Parcoursup : tout savoir sur la prépa A/L

Tu es actuellement au lycée et tu es intéressé par les classes préparatoires littéraires, autrement appelée classe prépa AL. Il y a de multiples raisons de vouloir faire une classe préparatoire littéraire, au regard de sa grande pluridisciplinarité : ainsi peut-être tu es avant tout intéressé par les langues mais voudrait aussi continuer à recevoir un enseignement dans d’autres matières, ou bien tu veux devenir professeur mais sans savoir dans quelle matière, ou bien même tu n’as aucune idée de quoi faire après, mais tu veux continuer à étudier les matières littéraires. C’est pourquoi dans cet article nous allons t’aider à y voir plus clair sur les classes prépas littéraires afin de candidater au mieux sur Parcoursup et être le plus heureux l’année prochaine !

 

L’organisation des classes préparatoires littéraires

La durée d’étude en classe préparatoire est de deux ans : la première année est appellée “l’hypokhâgne”, et la deuxième année est appellée la “khâgne”. Tu peux aussi retenter ta chance aux concours en refaisant une deuxième année, qui sera alors appelée la “khûbe”. Néanmoins, la classe préparatoire littéraire n’est pas diplômante : tu peux donc n’effectuer qu’un an en classe préparatoire littéraire puis te réorienter directement à l’université ou ailleurs : certaines classes préparatoires, appellées “classes préparatoires orphelines” proposent même seulement l’hypokhâgne, de quoi te donner un enseignement pluridisciplinaire avant une spécialisation à l’université.

L’hypokhâgne est assez généraliste et vise surtout à l’apprentissage des méthodes (dissertation, commentaire de texte, versions, thèmes…) à travers des programmes choisis par tes professeurs. La deuxième année, elle est une année de préparation au concours : le programme est celui choisi et communiqué par le jury de l’ENS auquel tu t’entraînes pendant un an et sur lequel tu devras composer le jour du concours.

 

La préparation aux concours 

La deuxième année n’est pas la même pour tout le monde : en effet, il existe trois ENS, et notamment l’ENS Ulm et l’ENS Lyon, qui proposent chacune un concours avec un programme spécifique (qui se recroisent sur les matières principales, à savoir Lettres, Philosophie et Histoire). Pour préparer le concours de l’ENS ULM, tu devras t’orienter en khâgne ULM (ou classique) : tu suivras alors en plus des matières principales et de ta langue vivante des cours de langues mortes (latin et/ou grec) ainsi qu’une spécialité, qui aura le même coefficient que les autres matières.

Pour préparer le concours de l’ENS Lyon, tu devras t’orienter en khâgne Lyon (ou moderne) : en plus des matières principales, tu auras des cours de géographie, ainsi qu’une matière de spécialité qui comptera double dans les coefficients du concours. 

Ainsi, ces deux types de khâgne amènent à deux ENS différentes, et avec des emplois du temps différents, la khâgne Lyon étant beaucoup plus centrée autour d’une spécialité, ce qui est assez arrangeant si tu es très fort dans une matière ou sais déjà dans laquelle tu veux te spécialiser une fois à l’ENS. 

 

Lire plus : Spécial Parcoursup : qu’est-ce que la prépa ECG ?

Les multiples débouchés

Ainsi, l’objectif principal des classes préparatoires littéraires est de préparer au concours des ENS. Ces ENS permettent avant tout de devenir professeur, du collège jusqu’à l’université, et pouvoir continuer dans la recherche. Néanmoins, après l’ENS, tu pourras également travailler dans l’administration publique, la diplomatie, ou les entreprises privées. Mais le concours de l’ENS est très sélectif : que deviennent alors ceux qui ne sont pas admis ? Il s’offre à toi une infinité de possibilités : tu peux également passer le concours d’autres écoles, notamment les écoles de commerce (avec de grandes chances d’être pris, même dans les plus réputées, le profil littéraire intéressant de plus en plus ces écoles) mais aussi à l’Ecole du Louvre, au CELSA…tu peux également continuer tes études à l’Université, dans une matière en particulier en bien en double-licence, que tu pourras avoir automatique si tu es sous-admissible au concours de l’ENS (c’est à dire que tu n’es pas admissible mais que l’ENS a reconnu tes bons résultats au concours). De plus, certaines classes préparatoires ont signé des partenariats avec des universités de droit afin que tu puisses avoir une équivalence dans cette matière et poursuivre, à l’issue de tes années de classe préparatoire, dans des études juridiques. 

 

L’enseignement dispensé

Ainsi, l’enseignement dispensé en classe préparatoire littéraire est pluridisciplinaire : tu auras à la fois des cours en Histoire, Lettres, philosophie, langues vivantes mais aussi selon les cours que tu choisis latin, grec, géographie, arts, théâtre, cinéma,…ces cours de spécialité dépendant néanmoins du lycée dans lequel se trouve ta classe préparatoire, chacune ne proposant pas les mêmes spécialités. 

Différents examens rythmeront ton année : les plus importants seront les concours blancs, avant ou après chaque vacances, qui sont une semaine banalisé avec une épreuve chaque jour. Tu auras également, tout au long de tes semestres, des khôlles, qui sont des oraux que tu passeras devant tes professeurs, en prévision des oraux du concours de l’ENS, que ne peuvent passer que les personnes admissibles. 

Enfin, des interrogations, petits contrôles te seront peut-être demandé dans certaines matières, en dehors des concours blancs.

 

Qui peut aller en classe préparatoire littéraire ?

On peut penser que la classe préparatoire littéraire est seulement réservée aux personnes venant de spécialités littéraires au lycée. Mais pas du tout ! Tu peux également faire une classe préparatoire littéraire après des études scientifique. Les personnes qui sélectionnent les dossiers regarderont néanmoins si tu as eu des notes suffisantes au bac de français et dans les matières littéraires, preuve de ton intérêt. Ainsi, n’hésite pas quelle que soit ta spécialité à envoyer ton dossier à une classe préparatoire littéraire !

 

Dans quelle classe préparatoire littéraire aller ?

Il existe beaucoup de lycées proposant des classes préparatoires littéraires. Néanmoins, ton expérience y sera différente en fonction de celle que tu intégreras. Ainsi, si ton but principal est de passer le concours de l’ENS avec la volonté d’y être admis, nous te conseillons de candidater en particulier à celles qui font intégrer le plus de personnes, les classements des classes préparatoires littéraires se trouvant sur Internet. Mais si ton objectif principal n’est pas l’ENS, mais plutôt de reçevoir un enseignement pluridisciplinaire avant de te spécialiser dans une matière à l’université, nous te conseillons de t’intéresser aux autres classes préparatoires, qui te proposeront un cadre de travail sûrement moins compétitif. Enfin, regarde les options que propose chaque classe préparatoire !

 

Lire plus : Parcoursup : pourquoi choisir une Prépa ECG ?

En conclusion, tout le monde peut demander les classes préparatoires littéraires sur Parcoursup, et ces dernières ouvrent à un grand nombre de débouchés ! C’est l’endroit idéal si tu veux acquérir un enseignement pluridisciplinaire tout en te laissant de nombreuses portes ouvertes pour la suite de tes études !

Vous pourriez aussi aimer