Misterprepa

Gérer son sommeil : Le power napping, solution miracle au manque de productivité

Sommaire

Nombreux sont les préparationnaires qui choisissent de sacrifier leur sommeil pour travailler plus. Or, dans la mesure où le sommeil est le carburant du cerveau, c’est une grave erreur ! Mais alors comment faire pour ne pas se faire submerger par la quantité astronomique de travail que l’on doit fournir en prépa, tout en ayant assez de temps de sommeil pour tenir le coup ?  Faites des siestes !

Quels sont les avantages de la sieste ?

Technique encore peu répandue bien que très efficace, la sieste permet de rattraper le manque de sommeil chronique d’un préprationnaire et ainsi profiter des bénéfices que le sommeil procure aux facultés cognitives : une meilleure mémoire, plus attentif en cours, et surtout ce que l’on recherche le plus : une plus grande productivité !

Par ailleurs, le sommeil vous permettra de renforcer votre système immunitaire et ainsi de ne pas tomber malade.

Lire plus : prépa ECG : l’importance du sommeil et comment le gérer

Quelle est la durée moyenne d’une sieste ?

Une sieste doit durer entre 15 et 20 minutes, mais surtout pas plus de 30 minutes puisqu’on ne recherche qu’à entrer dans un sommeil léger qui puisse nous requinquer pour le reste de notre journée. En effet, au-delà de 20 minutes vous entrez dans un sommeil profond qui ne produirait que l’effet contraire que celui escompté : la sieste ne vous aura pas tonifiée, mais au contraire ramollie. 

Petit conseil : si vous mettez du temps à vous endormir, dans ce cas là mettez-vous un réveil de 25 minutes.

Quand faire sa/ses sieste(s) ?

Nous vous conseillons de faire votre sieste à midi juste après manger. Non seulement la digestion facilite notre sommeil, mais surtout cela permet à notre cerveau d’enregistrer ce que l’on a appris le matin puisque lorsque l’on dort, le cerveau enregistre ce que l’on a appris durant la journée. 

Cependant, le moment opportun pour faire une sieste est propre à chacun. C’est notre corps, en nous donnant un signal (paupières lourdes, tonus qui diminue, difficultés à apprendre sa leçon, etc), qui nous informe du moment opportun. L’idéal est donc de faire sa sieste dès que votre corps vous envoie le signal.

A mesure que vous monterez en charge de travail, vous sentirez le besoin de faire deux voire trois siestes. Par exemple, vous pouvez en faire une à midi et une autre à la fin des cours vers 17h afin de rester concentré pour la fin de la journée. Si vous sentez le besoin d’en faire trois, il est possible d’en faire une à dix heures. Faites cependant attention à ne pas siester seulement quelques heures avant d’aller dormir au risque d’avoir des troubles du sommeil.

Comment s’endormir ?

Se mettre dans un endroit calme, sans lumière est bien évidemment le bienvenu. Mais il est également possible de le faire dans la salle de classe : avec un cache-yeux et un casque, vous êtes assez isolé pour vous endormir. A cet égard, la musique aide beaucoup : musiques de films, lo-fi, bruits de nature, Studio Ghibli soundtracks, etc. A vous de trouver ce qui vous correspond le plus ! 

Il n’est d’ailleurs pas obligatoire de s’allonger pour dormir, il suffit de mettre sa tête dans ses bras sur le bureau.

Toutefois, maîtriser la sieste requiert du temps. Nous vous conseillons d’essayer d’en faire quotidiennement, et de noter pour chaque sieste votre fatigue avant et après cette dernière ainsi que sa durée. Cela vous permettra de savoir quelle est la durée de sieste qui vous correspond le plus.

Vous l’aurez compris, la sieste est un élément clé dans la réussite de sa prépa. Elle permet de rester productif toute la journée, de travailler beaucoup d’heures tout en ayant le sommeil requis pour performer en prépa. Le mélange rêvé pour cracker sa prépa ! 

 

Newsletter
Picture of Valery Ravanas
Valery Ravanas
Vous pourriez aussi amer