures vous permettront de faire la différence le jour J. De fait, les informations présentes dans ces ouvrages sont introuvables dans les manuels que tout le monde feuillette. Ce sont elles qui permettent à votre copie de sortir du lot, soit par des idées trouvées grâce à vos lectures, soit par le détail de vos exemples et de vos chiffres.

De plus, la maîtrise de références récentes et leur mobilisation est très appréciée par les correcteurs le jour de l’épreuve. En effet, ce sont souvent des références inconnues des correcteurs. De plus, cela prouve que vous vous êtes vraiment intéressés à l’ESH au cours de vos deux années de classe préparatoire.

 

Alors quels livres lire ?

Les grands classiques (Smith, Marx, Schumpeter) ? Si ce sont les premiers livres qui vous viennent en tête, ce ne sont pas les plus intéressants à lire et ce pour plusieurs raisons. D’abord ils ont été tous exploités de toute part et la plupart des cours les résument très bien. Ensuite, ce sont des références écrites dans un autre contexte, et parfois dans un style difficile à appréhender.

C’est pourquoi les ouvrages récents sont les plus intéressants à lire. Pour choisir parmi la myriade de nouvelles parutions, il vous suffit de discriminer par les thèmes que vous pensez avoir le plus besoin de travailler ou de demander des conseils à votre professeur d’ESH.

 

Lire plus : Les meilleurs livres de 2021 pour préparer l’épreuve d’ESH

Martin Durroux

Etudiant à HEC Paris après une prépa ECE au lycée Sainte-Marie à Lyon, j'aide les préparationnaires en ESH et en maths.

Vous pourriez aussi aimer