Plan France 2030 : quels investissements et changements à venir ?

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé le 12 octobre dernier, la mise en place d’un plan d’investissement pour répondre aux problèmes soulignés par la crise de la COVID-19 mais aussi apparus bien avant. Ce plan prend le nom de « Plan France 2030 » et a pour objectif de faire de la France, un pays de nouveau compétitif, un pays qui accompagne la transition et qui est innovant. Il est temps pour la France, de devenir indépendante et de miser sur la réindustrialisation.

Le plan comporte 10 objectifs, dans lesquels sont répartis 30 milliards d’euros.

 

I/ La transition écologique au coeur des priorités françaises 

Tout d’abord, le plan a pour premier pilier la volonté d’accompagner la transition énergétique, et écologique. La crise de la COVID-19 a souligné l’importance de la conversion à des énergies vertes, à de nouveaux moyens de transports, et surtout de la décarbonisation des industries.

 

Voici les objectifs du gouvernement en terme de transition énergétique et écologique :

  • Devenir le premier pays leader de l’hydrogène vert

Il est primordial de produire de l’hydrogène sans émissions de CO2 par électrolyse dans le but de décarboner les transports mais aussi l’industrie. L’objectif est donc d’ici 2030, d’établir au moins deux giga factories d’électrolyseurs qui produiront de l’hydrogène.

  • Décarboner l’industrie française 

L’objectif sera de diminuer de 35% les émissions de gaz à effet de serre par rapport à 2015.

  • Construire des réacteurs nucléaires innovants (des SMR (Small Modular Reactors)), de petites tailles pour une gestion plus efficace des déchets 

 Lire plus : France 2030 : quel avenir industriel pour les SMR

Concernant ces trois objectifs, 8 milliards d’euros seront dédiés à ce secteur.

Ensuite, pour continuer dans la transition, 4 milliards d’euros seront dédiés aux transports, et plus particulièrement à la formation de transports dits « du futur » où deux objectifs seront privilégiés : la production du premier avion bas-carbone qui devra aller au-delà des frontières françaises, ainsi que la production de 2 millions de véhicules hybrides et électriques.

Enfin, l’agriculture et l’alimentation deviennent un enjeu clé. En effet, 2 milliards d’euros permettront aux Français d’avoir accès à une alimentation durable, saine et traçable. La suppression de l’utilisation de certains pesticides prendra place. Le gouvernement souhaite garantir la sécurité alimentaire et la qualité de l’alimentation en France.

Lire plus : un Green New Deal, oui mais lequel 1/2

Un Green New Deal, oui mais lequel 2/2

 

II/ Le domaine de la santé, toujours sur les fronts

La France a décidé de continuer à investir dans la recherche et dans la santé. Elle a pour but de produire 20 biomédicaments contre les maladies chroniques, et les cancers, en créant de nouveaux dispositifs médicaux innovants et performants pour un investissement d’un montant de 3 milliards d’euros.

 

III/ La France, le pays de la culture

La France a pour volonté de continuer à rivaliser sur la scène internationale du côté de la culture, en se repositionnant dans la production des contenus culturels et créatifs. Cette position compétitive revenue, la France sera en manière de rivaliser avec les géants du numérique, Netflix et Amazon. Il sera question de privilégier cet objectif dans certains territoires, dont l’Arc Méditerranéen, L’Ile-de-France ainsi que le Nord.

 

IV/ L’investissement dans les fonds marins et l’espace : un enjeu de taille pour rivaliser avec les grandes puissances

Deux objectifs moins attendus viennent s’ajouter au Plan 2030 (et représentent un investissement de 2 milliards d’euros) et consistent à s’insérer dans le domaine spatial et d’investir dans le domaine des fonds marins.

Le Président a pour objectif de mettre en avant les entreprises européennes qui seront en capacité de créer des « mini-lanceurs réutilisables en 2026 » pour placer des satellites performants demain.

 

Conclusion 

Ce plan assez ambitieux qui a pour visée l’année 2030, est un plan qui rentrent en action très rapidement : des fonds seront déjà décaissés dès 2022, pour un montant de 3 à 4 milliards d’euros, attestant de la volonté du gouvernement d’agir maintenant et rapidement.

Le plan France 2030 montre la réactivité de la France face aux défis auxquels elle est confrontée aujourd’hui. Les objectifs principaux sont le rétablissement de la France sur la scène internationale en devenant compétitive et innovanve, mais aussi en luttant contre le réchauffement climatique et en adaptant son industrie, ses transports, son agriculture et son énergie pour accompagner la transition énergétique et écologique. Enfin, la soft power reste importante et la France a pour but de récupérer sa position dans le domaine de la culture, mais aussi de s’introduire dans des domaines moins attendus, tels que l’aérospatiale, l’étude et l’exploitation des fonds marins. Reste à voir si ce plan d’investissement s’avèrera efficace et si le gouvernement réussira à atteindre ses nombreux objectifs à temps.

Vous pourriez aussi aimer