Vacances de février : comment travailler de manière optimale ?

❄️ Vacances de Février ❄️
Comment travailler de manière optimale ?

🎉HERE WE ARE, les vacances de Février ont pointé le bout de leur nez. Pour les 1ère années, il vous reste quelques semaines pour prouver que vous avez toute votre place en seconde année. Quelques semaines encore pour prendre de l’avance sur la 2ème année en maîtrisant pour de bon les différentes méthodes (de travail, d’organisation, de dissertation etc). 

Pour les 2ème années, le concours n’a jamais été aussi proche : il s’agit en fait de vos dernières vacances à proprement parler étant donné que les vacances de Pâques vont être rognées par les concours.

Pour les uns comme pour les autres, ces vacances sont l’occasion de mettre un dernier coup de colis pour la dernière ligne droite. Et on vous dit comment dans cet article.

P.S : Dans un prochain article nous vous mâchons le travail en vous proposant des plannings de travail tout faits pour ces vacances, à adapter selon vos impératifs bien sûr 😉

✨Les 1ère années : MAITRISER LES BASES ✨

L’objectif principal de la première année de prépa est de vous mettre au niveau des exigences du concours. Il est donc CRUCIAL de terminer cette année en connaissant et en comprenant bien les attentes du jury dans chaque épreuve. Par là, nous entendons bien évidemment être en mesure de rendre des traductions plus que correctes, des essais qui traduisent clairement votre pensée sans fautes de langues excessives (langues), des dissertations qui prouvent votre capacité à mener et à restituer une réflexion profonde (économie, culture générale, géopolitique), des exercices résolus et correctement rédigés (mathématiques) et des textes bien saisis, résumés, et rapprochés entre eux quand il le faut (contraction et synthèse de textes). Rien de moins !

Cela peut paraître très (trop) ambitieux de notre part, mais maîtriser globalement tous ces aspects là dès la première année vous sera très bénéfique. En effet, vous pourrez donc vous concentrer, en deuxième année, sur l’assimilation du contenu pur, sur la recherche et la maîtrise de références originales. Avec cela en poche, vous pourrez vous payer le luxe d’approfondir davantage vos cours et donc de maîtriser entièrement les notions abordées au programme, tandis que ceux qui manqueront de temps se contenteront de les survoler en vitesse pour en oublier la moitié lors des épreuves.

Avant toute chose, accordez-vous un break jusqu’à la moitié de la première semaine grand maximum. Ensuite, nous vous conseillons de faire un point sur votre première année : quel niveau avez-vous atteint dans chaque matière ? Quels sont vos points forts ? Quels sont vos points faibles ? Maîtrisez-vous correctement les différentes méthodes ? Quelles remarques vous font vos professeurs ?

Ce temps de vacances est un temps de travail de profondeur, où vous devez prendre le temps de plonger dans vos copies, de lire des bonnes copies, de réfléchir à vos erreurs et de vous entraîner sur des exercices pratiques.

 

 🔥Les 2ème années : OBJECTIF CONCOURS 🔥

Pour les 2ème années, le concours est dans 2 mois. Il vous reste donc pile le temps de solidifier vos acquis tout en continuant à acquérir de nouvelles connaissances. Avant tout, prenez, vous aussi, un temps pour souffler un peu (jusqu’au mardi de la première semaine grand maximum). Ensuite, mettez-vous en mode warrior pour le reste des vacances. Oui, car vous l’aurez compris : vous n’avez plus de temps à perdre

Avec les concours aussi proches, c’est le moment parfait pour vous entraîner sur des sujets de concours (maths, économie, management, langues, philo et lettres).

En plus de finaliser vos fiches, vous DEVEZ donc prendre le temps d’effectuer un vrai travail de profondeur sur la relecture d’anciennes copies, et le travail actif sur des bonnes copies (que nous publierons au fur et à mesure des vacances).

👉MATHS : c’est clairement le moment de vérifier que vous maitrisez bien les bases de votre programme en enchaînant intelligemment les annales (des plus abordables : emlyon/EDHEC/ecricome aux plus ambitieuses : les parisiennes). Accrochez vous vraiment malgré la difficulté, n’abandonnez surtout pas à ce stade de l’année : les derniers efforts sont cruciaux et font bien souvent la différence !

👉ECONOMIE/GÉOPOLITIQUE : c’est le moment de finaliser vos fiches, de les enrichir de lectures personnelles pour ensuite les potasser et les maitriser au mieux (vous aurez environ 1 mois et demi pour ça, ce qui est suffisant). Cela va bien sûr de pair avec un entraînement très régulier sur des sujets : prenez là encore les sujets qui sont tombés les années précédentes, donnez-vous 2h pour effectuer l’introduction, le plan détaillé et la conclusion. Cela vous habituera à une concentration maitrisée pour le jour J. Les vacances sont aussi le moment de lire (voir conseil paragraphe suivant) et d’écouter ces fameux podcasts dont on vous parle depuis le début d’année ! BREF, vous l’aurez compris : on ne relit plus son cours, mais on le synthétise, on le ramène à de grandes questions essentielles et on s’entraîne à replacer tout cela dans des mini-épreuves faites en 2h maximum.

