Peut-on regretter d’avoir fait une prépa ?

De nombreux a priori avant l’entrée en classe préparatoire

Nombreuses sont les idées que l’on se fait de la classe préparatoire : « l’élite de l’élite » ; « plus de vie sociale » ; « pas de sortie » ; « bosser, bosser et encore bosser, … » ; « déprimer à cause des mauvaises notes » et d’autres encore. Néanmoins, et comme beaucoup de choses, on ne présente pas forcément les avantages à faire une Classe Préparatoire aux Grandes Écoles. Tout d’abord, il y a de nombreuses classes préparatoires qui recrutent différents profils d’élèves et non pas seulement ceux qui ont eu mention très bien au bac. Si vous hésitez donc à en intégrer une, renseignez-vous de manière approfondie en amont ! Bien évidemment, plus la classe préparatoire que vous désirez intégrer est prestigieuse, plus elle demandera un bon dossier de lycéen pour l’intégrer. Ne pensez donc pas que la prépa est forcément réservée à « l’élite de l’élite ». Vous retrouverez pour sûr des élèves comme vous. De plus, il faut garder en tête qu’en prépa, les cartes sont totalement rebattues et que des élèves moyens aux lycées peuvent se révéler et performer lors du concours.
Pour ce qui est de la vie sociale, il est vrai, et on ne va pas vous mentir, que celle-ci se retrouve réduite contrairement à ce que vous avez pu vous vivre au lycée ou ce que vos camarades de la faculté pourront vivre. L’emploi du temps est assez chargé et demande beaucoup d’investissement personnel à la maison. Toutefois, prépa ne dit pas absence de vie sociale, tout est relatif et s’avère être une question d’organisation.


La réalité une fois en prépa

Une fois inscrit en classe préparatoire, plusieurs avantages et inconvénients vont faire surface. Le travail est beaucoup plus conséquent, ainsi que la densité des chapitres, ce qui demande de la concentration en classe et un important investissement personnel en rentrant. Cependant, les cours ne sont pas forcément incompréhensibles ! Certes ils sont d’un niveau nettement différent par rapport au lycée, mais ils restent dans la continuité du programme de terminale. Il faut juste s’organiser pour les reprendre comme il faut. De plus, les cours sont de qualité et sont très enrichissants pour votre culture générale, votre niveau global, et votre compréhension du fonctionnement de la société. Il faut alors en faire une source de plaisir et de motivation à apprendre de nouvelles choses !

Au-delà d’un développement intellectuel, la classe préparatoire pousse à la curiosité et à la prise en main personnelle. Qualités qui vous suivront tout au long de votre parcours scolaire et professionnel. En effet, pour comprendre certaines parties du cours, ou pour les approfondir, vous allez être amenés à faire des recherches annexes et à vous plonger plus entièrement sur un sujet. C’est alors que s’éveille votre curiosité et votre capacité à répondre à des questions par vous-même. En faisant ces recherches, il vous faut développer vos capacités de compréhension et d’assimilation des informations qui vous aideront, pour vos cours et contrôles bien sûr, mais aussi dans la vie de tous les jours lors de discussions et de débats avec votre famille ou vos amis par exemple. Vous serez beaucoup plus à l’aise pour échanger ouvertement.

Nous tenons aussi à souligner que pour réussir sa classe préparatoire, il est important de prendre du temps pour soi. Trouver un équilibre, entre votre vie personnelle et les cours, est primordial. Il ne sert à rien de rester sans cesse sur son travail, mais au contraire de bien s’organiser et se connaître pour travailler efficacement. Prendre une pause, de quelques heures, voire d’une demi-journée pour souffler, s’aérer l’esprit, aller courir pour évacuer les mauvaises ondes, ne vous permettra que de revenir plus fort !

