Misterprepa

Anglais LV1 ECRICOME 2023 – Analyse du Sujet

Sommaire
analyse sujet anglais lv1 ecricome

C’est déjà la fin de ce deuxième jour de concours et l’épreuve d’anglais LV1 ECRICOME 2023 est derrière vous. Mister Prépa vous propose donc l’analyse du sujet de cette épreuve ! L’occasion pour vous d’évaluer votre copie. 

La LV1 est importante pour réussir les concours. Par exemple, si vous visez Rennes School of Business, le coefficient pour cette épreuve est de 6, que vous soyez en prépa ECG ou ECT. 

Nous espérons que cette analyse vous rassurera et vous souhaitons de réussir les épreuves restantes !

 

POUR VOIR LE SUJET D’ANGLAIS LV1 ECRICOME 2023

POUR VOIR TOUS LES CONSEILS, SUJETS ET LES ANALYSES DU CONCOURS ECRICOME 2023

Analyse du sujet LV1 Anglais ECRICOME 2023

Version

Cette année ECRICOME a choisi de prendre un extrait d’article issu du New York Times pour cette épreuve d’anglais LV1. Le texte choisi n’a pas dû poser de grandes difficultés aux élèves puisqu’il était relativement simple et ne nécessitait pas un grand vocabulaire afin de s’en sortir. Ce n’est donc pas sur la version que l’on pouvait se démarquer cette année. Néanmoins, si le texte est facile, l’élève doit donc faire le moins d’erreurs possibles sinon il sera plus lourdement pénalisé que sur une version compliquée.

Le vocabulaire nécessaire pour cette version :

  • Anesthesiologist : anesthésiste
  • To afford: se permettre
  • Quest : sa quête
  • To seek : chercher
  • Lower-paying role: un emploi/ role moins rémunérateur
  • Pathway: chemin
  • Ownership: propriété
  • To witness: être témoin
  • To be striving: s’efforcer

Voici une proposition de traduction que l’on pouvait rédiger pour cette version :

Bien que Devangi Patel, âgé de 33 ans, travaillait en tant qu’anesthésiste dans un grand centre médical en dehors d’Atlanta depuis deux ans, son but était de se permettre de quitter son emploi à 50 ans.

Le docteur Patel n’est pas la seule dans sa quête de devenir financièrement indépendante, et ce à un âge relativement jeune. Il semble qu’un changement générationnel soit bien en chemin ; de nombreux membre de la génération Y n’aspirent pas à partir à la retraite en étant au milieu ou à la fin de leur soixantaine, comme leurs parents. Au lieu de cela, nombres d’entre eux qui ont eu une carrière professionnelle cherche à quitter leur emploi et à travailler pour leur propre-compte ou à prendre un emploi moins bien payé mais plus en phase avec leur intérêt.

Mais tandis que de nombreux travailleurs issus de la génération Y veulent leur indépendance financière au cours de leur cinquantaine, ce n’est pas quelque chose de facilement réalisable. Cela nécessiterait de mettre de côté entre 50 et 60% de leur salaire. Les millénial, qui sont nés entre 1981 et 1996, sont rentrés dans la vie active au cours de la Grande Récession et vivent dans un monde où les chemins traditionnels vers la richesse, comme la propriété d’une maison, sont inatteignable pour un grand pourcentage d’entre eux comparé à la génération précédente.

Leur attitude est aussi modelée, en partie, par l’incertitude : ils sont témoins de changements économiques importants au moment même où ils s’efforcent de s’intégrer.

 

Thème

Ici, le thème ne posait pas non plus de grandes difficultés même si certaines tournures de phrase, avec l’accord de certains verbes, pouvait déstabiliser les candidats. Le thème était ici un extrait d’un roman écrit par Georges Simenon.

Quelles phrases pouvaient poser un problème aux candidats ?

  • Dès la première phrase, on pouvait être témoins de quelques erreurs. Il fallait ainsi ici faire attention au temps utilisé et bien traduire la phrase « Il y avait un peu plus de deux ans de cela » par le prétérit et donc employé « was ». Ce qui donne: It was a little over two years ago.
  • La deuxième phrase pouvait elle aussi poser problème au niveau du temps employé, ici il fallait bien traduire par « had gone »
  • La quatrième phrase pouvait poser problème au niveau du vocabulaire, même si la plupart des mots sont transparents.
  • Le troisième paragraphe débute par « Jusqu’à présent » qui pouvait se traduire par « Until now ».
  • Le dernier paragraphe se traduira lui aussi au passé par « got » pour la phrase « il avait eu des nouvelles de son frère » qui devient « he got news from his brother ».

En général, il fallait faire attention dans ce thème à l’utilisation des temps, car le vocabulaire n’était pas très technique.

Le vocabulaire qui pouvait vous manquer :

  • Régler qqch: to settle/resolve smthg
  • Braquage: hold-up / robbery
  • Cabaret: cabaret/ nightclub
  • En état d’ivresse: drunk
  • En vain: in vain
  • Quotidien: daily newspapers
  • Bien entendu: Of course

Essai

Enfin, la dernière partie de cette épreuve portait sur la rédaction d’un essai, ce qui ne change pas des épreuves habituelles d’ECRICOME. Nous avions ainsi le choix entre un sujet de civilisation et un sujet plus général.

Le premier choix que nous avions portait ainsi sur un thème assez prévisible quand on sait les évènements qui se sont déroulés en Angleterre.

Le sujet nous invitait donc à nous demander si Charles devrait ou non moderniser la monarchie. En sachant que la monarchie est critiquée en Angleterre, il serait intéressant de développer dans cet essai ce qui pose un problème aux habitants, et quelles seraient les raisons qui pousseraient Charles à réaliser un changement. Enfin, je pense qu’il serait intéressant de mentionner le fait que Charles n’est pas un membre très apprécié de la famille royale si on le compare par exemple à la Reine Elisabeth ou encore le prince William. Ainsi, peut-être la modernisation de la monarchie pourrait être un élément qui permettre à Charles de redorer son image en même temps que celle de la monarchie.

Pour le second sujet qui nous demandait une réflexion sur la désobéissance civile, je pense qu’il serait intéressant de tout d’abord développer un point de vue historique. En effet, nous avons vu que certaines désobéissances civiles avaient permis le progrès de nos sociétés on peut notamment citer Rosa Parks, qui en 1955, refuse de céder sa place à un passager blanc dans un bus de Montgomery. Après cette parenthèse historique il serait approprié de développer des exemples plus récents comme avec Snowden aux Etats-Unis, qui nous donne donc un exemple de désobéissance civile numérique en 2013. Pour l’expliquer brièvement, on peut développer le fait qu’un homme a sacrifié sa liberté pour dévoiler ce que nos gouvernements sont en train de faire, à savoir nous observer, nous écouter, et collecter nos données pour nous manipuler et nous contrôler. Néanmoins, il ne faut pas oublier de nuancer et de dire que même si certains cas de désobéissances civiles peuvent être justifiés ce n’est pas du tout le cas de tous, et si les États ont des règles c’est avant tout pour garantir notre sécurité.

Newsletter
Picture of Aurélia Rotolo
Aurélia Rotolo
Après une classe préparatoire provinciale à Nîmes, je fais aujourd'hui partie du programme GMT (Global Mobility Track) d'Audencia BS. Dorénavant mon nouveau challenge est de vous aider à réussir en prépa que ce soit en langues, en géopolitique ou même en méthodologie :)
Vous pourriez aussi amer