Pourquoi ne pas négliger la sociologie en ESH ?

La sociologie constitue un pilier essentiel de l’ESH. Avant toute chose, l’ESH ne se résume pas qu’à de l’économie mais également à de la sociologie et de l’histoire si l’on en croit son acronyme: Économie, Sociologie et Histoire du monde contemporain. 

Certes, vous pouvez vous en sortir avec une note plus qu’honorable au concours avec des références économiques bien placées, développées et argumentées mais avoir références sociologiques pour accompagner vos arguments économiques peuvent être la bienvenue pour le plus grand plaisir de vos correcteurs. 

 

La sociologie considérée comme la cinquième roue du carrosse

Au concours, les candidats priorisent amplement l’économie à la sociologie. Résultat : la sociologie s’avère négligée et permet donc de se démarquer dans une copie.

Au regard des chapitres des deux années d’ESH, pourtant, les chapitres à portée sociologique apparaissent à de nombreuses reprises : les fondements de la sociologie, sociologie du développement, entreprises et organisations… 

 

Ces chapitres, plus globalement, accompagnent les chapitres d’économie. C’est pourquoi, à mon humble avis, la sociologie et l’économie sont des matières indissociables l’une de l’autre. 

Concrètement, imaginons que vous soyez tombés sur le sujet Un monde sans inflation (ESCP/SKEMA 2021) au concours. Vous expliquez un concept sur le fait que actuellement l’inflation soit extrêmement basse pour des causes structurelles liée à une DIPP (Division Internationale  des Processus Productifs) plus conséquente qui abaisse les prix à travers le monde (Kenneth Rogoff, Globalization and Global Disinflation, 2003), un pouvoir moins important des syndicats associé à la pression économique des pays émergents (Joseph Stiglitz, le Prix de l’Inégalité, 2012) et une moins forte capacité des Etats Nation à mener des politiques autonomes en faveur des salaires et de la redistribution des revenus (Dani Rodrik, Nations et Mondialisation, 2008). 

Il s’agit là, en effet, d’arguments économiques assez percutants pour répondre au sujet.

 

Néanmoins, on peut également dire que l’inflation aurait pu disparaître sous sa définition propre et qu’elle ne serait en quelque sorte plus présente sur les marchés des biens et services mais sur les marchés financiers comme l’avance actuellement des économistes comme Michel Aglietta.

Dans une perspective plus sociologique, on pourrait dire que ceci pourrait être associé à un comportement moutonnier des agents économiques, cherchant à rechercher davantage le profit sur les marchés financiers, un retour sur investissement plus conséquent du fait de la montée en puissance des actionnaires dès les années 1980. Il s’agit là de l’argument de Keynes dans sa Théorie Générale de l’Emploi, de l’Intérêt et de la Monnaie (1936) sur le comportement grégaire des agents économiques. 

On pouvait aussi réutiliser l’argument de Robert King Merton dans son ouvrage Éléments de Théorie et de Méthode Sociologique (1949) présent dans le chapitre sur les fondements sociologiques avec son « Théorème de Thomas » selon lequel les comportements des individus s’expliquent par leur perception de la réalité et non par la réalité elle-même. 

Dans les circonstances des marchés financiers, cela peut bien entendu conduire à des crack boursiers, de plus en plus récurrents à l’heure actuelle.

Et oui, les chapitres d’ESH peuvent se recouper facilement! A vous de prendre du recul sur vos connaissances.

 

Lire plus : Sociologie appliquée à l’économie #1

 

La sociologie, utile dans d’autres circonstances

Il convient de ne pas oublier que la sociologie est également utile pour vous chers bizuths dans vos khôlles de culture générale où les khôlleurs sont généralement friands de références sociologiques cherchées et utilisées à juste titre aux côtés de vos références littéraires, philosophiques, artistiques et cinématographiques 

A l’oral au concours aussi, la sociologie ne doit pas être négligée. A l’ESCP ou à HEC, les oraux d’ESH peuvent comprendre un sujet à portée sociologique sur lequel vous pouvez d’ailleurs vous entraîner. A Audencia, les sujets de culture générale dont la préparation est de 30 minutes et le passage de 5 minutes, présents en amont de l’entretien de personnalité, peuvent requérir des connaissances sociologiques.

 

 Conclusion 

S’il y a bien un conseil que je puisse donner à vous bizuths ou encore aux plus aguerris d’entre vous comme les kharrés ou khûbes, ne négligez pas la sociologie. Elle peut s’avérer utile dans de nombreuses circonstances. Si négligence il y a, alors mettez vous-y vous ne le regretterez pas !

 

Parfois seulement 1 seule voire 2 références sociologiques suffisent dans une copie pour atteindre le graal.

Romain Gault

J'ai intégré Audencia BS à l'issue de deux années de classe préparatoire ECE. Mon but : vous informer et vous accompagner dans ce périple de deux voire trois années.

Vous pourriez aussi aimer