LV2 ITALIEN ECRICOME 2022 – Analyse du Sujet

Voici l’analyse du sujet d’italien LV2 du concours ECRICOME 2022 !

Les étudiants de classe préparatoire de filière ECT / ECE / ECS vont travailler durant 3 heures sur cette épreuve ! Pour mémoire, le coefficient de cette matière varie entre 1 et 4 selon les écoles et les filières.

Celui-ci se divise en 3 parties :  un thème grammatical, une version et un essai avec 2 sujets au choix. 

Réussir cette épreuve est un excellent moyen de se démarquer au concours !  

Pour découvrir davantage d’essais d’Italien de ces dernières années il vous suffira de cliquer ici

POUR VOIR LE SUJET D’ITALIEN LV2 ECRICOME DU CONCOURS 2022

POUR VOIR TOUS LES SUJETS ET LES ANALYSES DU CONCOURS BCE 2022

 

Analyse du sujet d’Italien ECRICOME LV2

Le sujet dans son ensemble était assez classique des sujets Ecricome. Pas de piège particulier auquel on ne pouvait s’attendre. La version était accessible du moment que l’on évitait le mot à mot et le thème était composé des pièges grammaticaux les plus fréquents. Enfin, les essais portaient sur des connaissances d’un sujet d’actualité assez en vogue dans la presse italienne (l’employabilité des femmes) ou sur un sujet plus libre avec le “vi sembra che” qui poussait à développer son ressenti de l’engagement environnemental de l’Italie, qui pouvait être facilement faisable avec quelques exemples concrets. 

 

Version :

Observations générales : Pas de grandes difficultés dans cette traduction avec beaucoup de mots transparents mais il faut veiller à ne pas tomber dans la traduction littérale au mot par mot pour éviter des phrases maladroites. C’est pourquoi la relecture comptait beaucoup pour s’assurer un français fluide qui respecte la concordance des temps et les personnes employées. 

Les principales difficultés de la version ECRICOME 2022 :

  • Non avrebbe dovuto : n’aurait-il pas dû?
  • Insegnarci : nous apprendre (pas nous enseigner, trop proche)
  • Rallentare : ralentir ne prend qu’un L
  • Essere alle porte : est à nos portes littéralement → trouver un moyen de traduire autrement, est sur le point de commencer, arrive à grands pas… 
  • super affollato : très/extrêmement encombré
  • sfilate : avec le même radical on pouvait deviner le mot défilé
  • fermento : effervescence
  • si avverte : on pressent
  • la speranza è di ripetere : changer → on espère reproduire par exemple
  • green pass et tampone : vocabulaire très important car quotidien et actuel → pass sanitaire et test PCR
  • occhio sempre più sostenibile : un oeil ne fonctionne pas → une vision de plus en plus durable
  • esordio : début

Thème :

  1. Nessuno (pas de double négation en italien → nessuno + aff) immaginava che la squadra sarebbe stata campionessa d’Europa. (Piège : avec immaginava, on pouvait penser que le piège était le subjonctif alors qu’ici il fallait utiliser le conditionnel passé puisque c’est la règle du futur dans le passé.)
  2. Sua zia e i suoi cugini sono venuti a celebrare il suo compleanno. (Pour les personnes de la familles on dit mio/tuo/suo sans le “il” sauf quand c’est au pluriel ou précédé d’un adjectif, d’où SUA zia mais I SUOI cugini.)
  3. Quando si è in vacanza, si è felici di avere tempo 
  4. Il sindaco è più giovane del suo predecessore.
  5. Alcuni anni fa, andavamo al mare ogni weekend/tutti i weekend/ ogni fine settimana
  6. Signora, mi puo’ dare le chiavi della sua macchina? (Forme de politesse lei et pas “darmi” mais “mi puo dare” à la forme de politesse)
  7. Se la neve continuerà di cadere, le scuole saranno chiuse. (avec si, principale au futur, subordonnée au futur aussi)
  8. Ci sono tanti sforzi da fare in periodo di crisi sanitaria.
  9. Per andare da Milano a Roma, ci vogliono circa 3 ore. (3 ore → pluriel → Ci vuole s’accorde)
  10. Il mio giovane fratello (adjectif donc “il mio”) non sapeva che fosse (concordance : subjonctif imparfait) proibito avere un cellulare in lezione.

 

ESSAIS :

Vous aviez le choix entre un sujet très libre sur lequel tout le monde peut s’exprimer et un sujet qui faisait plus appel à des connaissances de civi.

Sur l’essai 1 : Perché la pandemia ha messo a prova dura in particolare il lavoro femminile?

Vous pouviez vous amuser sur le sens du pourquoi en expliquant d’abord concrètement grâce à vos connaissances civi en quoi on voit que le travail des femmes est mis à rude épreuve avec le Covid (utiliser des chiffres → Attention aux pourcentages : IL 49% delle donne lavora → ne pas oublier ce “il”). Après ce constat qui vous donnait l’occasion de caser les chiffres et expressions appris (“in calo”, “disoccupazione”…) vous pouviez parler des raisons : absence de places en crèche, idée encore ancrée que la femme doit rester à la maison, difficulté à trouver du travail malgré de grandes études… Et pourquoi pas finir sur un paragraphe sur ce “in particolare” qui expliquerait qu’encore une fois les femmes sont les premières victimes d’un phénomène global d’augmentation du chomage en Italie, et en profiter pour caser vos connaissances sur la disoccupazione dei giovani par exemple.

Ce sujet faisait appel à des connaissances précises mais sur un Essai de cette taille il faut toujours veiller à faire des phrases irréprochables au niveau vocabulaire et grammaire pour tirer partie de ce sujet probablement énormément travaillé.   

Sur l’essai 2, Vi sembra che l’Italia faccia abbastanza in materia di protezione dell’ambiente?

Ce sujet très simple puisque très vaste vous donnait l’occasion de montrer vos connaissances en civilisation tout en ayant la possibilité de s’éloigner du cadre du sujet si votre niveau vous le permettait. C’était donc l’occasion d’alterner les verbes d’opinion avec le congiuntivo bien utilisé tout en implémentant des exemples vus tout au long de votre scolarité. Vous pouviez même utiliser vos connaissances extérieures (par exemple de ce que fait la France ou les pays anglosaxons mais que ne fait pas l’Italie) pour appuyer votre propos. L’idéal était d’être capable de parler d’actions concrètes du gouvernement ou d’associations italiennes pour discuter de leur effet. Vous pouviez aussi montrer votre connaissance de la géographie italienne en introduisant l’essai par une petite phrase sur les fréquentes catastrophes naturelles en Italie avec des exemples pour expliquer qu’ils doivent s’y pencher davantage par exemple. L’approfondissement d’une ville en particulier comme Venise pouvait être pertinent pour montrer que parfois malgré la volonté de certains politiques et de certaines associations, la loi du marché prenait le dessus puisque ce qui rapporte ce sont les bateaux de croisière et le tourisme de masse et les interdire protégerait la lagune mais diminuerait leurs profits. 

 

Conseils pour le concours BCE 

Revoyez bien toutes les règles de grammaire même si vous n’aurez plus de thème grammatical et entraînez-vous à lire pour améliorer votre vocabulaire, apprenez quelques pourcentages pour chaque thème susceptible de tomber et gardez du temps pour vous relire : l’italien est facilement compréhensible à vous de bien le retranscrire dans votre langue maternelle.

Vous pourriez aussi aimer