👉LANGUES VIVANTES : le meilleur conseil que l’on puisse vous donner est le suivant : solidifier encore et toujours la grammaire, le vocabulaire et la syntaxe ! Pour cela, munissez vous d’oeuvres littéraires (essais, romans par exemple), choisissez une page et amusez vous à la traduire, en prenant garde à bien retransmettre l’idée de l’auteur, le plus fidèlement possible ! Complétez ceci par des rédactions d’essais en vous appuyant sur les sujets tombés les années précédentes (nous les publierons sur le site). Prenez aussi un moment pour vous faire une fiche d’actualité (Angleterre, Espagne, USA, Allemagne etc) afin d’enrichir votre contenu pour les essais.

👉CULTURE GÉNÉRALE : il est évidemment temps de maitriser l’essentiel de votre thème. De même qu’en économie et qu’en géopolitique, cela signifie être capable de ramener votre thème à de grandes notions (mémoire-temps, mémoire-histoire, mémoire-vérité etc) et d’en connaître les principaux axes problématiques. Oui, car c’est tout simplement ce que le correcteur attendra de vous le jour J au cours de la dissertation ! Bien plus que le cours en lui-même, il faut donc maitriser les ENJEUX de vos concepts et savoir comment mobiliser telle ou telle référence pour défendre vos arguments. Car encore une fois, une référence ne tombe pas du ciel, une référence se travaille et s’amène habilement ! Passez donc du temps sur cela, et ne le négligez pas ! Concrètement, reprenez les dissertations effectuées depuis le début d’année, lisez les corrections en prenez en compte les remarques de vos professeurs. Parallèlement à cela, entraînez-vous sur différents sujets probables (que nous vous proposerons dans un nouvel article) en temps réduit (2h maximum).

👉CONTRACTION/SYNTHÈSE DE TEXTES : c’est ENFIN le moment d’y consacrer un peu de temps. On ne vous a pas tellement conseillé de les enchaîner pendant l’année car le coefficient ne le mérite pas forcément, mais les vacances sont clairement le moment de passer du temps dessus et de vérifier que vous êtes au point au niveau de la méthode. Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le site https://www.concours-bce.com/annales pour trouver tout cela.

 

  📗 Un conseil en or : lisez des livres ! 📗

Petite astuce aussi pour l’ESH et la géopolitique : prenez le temps de lire des (passages des) ouvrages en lien avec différents chapitres que vous travaillez. L’idée est de sélectionner une oeuvre d’économie/géopolitique par chapitre, de surligner les passages clés, de rajouter toutes ces idées-là à vos fiches et de vous entraîner à les replacer dans des paragraphes d’argumentation. Vous pouvez avoir l’impression que c’est une perte de temps, pourtant c’est terriblement efficace. Nous aborderons ensemble quelques oeuvres mais voici déjà une liste non-exhaustive d’ouvrages d’économie qui ont une forte valeur ajoutée :

Le monde est clos et le désir infini (D.COHEN)

La nouvelle société du coût marginal zéro (J.RIFKIN)

La folie des banques centrales (P.ARTUS)

La crise de l’Etat-providence (P.ROSANVALLON)

Notre première mondialisation (S.BERGER)

La première révolution industrielle (P.VERLEY)

 

🧘‍♂️ Pour tous : maintenez un rythme sain et éloignez vous des distractions inutiles 🧘‍♂️

😴 Pour les uns comme pour les autres, nous vous conseillons de garder un rythme sain, surtout pour les 2ème années qui doivent se mettre clairement en mode concours. Couchez vous tôt, levez vous tôt. Commencez votre journée par du sport, aérez-vous l’esprit et prenez l’air. Prenez le temps de dormir bien correctement. Hors de question d’enchaîner les soirées et de vous coucher à point d’heure, ce n’est clairement pas le moment. Commencez dès maintenant à réguler votre rythme de sommeil pour le concours. Ces semaines là sont cruciales dans votre préparation et vous devez maintenir l’hygiène de vie développée pendant vos mois de prépa.

📵 Beaucoup d’entre vous se plaignent de ne pas être efficaces dans leur travail. Pour cela, nous vous recommandons fortement de laisser votre téléphone de côté pendant la durée de vos plages de travail Et on insiste dessus. Votre téléphone peut littéralement vous gâcher vos journées de révision. Préservez-vous donc et faites l’effort de vous éloigner de toute distraction inutile !

  

Pour plus de conseils au quotidien, retrouvez-nous sur Snapchat : mister_prepa

Benjamin Hautin

Etudiant à emlyon et fondateur du média, je m'occupe principalement des relations avec les Grandes Ecoles et du contenu en culture générale. Mon mot d'ordre : que chacun d'entre vous puisse viser les écoles de ses rêves, peu importe son lycée d'origine !

Vous pourriez aussi aimer :
Retrouvez ci-dessous nos propositions de plannings filière par filière pour vous aider au mieux dans votre organisation.