Aussi, nous tenons à faire remarquer que les relations amicales ne sont pas inexistantes non plus en classe prépa ! Vos nouveaux camarades partageront durant ces deux à trois ans les mêmes expériences, donc les ressentis seront les mêmes. Comme on peut souvent l’entendre entre les élèves : « On est dans le même bateau ». Naissent alors des relations d’entraide pour surmonter ces années prépas que vous garderez sûrement une fois en école. Il arrive souvent de s’entraider pour les matières un peu plus difficiles, comme les mathématiques. Il faut alors voir la classe préparatoire comme un moyen de travailler seul chez soi, mais aussi d’apprendre à travailler en groupe ! Ce qui vous sera très utile en école, dans votre quotidien et surtout dans le monde professionnel.


L’apport de la prépa après quelques années

C’est bien beau de faire une prépa mais pour quels objectifs ? Certes l’élévation intellectuelle, le dépassement de soi, la curiosité et le challenge, mais cela ne fait pas tout. N’oublions pas que la classe préparatoire vous ouvre une multitude de portes ! La suite principale à la classe préparatoire aux grandes écoles est, comme son nom l’indique, la grande école. La grande école vous formera donc dès le bac+3 (pour les écoles post-prépa) à devenir manager, avocat d’affaires, cadre, ingénieur, ou bien plus encore car les grandes écoles ont un panel de formation très variées (nombreux cours, doubles-diplômes, échanges à l’étranger, stages, etc…) vous permettant de tracer votre propre carrière et vous assurer une stabilité de l’emploi. Cela dit, il peut arriver, pour diverses raisons ou choix, qu’après la prépa nous n’allions pas en grande école mais à l’université. En effet, et c’est là une des forces de la classe préparatoire, ce n’est pas parce que vous faites une classe préparatoire que vous êtes obligé d’aller en grande école ! La prépa vous ouvrira l’accès à d’autres formations supérieures étant donné la renommée de cette dernière, la qualité des cours enseignés, et vos qualités personnelles que vous aurez acquises durant ce parcours. Il ne faut donc pas forcément voir la classe préparatoire comme un tunnel vers la grande école mais plutôt comme un propulseur vers un champ de possibles pour la suite de votre carrière.

En parlant de carrière, nous pouvons aussi souligner les bienfaits de la classe prépa par-delà les études. Sur votre Curriculum Vitae, il est toujours bien apprécié par les recruteurs de voir que le candidat a suivi un programme d’excellence. Cela envoie « presque automatiquement » comme message vos capacités à travailler et à endosser des responsabilités, et certains secteurs à l’instar du conseil en stratégie par exemple recrutent quasi exclusivement des étudiants issus de cette filière d’excellence. Aussi, vos capacités de travail comme la rigueur, la rédaction soignée mais aussi les forces mentales comme la maîtrise de soi, la persévérance, la motivation, que vous aurez développées en prépa, vous resserviront dans le monde professionnel. Nombreux sont les jeunes employés affirmant qu’avoir fait une classe préparatoire a été formateur et leur permet aujourd’hui d’être structurés dans leur emploi.

Il est normal de se questionner quant au fait de s’inscrire en classe préparatoire après le lycée. Il est possible de ne pas se sentir à la hauteur, d’avoir peur d’être submergé et d’être coupé du monde. Mais rassurez-vous, très peu sont ceux qui regrettent d’avoir fait une classe préparatoire. Selon un sondage Instagram effectué par Mister Prépa sur plus de 1000 répondants, entre 76 et 82% des élèves ayant fait prépa le referaient si c’était nécessaire. Cette formation vous servira tout au long de vos études et de votre carrière et vous offrira un épanouissement intellectuel et personnel inestimable qui vous fera grandir ! Vous aurez changé après la prépa et aurez gagné en maturité. Cette transformation sera tellement importante que vous ne pourrez la regretter. Vous sortirez peut-être moins pendant deux ans, mais vous aurez par la suite tout le temps pour vous rattraper. Et puis, que sont deux ans face à tout le temps une fois sorti de la prépa ? Rassurez-vous, vous ne le regretterez pas.

Quentin LAGNY et Lou TARDY

Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer :
Après deux mois, quel bilan pouvons-nous déjà dresser de 2021 ? À quoi les Américains doivent-ils s'attendre dans les prochaines…